Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Reims samedi soir à Mezzavia : Capitaliser encore et toujours…


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Vendredi 15 Janvier 2016 à 18:21 | Modifié le Samedi 16 Janvier 2016 - 02:45


Peu d’occasions et deux buts à zéro à la mi-temps. Le Rocher a tremblé jusque dans ses fondations et le coup de pouce du ciel (de l’arbitre surtout !) a permis à Monaco de revenir à hauteur du GFCA. Difficile de se montrer plus percutant que ça ! Pourtant, le GFCA l’a fait, comme il l’avait déjà réalisé à Marseille quelques temps auparavant. Cela s’appelle de l’opportunisme et du jeu d’ouverture. Se non è vero…


Le GFCA veut poursuivre face à Reims
Le GFCA veut poursuivre face à Reims
Voilà plusieurs semaines que les Diables Rouges nous ont habitué à ce genre de rencontre, un jeu rapide, efficace voire enthousiaste et des attaquants qui n’y vont pas avec le dos de la cuiller face aux cages de quelque adversaire que ce soit. Le résultat est flagrant, le classement honorable et la réputation va crescendo depuis les premiers points emmagasinés lors des rencontres extérieures. Puis il y a eu les victoires à domicile face aux cadors : Nice, Bordeaux et Lyon. Il s’est passé quelque chose de nouveau pour provoquer ce somptueux redressement.
 
Les conseils et les consignes…
Chacun en est conscient. Les hommes de Thierry Laurey ont montré la voie de la réussite, le moral, le jeu collectif superbement adapté aux consignes d’un entraîneur qui a forgé un mental de gagneur à ses troupes. De ces jeunes venus de tous horizons, il en a tiré la substantifique moelle. Il leur a inculqué la clé d’une réussite possible tirée de la technique à employer, des conseils de jeu et des consignes à appliquer face à un adversaire donné ; c’est sans doute ainsi que l’on acquiert les qualités d’un bloc compact et d’une grande efficacité avec des placements adéquats, notamment en ce qui concerne les lignes offensives. En quelques semaines, le GFCA a redressé une situation que d’aucuns commençaient à croire désespérée avec, en toile de fond, la menace de l’ascenseur !
 
L’expérience en plus
Il n’en a rien été. Bien au contraire ! En quelques semaines, le groupe a retrouvé sa joie de vivre, de jouer, de marquer, d’engranger pour la plus grande satisfaction d’un public qui s’est toujours accroché à son équipe, à ses possibilités, à son jeu.
A ses « anciens » aussi, ces joueurs d’expérience triés sur le volet par le staff technique qui a réussi un bien joli coup à ce niveau. Ils sont là, près des jeunes, fort d’un vécu du meilleur niveau qui force le respect. Ducourtioux, Pujol, Brechet, Le Moigne sont autant de joueurs qui ont apporté stabilité et confiance au groupe.
 
La route est encore longue…
…Et semée d’embuches de toutes sortes dans un championnat outrageusement dominé par une équipe de stars, deux ou trois grosses pointures et des clubs qui se battent pour tenir le rang. Le GFCA en fait partie malgré sa jeune expérience. Reims également, cette équipe au passé glorieux qui vient de subir une série d’échecs en attendant un retour à la normale. Certes, le souvenir du match aller est plus que jamais présent dans la mémoire des joueurs. C’était en effet la première victoire à l’extérieur pour un GFCA à la recherche d’un second souffle. Mais c’est aussi un match retour qui sent la revanche, tant les Rémois veulent renouer avec la victoire. En pareil cas, il faut se méfier de l’adversaire, de ses réactions et de son envie de redresser la barre. D’autant que la route du maintien est encore longue comme chacun sait.
Ce soir il va falloir se montrer vigilant face à cette équipe qui va tenter de mettre toutes les chances de son côté pour redresser la tête. C’est le genre de rencontre piège qu’il faut maîtriser à tout prix. Tout comme il faudra maîtriser un terrain qui sent la glisse…
J.-F.V.




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse