Corse Net Infos - Pure player corse

L’ACA s’impose sur la fin face à Bourg-en-Bresse


Rédigé par Antoine Astima le Vendredi 19 Août 2016 à 21:16 | Modifié le Samedi 20 Août 2016 - 01:05


L’ACA a renoué avec la victoire face à Bourg-en-Bresse (3-1). Il aura fallu attendre une bonne demi-heure pour voir des Ajacciens, jusqu’alors assez timorés, se remettre dans le fil du match et s’imposer le plus logiquement du monde


L’ACA s’impose sur la fin face à Bourg-en-Bresse
Stade François-Coty
ACA-Bourg-en-Bresse 3-1 (1-1)
Temps chaud
Bon terrain
Pelouse correcte
Eclairage satisfaisant
Spectateurs : 2 500 environ
Arbitre : M. Batta assisté de MM. Perruaux et Grimm
Buts : Hoggas (11e s.p.) pour Bourg-en-Bresse
Cavalli (32e et 90 s.p.) et Chaibi (87e) pour l’ACA
Avertissements : Hoggas (68e) pour Bourg-en-Bresse

ACA 
Mandanda-Lippini, Cissé, Frikeche, Pierre-Charles- Boe Kane, Abergel (Vincent 80e)- Nouri, Cavalli (cap.), Gapka-Maazou (Chaibi 66e)- ent : O. Pantaloni.


Bourg-en Bresse 
Fabri- Digbeu (NSima 65e), Ponroy, Dikamona, Abdoulaye – Hoggas (Del Castillo 75e), Nirlo (cap), Gamiette, Damour (Berthomier 60e)- Heinry, Begue-ent: H. Della Maggiore.

Gagner pour se relancer après la défaite d’Orléans, telle est la mission des « rouge et blanc » pour leur deuxième match à Coty. Après Troyes, ancien pensionnaire de l’élite, c’est Bourg-Péronnas, 17e du classement, qui débarque à Timizzolu.
L’ACA débute en 4-2-3-1 avec Moussa Maazou, sa dernière recrue, titularisé à la pointe de l’attaque. Contrairement à leur dernière sortie à la maison, les Ajacciens mettent du temps à emballer la rencontre. C’est même Gamette, qui allume la première banderille côté visiteur. Pire, sur une faute-pas évidente- de Pierre-Charles, Damour obtient un pénalty transformé par Hoggas (11e).
L’ACA réagit de manière sporadique, témoin  un joli raid de Nouri ponctué d’une belle frappe de Boe Kane (18e). Des efforts, certes, mais bien trop insuffisants et un jeu décousu qui n’inquiète les Bressans. Pourtant, et sous l’impulsion du duo Gapka-Cavalli, les Ajacciens reprennent, peu à peu des couleurs. Les situations chaudes se multiplient et Cavalli, aidé par une grosse boulette du gardien adverse, égalise d’un tir brossé (32e). Dans la foulée, le portier bressan se rachète en sortant un  missile de Maazou. L’ACA prend la mesure de son adversaire et finit très fort. C’est encore Maazou, lui aussi à son avantage, qui bien placé, prend sa chance mais manque le cadre (40e). Cavalli tente, lui aussi sa chance sans succès (45e). Mais la pause arrive à point nommé pour des visiteurs en nette difficulté durant le dernier quart d’heure.


Dès l’entame du deuxième acte, Cavalli oblige Fabri à boxer un coup franc des deux poings. Bien décidé à s’imposer, l’ACA maintient la pression. Maazou vient perdre son duel, seul face au portier visiteur (51e). Puis, Cissé, monté aux avants postes, manque, lui aussi la cible (53e). Deux actions, coup sur coup, qui donnent confiance aux acéistes. Mais Maazou, pourtant perd un nouveau face-à-face (64e).
Les Ajacciens ont le mérite d’insister dans un match à sens unique. La lucidité dans la dernière passe ou le dernier geste, les prive d’un succès qui leur tend les bras. Mais les Ajacciens, qui ont laissé beaucoup de forces dans la bataille, manquent de jus. On s’achemine vers ce score frustrant, de parité, quand dans un dernier sursaut, Nouri décale Chaibi qui libère Timizolu (87e). Un score conforté par un pénalty de Cavalli consécutif à une faute sur Gapka.
Une victoire ô combien méritée pour les « rouge et blanc ».
--
A venir l'analyse technique de Baptiste Gentili

----
(Photos Marcu-Antone Costa)

Les réactions

ACA
  • ACA
  • ACA
  • ACA
  • ACA
  • ACA
Hervé Della Maggiore (Bourg-en-Bresse) : « On a fait un match solidaire. Un match ouvert avec des situations de part et d’autres. On a perdu trop de duels, en un contre un, on a laissé trop le danger arriver sur notre but. C’est cruel de perdre à 3 minutes de la fin. On prend 8 buts en trois matchs, c’est trop si on veut s’en sortir. Il faut apprendre à bien défendre. On a essayé de les contenir sur les côtés, on a fait mal aussi. Jusqu’au 2e but, on tenait bon et j’estime que le nul semblait équitable. On n’a pas encore gagné le moindre match, il faut se remettre en questions et travailler mais c’est un début de saison très difficile que l’on vit. »


Olivier Pantaloni (ACA) : « On recevait une équipe dans le doute avec un jeu fermé. On a été assez fébriles surtout défensivement. Il nous manque encore des automatismes. Malgré cela, on est menés contre le cours du jeu. On était trop loin les uns des autres. On a poussé. On revient sur un coup du sort mais on a eu l’emprise sur le jeu jusqu’au bout. Sur la fin de match, on a perdu en lucidité car on aurait pu se mettre à l’abri. Tous les joueurs sont à féliciter car on a eu le mérite de ne pas lâcher et de remporter une victoire qui me parait logique sur le vu de la rencontre. »



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse