Corse Net Infos - Pure player corse

L'Office de Tourisme Intercommunal Calvi-Balagne classé en catégorie 1


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 23 Juin 2018 à 10:27 | Modifié le Lundi 25 Juin 2018 - 06:22


La qualité des prestations proposées par l'Office de Tourisme Intercommunal Calvi-Balagne vient d'être distinguée. En date du 7 juin 2018, par arrêté du président de la Collectivité de Corse, l'OTI Calvi-Balagne a en effet été classé en catégorie 1


L'Office de Tourisme Intercommunal Calvi-Balagne classé en catégorie 1
Après avoir obtenu la marque nationale "qualité tourisme" le 9 janvier dernier, l’Office de Tourisme Intercommunal Calvi-Balagne vient d’être gratifié du classement le plus élevé : la catégorie 1.
Celui-ci lui a été confirmé pour 5 ans, par arrêté du président de la Collectivité de Corse en date du 7 juin dernier, après instruction du dossier par les services de l’Agence du Tourisme de la Corse.
Cette distinction répond aux enjeux et exigences du développement touristique du nouveau périmètre de compétence communautaire pour lequel l’OTI Calvi-Balagne est missionné depuis le 14 février 2017.  


Une qualité de service organisée et reconnue
Le classement des Offices de Tourisme garantit une cohérence et une homogénéité dans les services offerts aux visiteurs. 
3 niveaux de catégories distinguent les offices de tourisme classés. La différence entre la plus exigeante (1) à la plus souple (3) tient essentiellement à la fourniture de services supplémentaires, aux actions développées, à leurs rayons d’action (communautaire, territorial…) et aux moyens dont l’office est doté.  


La certification qualité tourisme, préalable obligatoire à la catégorie 1
Parmi les principaux engagements, comme la mise à  disposition d’un espace d’accueil et d’information facilement accessibles, des conseillers en séjour qui diffusent des informations de qualité, et qui facilitent les démarches des touristes, la principale caractéristique de la catégorie 1 est l’engagement de l’Office de tourisme dans une démarche qualité certifiée par une marque nationale. L’OTI s’est naturellement tournée vers la certification qualité tourisme mise en place par les offices de Tourisme de France.  


Une structuration forte et exigeante de l’OT répondant à une volonté politique locale
« Il s’agit d’accompagner la mutation de l’Office municipal de Calvi en office de tourisme communautaire par une professionnalisation marquée et reconnue de ses services, de façon à bien opérer cet élargissement de périmètre de compétences ». Avaient annoncé conjointement Jean-Baptiste Ceccaldi président de l’OTI et François Marchetti, Président de la communauté de Communes Calvi-Balagne
En parallèle, il est nécessaire de justifier une activité touristique forte et organisée toute l’année, qui conditionne la mise en place des nouvelles infrastructures de plages et qui favorise le principe du « démontable non démonté ».
Du côté des communes et plus largement de la communauté de communes, le classement de l’OTI en catégorie 1 permet aux communes et/ou à l’EPCI de briguer deux types de classement : commune touristique et/ou station classée. Le second plus exigeant, impose que l’OTI soit en catégorie 1.  
«  En étant dotées d’un office de tourisme intercommunal en catégorie 1, les communes vont également accéder à leur demande de classement en toute sérénité, dont l’objectif majeur est d’obtenir des aides d’état plus conséquentes. La communauté de communes qui a été pourvue de la compétence tourisme dans le cadre de la loi NOTRe, se doit de disposer d’un outil solide et bien structuré en interne pour aborder le développement touristique communautaire de demain. » Précise François Marchetti Président de la communauté de communes Calvi-Balagne.  
« Nous sommes satisfaits que l’OTI ait pu répondre à cette volonté. Les services ont travaillé pendant plus d’un an dès la mutation en office de Tourisme intercommunal pour coller aux enjeux du périmètre des 14 communes, rurales pour certaines littorales pour d’autres dont les problématiques sont différentes. Pour autant, le développement touristique doit être engagé avec la même qualité de services et d’information touristique diffusée. C’est aujourd’hui au cœur de chaque action entreprise par l’OTI avec des outils numériques de pointe et des conseillers en séjours qui sont experts de leur territoire de compétences » précise Jean-Baptiste Ceccaldi, président de l’OTI.

Catégorie 1 : Ce qu'il faut savoir
Inspiré du référentiel Qualité Tourisme, le cahier des charges de la catégorie 1 d’un office de Tourisme a été acté par arrêté ministériel du 12 novembre 2010 fixant les critères de classement des offices de tourisme en Catégorie I.
Dans ce cas, l’organisme est une structure de type entrepreneurial ayant vocation à fédérer les professionnels et à développer l’économie touristique dans sa zone géographique d’intervention laquelle supporte un flux touristique naturel important de provenance nationale et internationale. Son équipe polyglotte est nécessairement pilotée par un directeur. Elle se compose de collaborateurs spécialisés selon les axes de développement de la structure et du territoire. Elle déploie des actions de promotion à vocation nationale et internationale. La structure propose des services variés de nature à générer des ressources propres et à justifier une politique commerciale déterminée. Le recours aux technologies de l’information est maîtrisé au sein de la structure.
L’office de tourisme de catégorie I développe une politique de promotion ciblée et met en œuvre des outils d’écoute de la clientèle de nature à améliorer la qualité des services rendus et de ceux de ses partenaires œuvrant dans sa zone géographique d’intervention. Il inscrit ses actions dans une démarche promouvant la qualité dans le but d’améliorer ses prestations de service et sa performance globale ».
Nombre de critères obligatoires à remplir pour l’obtention du classement en catégorie I : 36.
Les OT classés en catégorie 1 en Corse : Ajaccio – Bastia – Bonifacio - Calvi Balagne - L’lle Rousse Balagne -Porto-Vecchio – Sartenais Valinco



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie