Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Reims (2-2) Un nul qui arrange tout le monde


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Samedi 16 Janvier 2016 à 22:41 | Modifié le Dimanche 17 Janvier 2016 - 00:11


Le GFCA a battu un nouveau record hier soir au stade Ange-Casanova. Lui qui avait eu tant de mal à marquer le premier but en début de saison a réussi à inscrire le but le plus rapide depuis son accession en ligue 1. On jouait en effet depuis moins de deux minutes lorsque Boutaib, remarquablement placé, héritait d’un contre venu de l’arrière pour surprendre Johny Placide, le bien nommé, cela à la suite d’une bévue de Aïssa Mandi. La suite fut moins aisée pour les locaux qui durent batailler ferme pour se sortir d’une situation difficile et obtenir l’égalisation


 
Il n’en fallait pas plus pour donner des ailes aux attaquants Ajacciens qui multiplièrent aussitôt quelques incursions dans une défense souvent prise de vitesse mais qui réagissait néanmoins avec vivacité. Voilà en tout cas un début de rencontre qui eut le mérite de faire oublier le froid vif  qui tombait sur Mezzavia…C’est à peu près tout ce que l’on pouvait noter au cours d’un premier quart d’heure mené tambour battant...
 
De Preville égalise et double la mise
En dehors du fait que les Rémois continuaient de jouer le contre alors que du côté ajaccien, on avait tendance à s’endormir, si bien que Thierry Laurey dût hausser le ton à quelques reprises pour remettre un peu d’ordre dans le jeu du GFCA devenu subitement brouillon, notamment au milieu du terrain. Cela eut pour conséquence directe une égalisation que les Rémois ne volèrent point. Bien au contraire. Au cours d’un rapide contre, De Preville hérita d’un ballon dans la surface et s’en venait battre Maury.
Une égalisation méritée pour cette équipe de Reims qui, on s’en doutait un peu, n’est pas venue faire du tourisme d’hiver à Ajaccio…Pour preuve, De Preville se mettait encore en évidence en se jouant de Coeff pour aller inscrire son deuxième but  (un superbe lobe) de la soirée quelques minutes après avoir égalisé.
Voilà ce qu’on peu retenir de cette première mi-temps nettement mieux maîtrisée par les visiteurs qui se sont refaits une santé après les déconvenues que l’on sait. Le GFCA aurait-il fait les frais du réveil rémois ?
 
Larbi sur le montant
Mais il restait 45 minutes à jouer… Et ce n’est pas en jouant comme le GFCA le faisait depuis la reprise qui allait changer quelque chose, bien au contraire. Ce sont en effet les Rémois qui se pressaient dans la surface ajaccienne, mettant Maury en difficulté à deux ou trois reprises, exception fait du coup franc de Mangane que placide arrêta en deux temps ou la double reprise de Djokovic que la défense renvoya aussitôt.
A l’heure de jeu, le GFCA semblait vouloir se remettre en question, à l’image de Reims qui pratiquait un bon football. Ainsi, les ajacciens placèrent quelques accélérations bien ficelées en récupérant (enfin) quelques ballons au milieu du terrain. Coeff lança intelligemment Larbi dont le tir surprenait Placide, largement battu, mais le montant droit renvoya le tir de l’attaquent du GFCA.
Ce dernier semblait véritablement sortir de sa léthargie.
 
Djokovic égalise enfin
La rentrée de Ducourtioux s’avéra prépondérante. Le jeu changea totalement de camp. Au cours d’un raid intelligemment mené, ce dernier plaça un ballon sur la tête de Larbi qui expédia le cuir sur le poteau mais Djokovic, seul face au but vide, se faisait un plaisir d’égaliser.
On retrouvait enfin un GFCA plus conquérant, rapide et efficace dans le contre mais les Rémois ne l’entendaient pas ainsi et  renforçaient leur en défense. Cela leur permit de conserver le nul malgré le réveil tardif des Ajacciens qui retrouvaient d’ailleurs Pujol, absent depuis novembre dernier. Jusqu’au bout le GFCA a tenté vainement de l’emporter face au réveil des rémois qui ont tenu bon et retrouvé un moral qui les fuyait depuis plusieurs mois…
Un résultat qui semblait arranger tout le monde. Surtout le GFCA qui retrouva ses moyens mais un peu tardivement. Au vu des dernières 20 minutes, le score semblait logique.
 J.-F. V.    

GFCA-Reims
  • GFCA-Reims
  • IMG_9528-2
  • GFCA-Reims
  • GFCA-Reims
  • GFCA-Reims

La fiche technique

GFC Ajaccio 2-Stade de Reims : 2 (1-2 )
3 568 spectateurs.
Buts : GFCA : Boutaïb (2’), Djokovic (72’) – SDR : De Préville (22’, 31’).
Arbitrage : Johan Hamel.
Cartons jaunes : GFCA : Thibumbu (73′), Djokovic (83’).


GFCA
Maury – Sylla, Bréchet (c), Mangane, Coeff – Youga (Ducourtioux, 66′), Le Moigne, Larbi, Djokovic – Tshibumbu (Pujol, 84′), Boutaïb (Mayi, 57′).

Reims Placide – Traoré, Mandi (c), Weber, Fofana, Signorino – Oniangué, Kankava, Charbonnier (Kamara, 78′) – De Préville (Peuget, 88′), Siebatcheu (Fortes, 84′).

 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse