Corse Net Infos - Pure player corse


Feux de forêt en Corse : « l’été de tous les dangers »


Julia Sereni le Lundi 6 Juillet 2020 à 13:50

Le dispositif de lutte contre les incendies pour l’été 2020 a été présenté ce lundi 6 juillet sur la base de la sécurité civile de Campo dell’Oro, en présence du Préfet Franck Robine et de l'ensemble des services et partenaires mobilisés. La saison « feux de forêt » est donc lancée. Une saison qui devra se faire sans l’aide des trackers.




(Photo Michel Luccioni)
(Photo Michel Luccioni)
"C’est la première fois que je viens à cette manifestation de lancement de la saison feux de forêt". Et pour l’occasion, le préfet Franck Robine, en compagnie de Pierre Poli, président du Service d’Incendie et de Secours (SIS) 2A, et de Jean Biancucci représentant la Collectivité de Corse, passe en revue l’ensemble des troupes dédiées à la lutte contre les incendies : sapeurs-pompiers, sécurité civile, gendarmes, sapeurs-forestiers mais aussi associations, avant de signer l’ordre de mission pour la saison.  
 
Une saison que le représentant de l’Etat avoue redouter : « C’est l’été de tous les dangers ». En effet, la météo s’annonce particulièrement favorable au développement des incendies : « Elle prévoit des épisodes de très grandes chaleurs, couplées à des vents importants » annonce le préfet. « Il est donc juste que nous soyons particulièrement mobilisés ».
 
Et pourtant cette année, la saison devra se faire sans les Tracker, des avions bombardiers d'eau de la sécurité civile, retirés du service en raison d’un problème de sécurité au niveau du train d’atterrissage. Mais Franck Robine l’assure : « Nous avons pris des dispositions pour pallier la perte de ces Tracker ». Des solutions alternatives ont dû être trouvées : « Nous avons un hélicoptère bombardier d’eau (HBE) lourd, deux hélicoptères légers, avec un supplémentaire dans le Sud, ce qui porte le total à quatre. Il y a également deux Canadair basés à Ajaccio, ainsi que le Beech, un avion de reconnaissance. Les jours à risques, le Dash, un avion bombardier d’eau, volera au-dessus de la Corse ». Un dispositif suffisant ? « Ce n’est pas la même manière d’intervenir mais tout est mis en œuvre » garantit le préfet.
 
À coté, des moyens humains sont évidemment mobilisés : « 400 hommes des SIS 2A et 2B, trois sections des formations militaires de la sécurité civile, soit 337 hommes, la composante de Brignoles qui sera en Haute-Corse et celle de Nogent-le-Rotrou en Corse-du-Sud. Plus la mobilisation des sapeurs-forestiers » pour une capacité d’intervention cette année de 267 000 litres contre 263 500 l’an dernier.
 
« Un feu doit être combattu dans les dix premières minutes » explique le préfet, sous le contrôle du colonel Bruno Maestracci dont c’est la dernière saison au SIS 2A, « Cela suppose donc d’avoir un maillage conséquent pour être efficace ». À ce titre, il salue tout particulièrement les bénévoles,  qui œuvrent en appui des professionnels, à l’instar du « Comité feux de forêts - I sintineddi gravuninchi », créé en 2017. « Il y a trois ans, dans la vallée de la Gravona, il y a eu 28 départs de feux en une saison. Nous avons décidé d’agir, et nous avons créé un comité citoyen composé aujourd’hui d’environ 70 personnes. Nous agissons en matière de surveillance et de dissuasion, en organisant des patrouilles », détaille Pascale Royer-Fantoni, présidente du comité. « Aujourd’hui, nous sommes à la recherche de nouveaux volontaires, mais aussi et surtout d’un local et d’un véhicule, afin de pouvoir poursuivre nos actions ». L’appel aux bonnes volontés est donc lancé.





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 2 Août 2020 - 18:52 Porto : le dauphin et l'enfant

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047