Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-SCB à Mezzavia à 17 heures : Un derby à quitte ou double


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Dimanche 24 Avril 2016 à 00:17 | Modifié le Dimanche 24 Avril 2016 - 01:48


A quatre journées de la fin du championnat, rien n’est joué. A tous les niveaux s’entend, exception faite du titre pour le Paris St Germain, sacré champion depuis des lustres… Il reste bien entendu les qualifications pour l’Europe, mais à notre niveau, ça n’est pas d’actualité ! Pour ce qui est de la relégation, tout reste à faire. Ou plutôt à ne pas faire, comme perdre par exemple ! Le GFCA en est plus que conscient et voit se présenter une occasion unique de faire un pas en avant cet après-midi face au SCB qui se présente dans de bien meilleures conditions que lors du match aller. Cruel dilemme


Les Bastiais ont redressé la barre depuis plusieurs semaines et ce n’est pas fini. Ils savent que chaque place grignotée représente une manne non négligeable. Ils vont vraisemblablement se battre avec cette détermination qui apporte l’enthousiasme dans le jeu, la volonté se hisser davantage vers le haut du tableau.
Pour le GFCA, c’est différent, dans la mesure où cette rencontre se calcule en bouffée d’oxygène, synonyme de sortie de crise de relégation. C’est dire si cette rencontre revêt autant d’importance aux yeux des observateurs et des dirigeants des deux clubs et bien entendu des supporters…


Cela dit, ça reste un derby que l’on espère coloré, plein d’animation pour les deux équipes et le public qui va sans doute venir nombreux dans l'après-midi au stade Ange-Casanova, un derby qui doit plus que jamais gagner ses lettres de noblesse ne serait-ce que pour montrer aux détracteurs des deux clubs que la Corse du football avance à grands pas, comme elle avance dans bien d’autres disciplines régulièrement couvertes de lauriers.
Le maintien au sein de l’élite passe obligatoirement par la victoire cet après-midi. Il n’y a pas d’autre alternative pour un GFCA à la recherche de points. La venue de Bastia ne sera pas une sinécure, chacun en est conscient. Pour Thierry Laurey, derby ou pas, seule la victoire compte.
« Il faut absolument que nous l’emportions car nous sommes dans l’urgence de points. Ce ne fut malheureusement pas le cas face à Lille, il faut redoubler de vigilance, jouer, foncer, se battre jusqu’au bout pour garder espoir et continuer de plus belle la semaine suivante avec le déplacement à Lyon. J’ai toujours dit que les matches seraient de plus en plus importants au fil des rencontres, je n’ai rien inventé mais au vu des résultats réalisés au cours des dernières rencontres, il est clair qu’il y a urgence et qu’il faut encore beaucoup de points pour espérer à nouveau. Il faut également regarder vers nos adversaires directs. Nous sommes aujourd’hui un peu plus focalisés sur Reims et Toulouse qui jouent deux matches difficiles (Reims a été battu 2-0 à Nice et Toulouse chez lui par Lyon). Si l’on arrive à engranger quelques points sur cette rencontre de dimanche, le prochain match sera tout aussi important, quand bien même l’adversaire serait tout aussi coriace. Mais qu’importe l’adversaire, nous n’avons plus le droit à l’erreur… »
Qu’il s’agisse de Reims, Toulouse et le GFCA, chacun a un calendrier difficile, dans la mesure où la course au maintien nécessite un engagement total, une sorte de lutte qui ne pardonne pas la moindre défaillance. A ce niveau, ce n’est pas la valeur de l’équipe en face qui compte mais le moral de celle qui doit impérativement l’emporter pour se sortir de l’ornière et reprendre sa route de la survie.

Sans Filippi ni Brechet
Le premier est suspendu, le deuxième "out" jusqu’à la fin de la saison, le GFCA disposera quand même de 18 joueurs à même de composer le onze de départ, d’autant que Ducourtioux sera présent, Youga mais sans doute la semaine prochaine, le retour de Coeff dans le groupe, ce qui n’est pas négligeable, l’entraîneur  pourra composer son équipe avec des joueurs qui vont donner le meilleur d’eux-mêmes. Dommage pour Rodéric Filippi qui écope d’un deuxième carton jaune contre Lille alors qu’il ne le méritait absolument pas. Les dirigeants sont allés défendre le dossier devant la commission de discipline mais rien n’y a fait. Les explications de Thierry Laurey :
« On espérait un geste de la part de la commission compte tenu du deuxième carton jaune immérité, puisque Filippi n’a absolument pas touché Bouffal lequel se tordait de douleurs. Sans doute il y a des gens de la commission qui ont du mal à voir çà. S’il s’agissait de clubs comme Marseille ou Lyon, cela aurait sans doute été accepté. Lorsqu’il s’agit du Gazelec, on ne se pose même pas la question. J’estime m’être fait leurrer sur le moment, mais lorsqu’on regard la phase de jeu de plus près, on se rend vite compte qu’il n’y a rien. Le joueur chute simplement parce que l’adversaire va récupérer le ballon. Ce n’est pas l’absence de Rodéric contre Bastia qui va nous handicaper mais c’est l’expulsion de Rodéric qui nous a handicapés. Nous étions à un but partout après 68 minutes de jeu. Résultat des courses, on a trinqué lorsque le GFCA s’est retrouvé à dix. Entre un pénalty pourtant flagrant et une expulsion imméritée, je trouve que ça fait beaucoup, surtout contre l’équipe en forme du moment… »
Voilà donc un GFCA plein de détermination, une détermination renforcée par les défaites de Toulouse et de Reims, pour affronter les Bastiais dans un stade qui ne va sans doute pas manquer de couleur ce dimanche sur le coup de 17 heures à l'occasion de ce premier derby de Ligue 1 à Mezzavia.
J.F. V.

Au match aller

SCB 1 – 2  GFCA (  1-1 )  

Spectateurs : 11.985  
Buts :  Brandao  (5ème )   pour Bastia  
Zoua (sp 17ème)  - Boutaïb (70ème)  pour Ajaccio 
Arbitre : Benoit Millot 
Avertissements : Leca (17ème) pour Bastia 

SCB
Leca – Squillaci – Palmieri – Modesto – Cioni – Fofana (Houri 74ème)  – Danic (Marange 36ème ) – Cahuzac (cap) – Ngando – Ayité - Brandao  
Entr : G.Printant 

 

GFCA
Maury – Brechet – Mangane – Martinez ( Djokovic 10ème) – Ducourtioux – Lemoigne – Larbi (Tshibumbu 83ème)  – Poggi (cap puis Filippi 74ème)  – Coeff – Boutaib – Zoua 
Entr : Th. Laurey


François Ciccolini : "On ne peut pas poursuivre la saison en continuant à jouer de la sorte"


Le groupe du Sporting

Jean-Louis Leca, Thomas Vincensini,
Florian Marange, Julian Palmieri, Mathieu Peybernes, Sébastien Squillaci, François Modesto, Alexander Djiku, Gilles Cioni,
Mehdi Mostefa, Yannick Cahuzac, Lassana Coulibaly, Gaël Danic, Axel Ngando,
Christopher Maboulou, François Kamano, Brandao et Floyd Ayité.

Un nouveau maillot pour le GFCA

GFCA-SCB à Mezzavia à 17 heures : Un derby à quitte ou double

Vendredi matin au stade Ange-Casanova, les dirigeants du GFCA et les représentant de Macron, partenaire du club, ont dévoilé le maillot « spécial derby » qui avait été plébiscité par les supporters du club. Un maillot qui sera porté par l’équipe de Thierry Laurey dimanche après-midi à l’occasion de la venue du SCB à Mezzavia.

 

Olivier Miniconi, Fanfan Tagliaglioli, le staff technique, dirigeants, entraîneur et joueurs étaient présents dans la grande salle de réunion pour fêter l’événement. Il s’agit d’une tenue produite à seulement 150 pièces qui a été choisie par les supporters à la suite d’un sondage effectué sur le site officiel du GFCA : « le maillot le plus beau, le plus représentatif et symbolique de l’histoire du Gazelec » a recueilli 57% des suffrages.

Tradition, passion, élégance et style sont à la base de cette tunique qui a été réalisée en collaboration entre le bureau de style Macron et le club.

Le maillot rouge et bleu spécial derby reprend les caractéristiques de celui utilisé par l’équipe lors de la saison 1980-1981 avec la couleur bleue, une large bande verticale rouge dans la partie centrale et col en, V avec la mention « Gazelec Aiacciu » sous le col à l’arrière du maillot.  La tête de maure bien sur à l’avant et à l’arrière, avec, sous les flans, l’inscription « Campioni di Francia » suivi des conquêtes de titres de champions de France Amateur.

Le maillot des conquêtes qui, nous leur souhaitons, apportera l’assise et l’enthousiasme de la victoire ce dimanche à Mezzavia.
J.-F. V.

  


 




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse