Corse Net Infos - Pure player corse



Haute-Corse : 76 contraventions après une semaine de confinement


Livia Santana le Samedi 7 Novembre 2020 à 20:43

Pendant cette première semaine de reconfinement, les forces de l'ordre ont été mobilisées pour faire appliquer les mesures. Ainsi, sur la Haute-Corse, 3 500 contrôles ont été effectués et 76 contraventions dressées.



Photo illustration premier confinement
Photo illustration premier confinement
Au cours de cette première semaine (du lundi 2 au vendredi 6 novembre) de ce nouveau confinement, les forces de l'ordre ont effectué 3 500 contrôles en Haute-Corse. Elles ont ainsi pu dresser 76 contraventions pour non respect du port du masque ou du confinement. "Ce n'est pas parfait mais pour une première semaine c'est assez satisfaisant", note le préfet de Haute-Corse, François Ravier. 

Durant la semaine qui s'est écoulée, "l'heure n'était plus à la pédagogie". Dans les zones rurales, la gendarmerie a misé sur les contrôles de nuit pour essayer de rappeler à l'ordre ceux qui dérogent à la règle du confinement. "Le but recherché est vraiment de stopper la circulation du virus qui est beaucoup plus importante qu'en mars dernier et éviter une surcharge du milieu hospitalier", poursuit le préfet. 

Toutefois, les contrôles, eux,  sont beaucoup moins nombreux que pendant la première phase de confinement puisqu'en mars dernier, durant les deux premières semaines, on en recensait 30.745 et 1 017 verbalisations sur toute la Haute-Corse. Rapporté aux 5 jours de contrôles depuis ce nouveau confinement, cela aurait donné 10.246 contrôles soit 339 verbalisations, bien loin des 3 500 actuelles. 


Comment explique-t-on cette baisse drastique des contrôles ? 
Questionné à ce sujet, le préfet de Corse indique que pendant le premier confinement, le nombre de contrôles a évolué progressivement.  Ainsi, au printemps dernier, lors de la première semaine de confinement ils n'auraient pas été de l'ordre de 10.000.
Pour cette seconde semaine, le préfet assure toutefois que "dès ce week-end, les contrôles seront renforcés sur tout le territoire notamment dans les grandes et moyennes surfaces, les auto-écoles ainsi que dans les commerces".
Autre raison à cette baisse notable de contrôles, le plan Vigipirate renforcé qui a mobilisé les forces de l'ordre dans les établissements scolaires et les lieux de culte.
 

​Les grandes et moyennes surfaces en ligne de mire


Avec la fermeture au public des bars, restaurants et petits commerces, les forces de l'ordre ont renforcé les contrôles dans les derniers lieux brassant du public : les grandes et moyennes surfaces. Sur cette première semaine de confinement, des zones de flou planaient toujours sur les protocoles dans ces lieux. C'était le cas notamment dans divers bazars. Etaient-ils autorisés à ouvrir ?

Ces enseignes justifiaient leur accueil du public par la vente de produits d'hygiène et de nourriture pendant que les grands magasins alimentaires devaient fermer leurs rayons de produits dits "non essentiels", pour éviter de piétiner les petits commerçants du centre-ville qui eux étaient fermés au public.
"C'est vrai que l'on avait pas forcément la réponse pour les bazars alors on a fait appel au centre interministériel de crise. A présent, ils sont autorisés à ouvrir mais en fermant bien toutes les allées qui ne concernent pas les produit essentiels", explique François Ravier. 

Durant cette première semaine de confinement, pour respecter l'équité entre tous, les sanctions administratives sont toutefois tombées pour une dizaine de commerces de Haute-Corse. "Tout le monde doit appliquer les mêmes mesures et nous y veillons sérieusement", rappelle le préfet.



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047