Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Guingamp : Le match a été interrompu à la 54e minute…


Rédigé par José Fanchi le Mercredi 28 Octobre 2015 à 21:38 | Modifié le Jeudi 29 Octobre 2015 - 01:00


Alors que le GFCA et Guingamp étaient à égalité (2-2) et que les Bretons évoluaient à 10 contre 11, le déluge a poussé l'arbitre à interrompre puis à reporter la rencontre… Le GFCA et En Avant devront donc patienter avant de savoir qui poursuivra sa carrière en coupe de la ligue


GFCA-Guingamp : Le match a été interrompu à la 54e minute…
Le quart d’heure d’observation est souvent utile, tant pour les joueurs que pour les observateurs. Mercredi soir au stade Ange-Casanova, on s’est très vite rendu compte que la pelouse était relativement glissante. Passes et réception difficiles, jeu perturbé. Le temps d’adaptation nécessaire a été plutôt long pour les deux équipes mais c’est quand même le GFCA qui a placé les premières banderilles face aux Bretons et surtout à leur gardien remplaçant Samassa qui a du s’employer à diverses reprises pour repousser les assauts d’un bloc ajaccien entreprenant.
Ainsi, Zoua et Yuga et autres Djokovic donnèrent le ton à cette deuxième rencontre de la semaine en obligeant le portier guingampais à sortir deux fois …de la tête et deux autres fois au pied. Il s’en  tira fort bien  face aux attaquants ajacciens qui commençaient à prendre sérieusement le dessus au terme des 30 premières minutes. Jeu posé, ouvertures longues et précises, on retrouvait cette détermination de samedi dernier avec, il est vrai, moins de réussite face à un gardien en état de grâce.


La méthode Zoua performante !
Il ne devait fort heureusement pas rester longtemps aussi performant. Au cours d’une insertion dans le camp breton rondement menée, Zoua récupérait un ballon perdu par la défense  pour le placer judicieusement hors de portée de l’excellent Samassa. But plus ou moins attendu avec les tirs qui fusaient de toutes parts. La demi-heure de jeu était bien entamée et le GFCA se posait résolument en conquérant face à une équipe de Guingamp quelque peu secouée et par le jeu des Ajacciens et par la vitesse d’exécution de ces derniers, fidèles à leur prestation du match précédent, surtout au milieu du terrain et dans la relance.
Pourtant les bretons ne se laissaient pas aller pour autant et procédaient par de rapides contres. Réaction logique lorsqu’on prend un but. Ainsi, l’En avant exploitait  parfaitement les quatre minutes avant la pause pour se remettre en question, surtout Sakibur qui obtenait ce coup franc à plus de  35 mètres que le portier ajaccien ne put que regarder passer.
Ces 45 premières minutes  auront pourtant été favorables au GFCA auteur de nombreux raids qui méritaient un bien meilleur sort, avec Zoua,  Coef, Youga ou encore Poggi, qui multiplièrent les offensives  et les tirs dans le camp adverse. Côté Guingamp, on retiendra les belles percées de Dos Santos, Sankhare et le superbe coup franc de Salibur.
D’ailleurs, il ne fallut pas attendre de longues minutes pour retrouver un GFCA percutant, à l’image de Zoua qui profitait d’une position face au but pour adresser un puissant tir que le montant renvoya dans les pieds de Coeff lequel  n’avait qu’à glisser au fond des buts. La suite, on la connait avec le gigantesque orage qui obligea l’arbitre de la rencontre à arrêter le jeu juste après l'égalisation de Guingamp par Bègue et après avoir sorti le carton rouge à l’encontre de Coco, auteur d’un mauvais geste. On jouait depuis 9 minutes en deuxième mi-temps !
Le règlement stipule  qu’en pareil cas, l’arbitre dispose de 45 minutes pour prendre une décision. Avec les délégués, il s’est  rendu sur le terrain pour effectuer quelques tests  avec le ballon pour finalement…revenir 20 minutes plus tard avec les deux capitaines et les officiels pour effectuer d’autres tests en différents endroit de l’aire de jeu.   
Quelques minutes plus tard, le speaker officiel annonçait l’arrêt de la rencontre.
Cela aura permis un bon galop d’entrainement au GFCA  fort utile à une soixantaine d’heures de la rencontre contre Bordeaux samedi à Mezzavia.
 J. F.

GFC Ajaccio : 2 EA Guingamp  : 2 (1-1) Match arrêté à la 54’.
Arbitre : Benoît Millot.
Buts : Zoua (34’) et Coeff (46’) pour Ajaccio. Salibur (41’) et Bègue (49’) pour Guingamp.
Avertissements : Zoua (35’) pour Ajaccio. Sorbon (28’) pour Guingamp.
Expulsion : Coco (52’) pour Guingamp.

GFCA
Goda - Youga, Filippi, Mangane, Martinez - Sylla, Poggi (cap), Coeff, Djokovic - Boutaïb, Zoua. Entraîneur : Thierry Laurey.
EA Guingamp
Samassa - Angoua, Héry, Sorbon (cap), Dos Santos - Coco, Cardy, Sankharé, Salibur - Bègue, Privat. Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse