Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA battu sur la fin à Lens


Rédigé par Antoine Astima le Samedi 17 Décembre 2016 à 17:14 | Modifié le Samedi 17 Décembre 2016 - 17:52


Malmené durant toute la partie, le GFCA s’est incliné logiquement à Lens. Une défaite toutefois amère pour des « rouge et bleu » qui, s’ils ont subi défensivement durant la quasi-totalité de la rencontre, ont eu le mérite d’égaliser en première période. Avant de concéder un deuxième but décisif à dix minutes de la fin.


Court avait égalisé pour le GFCA
Court avait égalisé pour le GFCA
Football Ligue 2 19e journée
Lens-GFCA 2-1 (1-1)
Temps froid et pluvieux
Spectateurs : 24 248
Arbitre : M.Hamel
Buts : Mombris (13e c.s.c.), Fortuné (78e) pour Lens
Court (27e) pour le GFCA
Avertissements : Youga (25e), Court (79e) pour le GFCA
Bostock (26e) pour Lens


RC Lens
Douchez- Lala, Duverne, Cvetinovic, Hafez- Gérard (Autret 63e), Bostock, Bourigeaud, Zoubir- Fortuné, Lopez- ent : A.Casanova.


GFCA
Elana- Clerc, Bréchet, Houtondji, Mombris- Lemoigne- Poggi (cap.) (Mulumba 68e), Youga (Tshibumbu 79e),  M’Changama (S.Cissé 84e), Court- Maah- Ent : J.L. Vannucchi.

Le GFCA avait à cœur de poursuivre sur la lancée du derby et sa série de trois matchs sans défaite. En face, le RC Lens, sans doute l’équipe la plus solide de Ligue 2, avait l’occasion de grimper sur le podium. Sans Ducourtioux suspendu mais avec un groupe parti dans le Nord au grand complet histoire d’unifier les troupes. Malgré une entame catastrophique et un pressing énorme des « Sang et Or » durant tout le match,  le GFCA a été fidèle au rendez-vous.  Solides en défense, les « rouge et bleu » ont fait preuve de réalisme, égalisant sur leur seule action des quarante-cinq premières minutes. Mais quel but ! La seconde période ressemble comme deux gouttes d’eau à la première. Domination de tous les instants des Lensois, sous l’impulsion de l’insaisissable Zoubir. La défense a subi le poids de la rencontre et à force de plier, a fini par rompre à une poignée de minutes de la fin. Dommage mais un mental et des valeurs retrouvés. Il n’y aura pas toujours un tel adversaire en face.


 
Les buts
13: sur un centre de Zoubir, Lopes, à la lutte avec Mombris, est plus rapide ouvre le score avec la complicité du défenseur ajaccien.
27: Suite à un coup franc de M’Changama, Bréchet, monté aux avant-postes, décale idéalement pour Court dont la volée de l’extérieur du pied gauche trouve la lucarne de Douchez.
70: Jeu à trois entre Bourigeaud, Lala et Autret, le premier décale Fortuné sur le côté droit de la surface ajaccienne, qui marque d’un tir croisé.

Le film du match
6: Sur un centre de Bostock, Fortuné, bien placé au second poteau arme sa volée mais son tir est contré par Mombris.
19: à la suite d’une erreur d’appréciation d’Elana, Lopez est à deux doigts de doubler la mise mais la défense corse écarte le danger.
24: nouvelle tentative lensoise sur un corner. Cvetinovic place un bon coup de tête mais il manque le cadre.
33: Frappe de Zoubir au sortir d’un nouveau corner, le ballon, contré par Houtondji, flirte avec le poteau gauche d’Elana.
45: Bostock, déjà averti, commet une vilaine faute sur M’Changama mais M.Hamel ne sort pas le carton rouge.
60: Encore une frappe de Zoubir sur laquelle Elana, impeccable, se couche pour détourner en corner.
69: Corner bien frappé par Court et volée de Bréchet qui oblige Douchez à un bel arrêt.
83: Numéro de Zoubir dans la surface ajaccienne, il faut trois joueurs corses pour éviter le troisième but.
89: arrêt miraculeux d’Elana sur un tir à bout portant de Lopez, esseulé à cinq mètres du but sur un ballon d’Autret


Les plus
Un mental d’acier pour des « rouge et bleu » qui ont su faire le dos rond durant vingt grosses minutes avant de rééquilibrer les débats. A la clé, un ticket gagnant constitué de Jérémie Bréchet et Yohan Court. Rarement pris à défaut, le premier a évolué à son meilleur niveau. Relances propres, interventions justes et efficaces, sens de l’anticipation, il a même été passeur décisive en donnant le ballon de l’égalisation à Yohan Court. Et aurait pu, sans un grand Douchez, donner la victoire au Gazelec. Ce dernier confirme sa grande forme. Il a inscrit son cinquième but de la saison, un véritable bijou.
 

Les moins
Une entame trop poussive pour des « rouge et bleu » à la peine dans le premier quart d’heure et ayant également subi en première période. Du déchet dans les relances etn match trop subi dans son ensemble des difficultés dans la possession du ballon et une ouverte du score concédée prématurément permettant aux « Sang et Or », qui n’en avaient pas besoin, de s’installer en maître, dans le match. Une maîtrise affichée jusqu’au terme de la rencontre. Des Corses également pauvres dans l’animation offensive avec le seul Robert Maah impuissant aux avant-postes et peu alimenté en ballons négociables.


Hommage
C’est un poignant « Les Corons » qu’ont entonné, à la pause, les 25 000 fans des « Sang et Or » massés dans le stade Félix Bollaert. Un chant pour célébrer le 110e anniversaire du club.


Réplique
Le but inscrit par Yohan Court ressemble comme deux gouttes d’eau dans sa finition à la volée de Jean-François Larios au Stadio Comunale de Turin en décembre 1977. Les Bastiais étaient partis en contre depuis leur camp, le GFCA marque à la suite d’un coup franc.




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse