Corse Net Infos - Pure player corse

Galeria Biker Bay : la polémique continue


Rédigé par Maria-Serena Volpei-Aliotti le Mercredi 8 Mai 2019 à 13:59

La 4ème édition du Galeria Biker Bay, le festival de moto qui s’est terminé ce dimanche et qui a rencontré un vif succès auprès de passionnés de moto, n'a pas fait l’unanimité. A quelques jours de la fin de l'événement, associations environnementales et défenseurs de la nature font entendre leur voix et pointent le doigt contre une partie des installations (mur de la mort et stands avec hauts-parleurs) étalés en site Natura 2000 et en ZICO (zone d’importance pour la conservation des oiseaux) et en znieff (zone naturelle d’intérêt floristique et faunistique) de type 1.




Le communiqué di " U Falasorma sempre vivu"

 

"Suite au dernier GBB et aux différentes inepties proférées par les uns et les autres, il me parait évident de rétablir certaines vérités, même si la vérité a l’air de déplaire à quelques-uns.

Tout d’abord afin de répondre à la gentille organisatrice du GBB, nous n’avons rien contre les motos ni contre l’organisation d’un tel festival, Sarah Lezito est extraordinaire (elle s’est produite sur un parking hors zone N2000), les trompe la mort qui tournent dans leur cylindre le sont tout autant. Le seul problème et il est de taille, c’est le lieu de rassemblement en partie sur la zone Natura 2000, le mur de la mort est dans la zone N2000, les enceintes sonores encore plus à l’intérieur de la zone N2000, La pollution sonore est importante (oui la pollution sonore existe), je ne mets pas sur la balance « i canti nustrali » avec la musique métal ou autre, d’ailleurs opposer des cultures est néfaste, dangereux même, à moins qu’une culture veuille en supplanter une autre, cela s’appelle colonisation. Non la musique devrait adoucir les mœurs, mais pas dans un espace naturel protégé ; dans un espace naturel protégé on écoute, on observe et on se tait. J’invite les sceptiques à consulter une étude qui est parue sur le magazine « Science » en 2017 et qui avait été relayée par le journal Le Monde, étude consultable en cliquant sur le lien suivant :

https://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2017/05/04/le-bruit-de-l-homme-affecte-les-especes-jusque-dans-les-aires-protegees_5122479_1652692.html

Ensuite je voudrai répondre à messieurs les hypocrites, en tête monsieur le préfet de Haute Corse qui dans son courrier affirme que le conseil scientifique du PNRC s’est exprimé et a émis un avis favorable avec recommandations, c’est faux, lors de son dernier conseil scientifique qui s’est déroulé les 8 et 9 mars 2017 la plus part des membres présents se sont étonnés de la tenue d’une telle manifestation aux abords même de «  A Torra di Galeria » et dans son relevé de décisions demande un dossier complet auprès de la mairie de Galeria. Le PV de la dite réunion est consultable en ligne aussi (Les noms des participants ont été enlevés) :

https://1drv.ms/b/s!Av7l3wQdtoxbqUvkY3hj9QvQo8-a

Le préfet à nouveau affirme que les dérangements occasionnés ne peuvent pas être considérés comme significatifs, le maire de Galeria, véritable voltigeur de la syntaxe, lui parle d’un problème de forme, non messieurs la forme on s’en moque, c’est le fond qui manque le moins. La ZNIEFF de type 1 appelée communément ZNIEFF du « Delta du Fango » est une zone fragile d’un haut intérêt faunistique et floristique, sa carte non falsifiée est disponible sur le site de l’administration en cliquant sur le lien suivant :

https://inpn.mnhn.fr/zone/sinp/espaces/viewer/type/Z1/code/940004138

Le mur de la mort, des camions, camping-car, fourgons, minibus, véhicules en tout genre y ont pénétré et y ont stationné, donc je vous suggère à l’avenir de bétonner ou de goudronner tout ou partie de la zone et de la faire déclasser, cela vous exonèrera vraiment d’une étude d’impact que mérite un endroit aussi extraordinaire. Ensuite je voudrai remercier les journalistes de Via Stella qui sont venues gentiment me questionner sur le sujet et qui n’ont retransmis qu’une toute petit partie du sujet, morceau choisi ou censure ?ou alors une question me vient à l’esprit: peut-on être juge et partie ?

Per compie, un pocu di storia per quelli ch’ùn cunnosciannu micca u Falasorma, Galeria ùn’hè micca un portu di pesca, Galeria era un paese di pastori , l’avvene ci dicerà ciò ch’ellu hà da diventà u nostru paese…"


Le communiqué di " U Levante"

 

Le 16 avril 2019, U Levante a publié un papier intitulé « Galeria Biker Bay » http://www.ulevante.fr/galeria-biker-bay-nuisances-en-tout-genre/ comportant une carte reproduite ci-dessous.

Le 3 mai 2019, M. Seité, qui connaît surement le sens des mots, maire de Galeria, affirme sur Via Stella que U Levante a produit une cartographie « falsifiée ». Ce terme est lourd de sens…

Le fond de carte a été extrait du site officiel de la DREAL : http://observatoire-v.ac-corse.fr/CatalogAtlas/AtlasDiren.html et les hachurés bleus correspondent à la couche « directive habitat » (= Natura 2000) de la légende située à droite sur le site de la DREAL.

La juxtaposition des deux cartes (ci-dessous) montre que le parking du festival moto est bien, officiellement, en limite de la zone Natura 2000.

U Levante a voulu reporter le tracé du Fangu comme repère cartographique sur ce fond de carte. Errare humanum est :  le Fangu passe au Nord de la tour et non pas tout droit. 

Est-ce que le fait de mal reporter un repère aidant le public à mieux se situer sur un fond de plan purement administratif justifie les propos calomnieux de Monsieur le Maire ?

Contrairement à ce qu’affirme M. Seité, il n’y a pas eu « falsification ».


Carte extraite du site de la DREAL : Natura 2000

 


Carte publiée par U Levante : erreur sur le tracé du Fangu



M. Seité a placé le débat sur la forme plutôt que sur le fond. L’art de détourner le débat ?

Cette année comme les années précédentes, une partie des installations (mur de la mort et stands avec hauts-parleurs) s’étalent jusqu’à la tour, en site Natura 2000, en ZICO (zone d’importance pour la conservation des oiseaux) et en znieff (zone naturelle d’intérêt floristique et faunistique) de type 1.

 

 


Les stands du festival à la tour – Cercle rose : les hauts-parleurs…

 


Le “mur de la mort” et du camping sauvage



Impactant un site UNESCO, un site Natura 2000, une ZICO, une Znieff de type 1, la réserve Man and Biosphère, cet endroit, au sein de la façade maritime du Parc Naturel Régional de Corse, est il adapté pour organiser un tel festival ? 

 



 

 



La pollution sonore en mer ou sur le littoral est un facteur perturbateur important des espèces y compris l’espèce humaine…. https://www.lemonde.fr/biodiversite/

Qu’en est-il de l’empreinte carbone avec tous ces moteurs qui tournent en démonstration et qui dégagent du CO2 dans l’air ?  

On assiste aujourd’hui en Corse à une inquiétante multiplication d’événements qui ont un incontestable effet néfaste sur la préservation du milieu naturel et de la biodiversité. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie













Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude