Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Sochaux-L'œil du technicien : La rubrique d'après-match de Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 25 Novembre 2016 à 21:25 | Modifié le Samedi 26 Novembre 2016 - 01:22


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté À GFCA-Sochaux


GFCA-Sochaux-L'œil du technicien : La rubrique d'après-match de Baptiste Gentili
L'analyse de la soirée
Le Gaz doit retrouver la sérénité et surtout un rang plus conforme à ses ambitions affichées avant le début de cette saison. En recevant une équipe de Sochaux qui postule, elle aussi, à retrouver l'élite, l'occasion est belle pour les diables rouges de renouer avec la victoire faute de quoi les ajacciens pourraient voir les équipes de tête creuser un écart qui sera difficile de combler.
Jean-Luc Vannucchi le sait bien et aligne une équipe à vocation offensive avec 3 attaquants et un milieu à 3, autant dire que le GFCA sait ce qu'il veut.
En face les sochaliens, eux aussi, savent ce qu'ils veulent et leur organisation en 4X4X2 très défensive contraste résolument avec celle de leur adversaire.
La première mi-temps va être conforme aux intentions des uns et des autres, les doubistes sont là pour bien défendre avant tout et c'est bien le point du nul qu'ils sont venus chercher en terre ajaccienne.
Le GFCA va buter sur cette équipe hyper renforcée défensivement,  ce qui va nous valoir d'assister à un premier acte poussif avec une seule occasion franche et réelle mais elle sera à mettre au crédit des visiteurs qui à la 41e minute aurait pu mener au score sans une hésitation inhabituelle de leur buteur maison Andriatsima.
Alors même que les joueurs de l'Est de la France jouaient à dix depuis la demi heure de jeu ce sont eux qui finissent les plus fort cette première période .
Malgré sa supériorité numérique le GFCA était loin de dominer son sujet et une certaine inquiétude se faisait sentir dans les travées de Mezzavia.


Mais dès la reprise les rouges et bleus vont quelque peu dissiper le doute en attaquant tambour battant les dernières 45 minutes et c 'est un tout autre GFCA qui va évoluer sur une pelouse glissante mais parfaitement jouable pour développer du beau jeu.
Les Ajacciens vont s'appliquer à le faire en haussant le rythme poussant alors une équipe sochalienne aux abois, pas loin de la rupture.
Mais il va manquer aux gaziers la bonne dernière passe, le bon geste dans l'acte fina : en un mot l'essentiel pour gagner un match, l'efficacité pour marquer un but.
Et comme bien souvent dans ce genre de match, ce manque de réalisme expose une équipe au contre meurtrier de l'adversaire; Le GFCA va en payer le prix fort en encaissant un but dans les 5 dernières minutes permettant ainsi aux sochaliens de réaliser le hold-up parfait.
1 à 0 : amère déception pour une équipe ajaccienne qui, désormais, est dans le dur.

Les plus
Dans les intentions, et surtout en deuxième, mi-temps Ajaccio a fait ce qu'il fallait pour faire sauter le verrou adverse. D'abord en haussant le rythme  en utilisant la largeur du terrain afin de contourner le bloc sochalien, en prenant plus de risques dans les frappes au but.
Les ingrédients étaient les bons, mais il aura manqué l'arme absolu la finalité.
​Sochaux sait bien défendre - on s'en est rendu compte - mais ce qu'il a su mieux faire encore c'est exactement ce qu'il a manqué au GFCA : mettre à son actif ce réalisme qui tue.


Les moins
Dans ce match il a manqué aux rouges et bleus,un peu plus de patience et de lucidité pour venir à bout d'une équipe très regroupée, cette lucitidé necessaire pour bien finir et être performant devant le but.
Certainement un manque d'expérience du compartiment offensif, on peut le consider ainsi. J'aurais tendance à regretter non pas le manque d'ambition des sochaliens mais cette résolution flagrante de venir jouer le match nul à Ajaccio alors que cette équipe à mon sens à des arguments offensifs à faire valoir.
Ce fut ma déception, mais au final Sochaux est reparti avec les 3 points, contredisant ainsi ma réflexion et en football seul le résultat, non ?
C'est une vérité, mais c'est surtout la vérité d'un soir car en revoyant le match on pourra certainement se dire aussi que ce genre de scénario ne se répète pas souvent et qu'à ce jeu là et dans les mêmes circonstances les hommes D'albert Cartier vont peut être plus d'une fois se casser les dents.

Le fait du match
Est ce que l'on peut considérer qu'en jouant à dix SOCHAUX s'est solidarisé encore plus et qu'à l'inverse un GFCA en supériorité numérique n'a pas su gérer cet avantage en se précipitant un peu trop dans le jeu.
Si l'on accrédite se raisonnement alors l'on peut dire que le fait du match est bien l'expulsion en première mi-temps du défenseur sochalien Alphonse.

L'homme du match
Il convient plutôt de mettre en avant la performance défensive et donc collective de l'ensemble de l'équipe de Sochaux, que de ressortir une individualité dans ce match.
C'est pourquoi l'homme du match ce samedi soir n'existe pas.






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse