Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA enfin victorieux à Mezavia


Rédigé par Antone Astima le Vendredi 21 Octobre 2016 à 22:07 | Modifié le Samedi 22 Octobre 2016 - 01:08


Au cours d’un match qui ne restera, certes pas dans les annales, le GFCA a assuré le travail face à une faible équipe d’Orléans (2-0). Une victoire, la première à domicile cette saison qui pourrait libérer le collectif ajaccien et lui ouvrir d’autres perspectives…


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
GFC Ajaccio-US Orléans 2-0 (1-0)
Temps frais
Bon terrain
Pelouse correcte
Eclairage satisfaisant
Spectateurs : 1 800 environ

Arbitre : M.Batta assisté de MM.Pasqualotti et Rahmouni

Buts : Mombris (43e), Cissé (71e)
Avertissements : Mahon de Monaghan (28e), Ducourtioux (58e) pour le GFC Ajaccio;
Ziani (45 e), Youssouf (51 e) pour Orléans

GFCA
Elana- Clerc, Bréchet, Diedhiou- Mahon de Monagan, Mulumba (Lemoigne 90+1),
Ducourtioux (cap.), M’Changama, Mombris- Court (Boujedra 84 e), Cissé (Maah 89e)
Ent : J.-L. Vannucchi

Orléans
Sissoko- Sami (Houla 56 e), A.Yahia (cap.), Belkalem- Youssouf, Ligoule (Barreto 73e),
Seidou, Aholou- K.Ziani- Nabab, Ayari (Benziouen 79e)-
Ent : O.Frappolli


Vaincre le signe indien et se relancer dans la compétition, tel est la mission des Ajacciens qui reçoivent Orléans, un adversaire peu à l’aise hors de ses bases (un seul point). L’occasion, pour les Gaziers, de signer enfin une première victoire à domicile cette saison. Privé d’Houtondji, blessé et Youga suspendu, Jean-Luc Vannucchi a misé sur un 3-5-2 avec le duo Court-Cissé en pointe.
Face à une équipe orléanaise, à l’évidence, dans ses petits souliers, le GFCA démarre au diesel avant de prendre, même si le rythme est peu élevé, les commandes. Yohan Court bute même sur Cisskoko alors que le but est grand ouvert (5e). Et comme côté visiteur, un ballon approximatif d’Elana permet à Nabab de s’offrir une double occasion (8e), on se dit que la partie ne s’annonce guère évidente. Mais sans se précipiter, le GFCA met un peu plus de pression sur le but adverse. Et les occasions vont se multiplier entre une frappe de Ducourtioux (24e), un coup franc bien enroulé de Mulumba (28e) ou un raid de Court (29e). A l’amorce du dernier quart d’heure, les « rouge et bleu » accélèrent la cadence. Les décalages, le plus souvent sur les côtés, sont rapides mais la finition fait défaut par Court (33e), M’Changama (35e) ou Mulumba (41e). Un pied, une tête ou les poings de Cissoko empêchent toujours le roseau orléanais de céder. Mais à force d’insister, le Gaz sera enfin récompensé de ses efforts. Sur un nième centre, Ducourtioux trouve la tête de Mombris qui laisse le portier visiteur sans réaction (43e). Un avantage amplement mérité, qui, à quelques secondes de la mi-temps, sonne l’adversaire.


Les Gaziers démarrent la seconde période comme ils sont terminé la première. Sur des bases solides, ils perforent les lignes arrière et font le siège de la défense adverse. Diedhiou enlève trop sa frappe sur un corner (46e) et Mombris manque le cadre (56e). Mais ce sont bien les Ajacciens, sous l’impulsion d’un excellent David Ducourtioux dans l’entrejeu, qui règnent en maître sur la partie. Nabab qui perd son duel face à Elana (67e) à la suite d’une grosse erreur de la défense « rouge et bleu » (67e) lance une piqûre de rappel. Mais Cissé, de la tête sur un corner, scelle le sort de la rencontre (71e). Pourtant, le GFCA s’arrête de jouer et s’évite une fin de match à suspense avec l’aide de la maladresse d’Ayari (74e) et surtout grâce à Elana, impeccable face à Houla (81e). Finalement, le score en restera là. Une victoire et un contenu porteurs, même si tout ne fut pas parfait, d’espoir pour la suite. 

Jean-Luc Vannucchi (entraîneur GFCA) : "Une victoire méritée"

GFCA-Orléans
  • GFCA-Orléans
  • GFCA-Orléans
  • GFCA-Orléans
  • GFCA-Orléans
« C’est une victoire méritée. Les garçons ont livré un bon match. On a démarré un peu crispés et puis, peu à peu, nous nous sommes installés dans la rencontre. Les consignes ont été respectées, notamment le pressing haut que j’avais demandé. On s’est créé de nombreuses occasions et nous aurions dû plier le match avant la pause. Mais dans notre situation actuelle, ce n’est pas évident car le doute s’était installé dans les têtes. On a continué sur cette base après la pause et nos efforts ont été récompensés par le deuxième but. Puis, il est vrai que l’on a eu tendance à moins jouer, cela a permis à Orléans de se montrer dangereux mais Steve (Elana) a fait ce qu’il fallait. C’est une victoire qui va nous faire du bien mais il faut continuer, nous n’en comptons que 4 en 12 matchs, c’est trop faible si l’on se veut ambitieux. »




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse