Corse Net Infos - Pure player corse

Hyperloop : Le projet du "métro sous-marin" corso-sarde ne passe pas en finale


Rédigé par Michela Vanti le Mercredi 20 Septembre 2017 à 11:30 | Modifié le Mercredi 20 Septembre 2017 - 23:50


La société Hyperloop One vient d'annoncer les 10 gagnants de l'Hyperloop Global Challenge et le projet du métro sous-marin qui devait relier la Corse et la Sardaigne et qui figurait dans la short-list des 35 projets retenus sur les 2 600 candidatures provenant de 100 pays, n’est pas parmi les projets retenus.


La semaine dernière Hyperloop One, l'ambitieux projet du magnat Elon Musk, a dévoilé les dix itinéraires que pourrait emprunter son moyen de transport ultra rapide et le projet soutenu par Femu Qui, qui devait relier la Corse et la Sardaigne, ne figure pas parmi les itinéraires retenus.
Après avoir analysé les propositions faites par des dizaines d'équipes d'ingénierie de plus de 100 pays, sélectionnées dans le cadre d'un défi mondial, la société a annoncé sur sa page Facebook les routes à cibler et dans la liste des gagnants ne figure pas le projet qui devait relier Cagliari à Bastia en moins de 30 minutes.
2.600 candidatures, 10 projets gagnants
L'engouement pour Hyperloop a été tel que l'entreprise a reçu plus de 2.600 candidatures et projets, plus ou moins réalistes et viables. Elle a dû faire le tri pour réduire la liste à 35 projets dont seulement 10 projets verront le jour.
Après avoir réussi deux batteries de tests, le projet de tunnel ultra rapide devient donc de plus en plus concret et le 15 septembre dernier la startup a dévoilé qu’elle avait défini les dix itinéraires que pourrait emprunter ce mode de transport à propulsion dans le monde.


Le projet le plus long est celui reliant Mumbai à Chennal en Inde : 1.102 kilomètres que Hyperloop promet de relier en 63 minutes, soit près de 3 fois moins de temps qu'il n'en faudrait à un TGV.
Au final, les projets gagnants sont plutôt bien répartis sur le Globe : 5 en Amérique du Nord dont 1 au Canada et 4 aux Etats-Unis, 1 en Amérique centrale, au Mexique, reliant Mexico City à Guadalajara, 2 en Europe, au Royaume-Uni et 2 en Asie et en Inde.


On remarquera que les projets retenus ne sont que des trajets qui ne traversent qu'un seul pays. Un choix stratégique puisque cela permet de ne pas avoir à convaincre plusieurs gouvernements d'acter un projet dont le coût devrait largement dépasser la dizaine de milliards d’euros.
Hyperloop One propose désormais aux internautes de voter sur sa page Facebook pour choisir lequel de ces dix itinéraires devra être réalisé en premier.

 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : Le feu à la mairie de Sampolu https://t.co/7iSGogfdLE https://t.co/Sbn72fQs0z
Lundi 16 Juillet - 10:16
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Lundi 16 Juillet - 08:01
Corse Net Infos : La photo du jour : Dans les eaux de la Sulinzara https://t.co/p6IFUOQc9y https://t.co/YTl1fhkL8F
Lundi 16 Juillet - 07:56
Corse Net Infos : #FRACROA Ajaccio célèbre la victoire des champions du monde Légers incidents à Ajaccio et Bastia https://t.co/usJFg2FL28
Dimanche 15 Juillet - 23:38



Newsletter






Galerie