Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Caen vu par Baptiste Gentili : "Le GFCA peut y croire..."


Rédigé par Baptiste Gentili le Dimanche 13 Mars 2016 à 00:29 | Modifié le Dimanche 13 Mars 2016 - 01:01


Le GFCA a obtenu trois points précieux en disposant de Caen samedi soir à Mezzavia. Du coup l'équipe de Thierry Laurey s'est reprise fortement à espérer au maintien parmi l'élite. Rien n'est encore acquis mais le GFCA peut le faire. C'est aussi l'avis de Baptiste Gentili qui nous livre ici son analyse de la soirée.


L'ambiance 
Une petite déception au niveau de l 'assistance moins bien nombreuse que contre l' OM, d'aucuns pourront invoquer la réputation de l'adversaire, pour ma part je préfère dire que le GFCA a besoin de son public à chaque match en cette fin de saison quel que soit l 'adversaire,et donner de la voix comme le font si bien les plus fidèles d'entre eux.

Le match
Une entrée en matière un peu poussive pour le Gaz, il est vrai que le fait d'avoir joué trois jours plus tôt se fait ressentir comme souvent dans pareil cas.

Mais au bout de vingt minutes la machine se remit à tourner et en retrouvant le bon rythme les Ajacciens rentrèrent vraiment dans ce match hyper important.
En face le Stade Malherbe de Caen, qui n'est autre que le surprenant 6ème du championnat, une équipe bien en place mais qui au fur et à mesure que les minutes passent semble être vraiment à la portée des diables rouges qui finissent en trombe une première mi-temps très moyenne certes, mais qui nous rend optimistes pour la suite de la rencontre .


Le GFCA a poussé sans être réellement dangereux,les caennais ont résisté sans plus et lorsque la deuxième mi-temps démarre on se dit qu'avec un peu plus de punch la victoire pourrait tendre les bras aux hommes de Thierry Laurey.
C'est ce scénario là qu'il va nous être proposé par des Ajacciens, beaucoup plus  déterminés et plus en jambes dès la reprise.
Sous la houlette de Larbi, qui a vraiment retrouvé la forme, et Ducourtioux toujours aussi précieux,le rouleau compresseur ajaccien va user une équipe normande, qui à force de faire de la résistance, va finir par craquer,sur une tête lobée de Boutaïb. Le GFCA prend l'avantage logiquement à la 70ème minute.
Et cela n'était pas cher payé pour les rouges et bleus, conquérants qui auraient pu ouvrir le score bien avant notamment sur une reprise fulgurante de Larbi sur la barre et ce n'est finalement que justice si la victoire, tant attendue, venait récompenser une équipe qui semble se retrouver en cette fin de saison qui s'annonce vraiment passionnante.


Le GFCA
La prestation de mercredi contre l'OM comme nous l'avions dit était porteuse d'espoir. Celle de ce samedi soir confirme ce sentiment, mais permet, surtout, au GFCA de croire encore plus à son maintien parmi l'élite.
Au-delà de l'aspect comptable, qui demeure le plus important, c'est aussi le comportement de l'équipe qui permet d'affirmer que les Ajacciens ont les moyens d'atteindre cet objectif.
Oui les Ajacciens ont retrouvé de la fraîcheur. Oui la grinta est de retour. Et oui cette équipe propose du jeu et enfin, toujours oui, elle a du panache.


L'adversaire
Peut être un peu flatteuse cette 6ème place pour Caen, car ce samedi soir cette équipe nous a paru vraiment peu consistante dans son ensemble, notamment offensivement.  Oui elle nous a vraiment déçu.
Sans trembler la défense ajaccienne n'a eu aucun mal à contenir les Delort, Rodelin et consorts.
Pourtant étant encore en course pour une place européenne on s'attendait vraiment à autre chose d'une équipe qui donne l'impression d'avoir déjà accompli son devoir dans ce championnat.
Se contentant du minimum les Normands sur ce match n'ont en rien justifié le rang qui est le leur, et même si ils rejoueront en Ligue 1 la saison prochaine, en renouvelant de telle prestation la fin de saison risque d'être très ennuyeuse pour leurs supporters.


Le bilan
Le GFCA est revenu à la hauteur de Reims, avec 33 points.  Guingamp n'est plus qu'à deux points. Montpellier et Bordeaux à 3 . Rien n'est encore fait bien sûr. Il restera à mon avis 3 matchs à gagner pour atteindre l'onjectif du maintien. Le GFCA peut le faire avec 4 rencontres à domicile et autant à l'extérieur. Le calendrier ne sera pas facile c'est sûr, mais avec un moral d'acier et toute une ville… derrière lui !





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse