Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Christophe Angelini : " Nous sommes là pour récompenser des parcours professionnels exemplaires "


Rédigé par le Vendredi 20 Janvier 2017 à 18:04 | Modifié le Samedi 21 Janvier 2017 - 00:46


Dans une région au contexte tendu, Vincent Ducourau a de quoi se réjouir. Il est le lauréat du 1er prix régional des “Talents en couveuse d’entreprises de Corse”. Un concours qui a vocation à révéler une nouvelle génération d’entrepreneurs et les récompenser pour l’originalité et l’exemplarité de leurs parcours.


Jean-Christophe Angelini : " Nous sommes là pour récompenser des parcours professionnels exemplaires "
Ils sont six lauréats. Six à se lancer dans l’aventure de l’auto-emploi et l’entrepreneuriat. Et pour cela, ils ne sont pas livrés à eux-mêmes. La couveuse d’entreprises est là afin de permettre aux futurs entrepreneurs de tester leurs projets en toute sécurité, avec l'aide de formations spécialisées et de conseils avisés. Ce dispositif d’accompagnement propose un coaching individuel et collectif et met en oeuvre des méthodes et des outils pour développer les capacités entrepreneuriales. De la maîtrise de la gestion à la création d’un réseau professionnel, tout est mis entre les mains de ces chefs d’entreprise en devenir afin de leur faire bénéficier d’un véritable apprentissage du métier. Une initiative qui sort des sentiers battus dans un contexte insulaire frileux altéré par la crise et les mutations économiques qui en découlent.

Car apprendre à devenir patron n’est pas une mince affaire. Depuis sa mise en place en 2000, le couveuse de Corse a accompagné un grand nombre de porteurs de projets comme Fernand Charpentier, créateur de Corsican Event spécialisé dans l’évènementiel “On m’a tendu la main dès le début, je ne savais pas si mon activité était vivable. Le prix m’a permis d’être reconnu et de me lever tous les matins pour quelque chose”. De l'aspect économique au volet juridique, en passant par les questions pratiques et techniques, rien n'est laissé au hasard. Une fois la viabilité du projet clairement assurée, l'entreprise peut enfin être créée. « Nous récompensons des parcours exemplaires  assure Jean-Christophe Angelini, président de l’ADEC qui apporte son soutien financier  . 95% des entreprises corses appuyées dans leur développement par la couveuse continuent d’exister après trois ans contre 65% sans appui ”.


Et ce rôle de “dénicheur de talents” porte ses fruits. Sur la dernière année, la couveuse a accompagné près de cent entrepreneurs et généré un chiffre d’affaire de près de 250 000€ HT. De quoi créer des vocations et surtout redynamiser un marché de l’emploi morose. Aujourd’hui, ils étaient six à repartir plein de rêves de ce 8ème concours des talents en couveuse.
 
Carole Heiligenstein




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Novembre 2018 - 17:35 La société corse Nubeus arrive en Sardaigne

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie