Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Fouilles illégales à Aleria : Deux individus interpellés par les gendarmes


La rédaction le Samedi 2 Décembre 2023 à 18:32

Vendredi, deux individus ont été interpellés par les gendarmes sur le site antique d'Aleria où, selon les enquêteurs, ils venaient de procéder à plusieurs extractions. Placés en garde à vue, les perquisitions, menées dans le sillage de leur interpellation, ont permis de découvrir plusieurs centaines d’objets et pièces antiques, ainsi que du matériel de détection. Ils ont été présentés au procureur de la République de Bastia qui a procédé à l’ouverture d’une information judiciaire.



Le site antique d'Aleria
Le site antique d'Aleria
Le  groupement de gendarmerie de Haute-Corse a expliqué, en fin d'après-midi de ce samedi, le déroulement de cette enquête qui a débuté en décembre 2022.
A l'époque "plusieurs fouilles illégales sont constatées sur un site antique et archéologique d’Aleria (2B). Les faits ciblent notamment la « ville romaine » avec la présence de signes caractéristiques de l’action de détectoristes. (personne utilisant des détecteurs de métaux : NDLR), soulignent la gendarmerie. 
"Dès les premiers faits, une enquête est ouverte et menée de front par les gendarmes du détachement de la section de recherches d’Ajaccio à Bastia appuyés par les militaires de la brigade d’Aléria et de la brigade de recherches de Ghisonaccia.
Les investigations menées durant plusieurs mois par les enquêteurs permettent d’orienter le faisceau d’indices
."


Plusieurs centaines d’objets et pièces antiques
Et ce vendredi 1er décembre 2023, "dans le cadre d’un dispositif d’observation-surveillance mis en place par les militaires sur le secteur d’Aleria, deux individus sont interpellés alors qu’ils venaient de procéder à plusieurs excavations."
Un flagrant délit qui vaut aux deux individus d'être placés en garde à vue. " Les perquisitions menées permettent de découvrir plusieurs centaines d’objets et pièces antiques, ainsi que du matériel de détection" indiquent les enquêteurs..
Ils ont été présentés au parquet et le procureur de la République de Bastia a procédé à l’ouverture d’une information judiciaire."