Corse Net Infos - Pure player corse

L'œil du technicien : La rubrique d'après-match de Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 26 Août 2016 à 23:27 | Modifié le Samedi 27 Août 2016 - 09:33


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui disséque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté à GFCA-Strasbourg


L'œil du technicien : La rubrique d'après-match de Baptiste Gentili
L'analyse de la soirée
Confortablement installé à la quatrième place au général le Gaz, très performant à l'extérieur en cedébut de saison, a l'occasion d'accrocher une place sur le podium en recevant le RC Strasbourg, fraîchement promu.
Oui mais voilà les rouges et bleus n'ont pas encore gagner à Mezzavia et c'est avec beaucoup d'impatience, et peut être aussi une certaine appréhension, que le public accueille son équipe.

Jean-.Luc Vannuchi  reste fidèle à son 4X4X2,relance Ducourtioux et Lemoigne. En face, Thierry Laurey propose le même système ou la seule différence se situe au niveau du duo offensif.
Dans le dispositif côté ajaccien Tshimbumbu et Cisse évoluent quasiment sur la même ligne alors que côté alsacien Sacko occupe une position juste sous la pointe en l'occurrence Boutaib.
La première mi-temps finalement sera assez équilibrée :les Strasbourgeois étonnants de sérénité arrivent à contenir une équipe ajaccienne ambitieuse dans le jeu, mais assez empruntée et pas toujours heureuse dans ses choix.
On sent avant la reprise de la seconde période, que les visiteurs peuvent à tout moment venir inquiéter une équipe du GFCA encore à la recherche de la meilleure formule.

C'est ce qui allait se passer à la 52e minute, où à la suite d'un corner, Ndour surprend toute la défense ajaccienne et ouvre la marque d'une magnifique tête.

Le GFCA doit courir après le score et le coach ajaccien réagit très vite en apportant deux changements d'un seul coup qui allaient s'avérer payants, puisque à la 66e minute Maah qui avait remplacé Tshibumbu remet les deux équipes à égalité.

On peut dire que c'est à partir de cet instant que le Gazelec prendra résolument le dessus sur un adversaire qui, réduit à dix à un quart d'heure de la fin,  aura beaucoup de difficulté à conserver un résultat nul qui, au final, sembla le satisfaire et qu'il aura su bien gérer dans les derniers instants de la partie.

Les plus
On perçoit dans les rangs ajacciens une forte solidité d'ensemble avec une équipe difficile à manœuvrer et en parfaite condition physique ce qui lui donne le pouvoir de bousculer son adversaire dans le dernier quart d'heure d'un match.

Reste à trouver les bons réglages notamment offensivement pour améliorer sensiblement la valeur et le potentiel d'une équipe compétitive à ce niveau.
Promu qui se porte bien le RC Strasbourg semble renaître de ses cendres avec une équipe complète avec un milieu de terrain expérimenté au volume de jeu impressionnant dégageant une sérénité étonnante pour un retour parmi l'élite.

Les moins
Souverain à l'extérieur et laborieux à domicile c'est peu être à travers ce constat que l'on perçoit les « faiblesses »actuelles des protégés du président Miniconi.
Au niveau du jeu les automatismes ne sont pas encore au point et en jouant chez soi lorsque l'on doit faire le jeu, cela est beaucoup plus perceptible.
A mon sens il me semble aussi qu'actuellement les intentions de jeu sont trop facilement lisibles pour ses adversaires et le GFCA, en restant figé sur le plan tactique tout au long de la rencontre, s'expose à une déconvenue probable.
En ce qui concerne son adversaire du jour, il me semble que défensivement cette équipe alsacienne n'aime pas être chahutée.  Dès que le rythme s'accélère et qu'on la pousse dans ses derniers retranchements elle est en difficulté perdant ainsi sa belle sérénité. A partir de là elle devient vulnérable.

Le fait du match
Sur le terrain et dans le jeu le coaching de Jean-Luc Vannuchi s'est avéré judicieux d'une part parce que Maah qui venait de rentrer en jeu a égalisé, mais aussi parce que avec son compère Boujedra le compartiment offensif du Gaz en a été fortement dynamisé. Il même pu rapporter deux points aux 
supplémentaires  aux Ajacciens
En dehors de ça le retour de Thierry Laurey, mais sur le banc adverse, s'est effectué dans le plus grand respect et cela était à signaler. Une bonne note pour Mezzavia, le Gaz et ses supporters.


L'homme du match
Je citerai pour ce coup ci, un joueur dans le rang des visiteurs en la personne du N° 6 Grimm, auteur d'un match en tout point remarquable,toujours bien placé,r écupérant un nombre impressionnant de ballon en prenant soin de toujours bien relancer ses partenaires.
Une belle performance





S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse