Corse Net Infos - Pure player corse



La crainte d'un retour de la Xylella en Corse


Julia Sereni le Samedi 7 Novembre 2020 à 10:23

Le préfet de Corse Pascal Lelarge pourrait prendre un nouvel arrêté relatif à la prévention de l’introduction de la bactérie Xylella Fastidiosa en Corse, remplaçant celui du 30 avril 2015, dit « Arrêté Mirmand ».
Une possibilité qui inquiète institutionnels et socioprofessionnels insulaires.



L’ombre de la Xylella Fastidiosa plane de nouveau sur l’île. Le préfet de Corse Pascal Lelarge s’apprêterait à prendre un nouvel arrêté relatif à la prévention de l’introduction de la bactérie, moins restrictif que celui en vigueur dit « Arrêté Mirmand », pris le 30 avril 2015.
Ce texte a été présenté pour avis aux membres du Conseil Régional d'Orientation de la Politique Sanitaire Animale et Végétale (CROPSAV), une instance de concertation et de pilotage de la politique sanitaire animale et végétale.
Le Président de l’Office du Développement Agricole et Rural de la Corse (ODARC), Lionel Mortini et le Président de l’Office de l'Environnement de la Corse (OEC), François Sargentini ne cachent pas leurs inquiétudes. Dans un communiqué commun, ils indiquent que « ce nouvel arrêté rétablit la totale liberté d’importation de végétaux hôtes sous couvert d’un Passeport Sanitaire, qui n’est autre qu’une obligation réglementaire préexistante à cet arrêté et dont on a déjà pu mesurer l’inefficacité, et des contrôles aléatoires dont on connaît déjà les limites ».
L’arrêté, s’il était pris, « exposerait donc indéniablement la Corse à des risques d’introduction de nouvelles souches de Xylella Fastidiosa » écrivent-ils. C’est pourquoi ils demandent le retrait du projet et l’application de l’arrêté Mirmand.
 
Des préoccupations partagées par la profession oléicole de Corse, qui indique dans un communiqué s’opposer fermement à l’abrogation de l’arrêté Mirmand, rappelant que celui-ci avait été pris « dans le cadre d’une mobilisation impliquant les collectivités locales qui toutes ont délibéré en ce sens avec une position constante. La mobilisation a largement dépassé la sphère publique et a impliqué la population en général ».
Pour le syndicat interprofessionnel des oléiculteurs de Corse (SIDOC), « le fait que la Corse soit, depuis l’entrée en vigueur de l’arrêté Mirmand, infectée par Xylella Fastidiosa Multiplex augmente encore la nécessité de la préserver de l’introduction d’autres souches ou variantes ». Aussi, pour le syndicat « seule une adaptation mineure doit être apportée à « l’arrêté Mirmand » du fait de l’évolution sémantique européenne (plantes hôtes, plantes spécifiées…) ».
 
Une réunion du CROPSAV devrait avoir lieu dans les prochains jours, nul doute que ce projet d’arrêté devrait faire débat.



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047