Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Bordeaux ce samedi à 20 heures : Onze gars en quête d’exploit…


Rédigé par José Fanchi le Vendredi 30 Octobre 2015 à 18:23 | Modifié le Samedi 31 Octobre 2015 - 01:06


Et voilà les Bordelais, troisième rendez-vous de la semaine au stade Ange-Casanova. Important serions nous tentés d’écrire tant les Ajacciens ont soif de victoire. Et de reconnaissance. Le public ne s’y trompe pas, il viendra en force encourager son équipe qui semble flirter avec la marche en avant tant attendue des semaines durant. Cette fois, après la prestation face à Nice et les 55 minutes d’un jeu clair, précis et plaisant contre Guingamp, le GFCA peut (et doit) prétendre à la victoire, synonyme de bouffée d’oxygène


GFCA : La même scène de joie face à Bordeaux ? (Photo Marcu-Antone Costa)
GFCA : La même scène de joie face à Bordeaux ? (Photo Marcu-Antone Costa)
Il semble que l’arrêt de la rencontre face à Guingamp ait apporté un certain soulagement à Thierry Laurey. Un mal pour un bien en quelque sorte dans la mesure où les joueurs ont évolué une cinquantaine de minutes, ce qui n’a pas trop puisé dans les organismes. Plutôt rassurant avant la rencontre de ce soir :
« La première mi-temps n’a pas usé les joueurs, bien au contraire. On aurait joué 90 minutes et éventuellement les prolongations, puis l’arrêt du match à ce moment là, cela aurait été plutôt embêtant avec une grosse dépense d’énergie. Ils auront le temps de se fatiguer ce soir… »
 
Maîtres du jeu…
 
Pour l’entraîneur Ajaccien, le match de ce mercredi a montré une fois encore toute la détermination du bloc, devant comme derrière, à cette exception prêt : « Mentalement, je pense que ça à fait du bien, un peu dans la continuité du match de Nice. Les gars ont marqué deux buts, avec la possibilité d’en marquer plus et c’est plutôt rassurant. En revanche, il faut maintenant s’atteler à en prendre un peu moins. On ne marquait pas et on n’en prenait pas beaucoup, aujourd’hui ça va mieux, il faut continuer à marquer et en prendre un peu moins. C’est dans le sens de la progressio. Il y a quelques petits problèmes de réglage et beaucoup de concentration  car on prend des buts qui sont chaque fois évitables. »
Face à Nice puis mercredi contre les Bretons, les Ajacciens ont fait montre d’une forte détermination, comme l’a souligné Thierrry Laurey :
« C’est surtout mercredi qu’on les a sentis maîtres du jeu, très en confiance jusqu’à mettre en difficulté l’équipe de Guingamp qui ne s’y attendait visiblement pas. Ce n’est pas n’importe quelle équipe, bien au contraire puisque possédant de très bons éléments, une équipe homogène, ce qui ne nous a pas empêché de les perturber. L’équipe a su imposer son jeu et je trouve cela positif. Il ne faut pas croire pour autant que c’est arrivé, il faut surtout ne pas s’endormir et poursuivre dans cette voie et comme je le disais, essayer de verrouiller davantage. »
 
Sans doute un gros match
 
Il est vrai que le fait de marquer rapidement apporte un plus au  niveau de la confiance, le GCA nous en a donné la preuve mercredi soir même si Guingamp est revenu très vite au score à deux reprises. Certes, l’équipe a quelque peu pêché à ce niveau mais semble à même de renforcer les rangs et éviter ce genre de désagrément. Ce soir, contre une équipe plus ou moins en proie au doute, il faudra se retrousser néanmoins les manches car Bordeaux possède un effectif de grande qualité et surtout n’est pas à sa place actuellement, cela chacun s’accorde à le reconnaître. Thierry Laurey en premier :
« En face il n’y aura pas un petit adversaire, il faudra s’en méfier de cette grosse équipe qui dispute l’Europa Ligue, ce n’est pas rien. Un effectif solide, de bonnes capacités à voyager, c’est peut-être actuellement un peu difficile pour eux mais il faire attention aux réactions possibles malgré une certaine fatigue et 7 matches en trois semaines. Il y a des blessés, des suspendus, mais je me méfie de ce genre d’équipe à fort effectif. Plasil, Bellet, Chantôme, kasri et bien d’autres, bon nombre de clubs aimeraient posséder ce genre de joueurs. Je vous le répète, il faut s’attendre à un gros match face à une équipe qui tient la route. »
Le GFCA est à même de donner le meilleur de lui-même et prendre son destin en main. On sent les joueurs plus motivés que jamais et surtout en mesure de prendre la direction des opérations dès l’entame. En clair, montrer le même visage que mercredi soir. Ils en sont parfaitement capables.
 J. F.       
 
 




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse