Corse Net Infos - Pure player corse

Et de 3 : Le GFCA confirme face à Nîmes


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 26 Septembre 2014 à 23:12 | Modifié le Dimanche 28 Septembre 2014 - 00:41


Ça va bien et ça dure pour le GFCA qui vainqueur, vendredi soir de Nîmes au stade Ange-Casnova de Mezzavia, s'installe, aprçs son troisième succès consécutif, à la troisième place de la Ligue 2. Une sacrée performance pour les Ajacciens de Thierry Laurey qui viennent de signer trois succès consécutifs.


Le match vu par Baptiste Gentili

L'ambiance
Le stade de Mezzavia avait retrouvé des couleurs et de la voix en ce vendredi soir,il est vrai que les 2 victoires du "Gaz"cette semaine étaient de nature à faire bouillir la «La pignata» comme à ses plus beaux jours.
La victoire de la soirée à ajouté encore plus de ferveur et d'amour dans le cœur des supporters rougeset bleus qui ont fêté leur équipe dès la fin du match avec un entousiasme extraordinaire et d'une manière exemplaire... Un bon moment de plaisir !

Le match 
Les ajacciens débutent la rencontre avec détermination et ce n'est que justice si dès la 13e minute ils ouvrent la marque à la suite d'une frappe de Fabre que le gardien ne peut que repousser dans les pieds de Tshibumbu qui ne se faisait  pas prier pour pousser le ballon dans les filets.
Le GFCA est maître du jeu et continue de se créer les meilleurs occasions, tout en pratiquant un très bon football,ce qui lui permet de doubler la mise juste avant la pause, grâce encore une fois à Fabre qui, cette fois-ci, conclut lui même sur une frappe extraordinaire dans un angle impossible.
2 à 0 : à la pause ce n'est pas cher payé pour des Nîmois complètement dépassés par les événements et qui n'ont pratiquement pas existé face à une équipe en pleine confiance.
La deuxième période sera moins intense au niveau du jeu et même si les Nîmois firent illusion ce sont bien les rouges et bleus qui maîtrisèrent leur sujet de la plus belle des manières en conservant leur  avantage sans jamais faiblir.

Le GFCA

En plein boum cette équipe du "Gaz" ! Complètement métamorphosée par rapport au derby et aussi au match contre Troyes.
En reconduisant son équipe en 4x4x2,comme contre Dijon la semaine dernière, Thierry Laurey a su donner à l'ensemble l'équilibre qui lui était nécessaire pour devenir performant à l'image de Pujol,véritable leader d'attaque et beaucoup plus à son affaire depuis qu'il peut bénéficier d'un second attaquant à ses côtés.
Autre atout important en la personne de Bréchet, le secteur défensif s'est trouvé un patron et voilà les ajacciens en haut de l'affiche après 9 journées, sans qu'il n'y ait à crier au scandale et en y mettant la manière ce qui évidemment ne fait que rehausser leur performance.

L'adversaire

Que dire de cette équipe Nîmoise si ce n'est qu'elle ne nous a rien montrer au niveau du jeu et qu'elle a éyé complètement dominée par son adversaire.
Pourtant costaud sur le plan athlétique, mis à part un timide sursaut au début de la deuxième mi-temps les "crocrodiles" n'en avaient que le nom vendredi soir.
Absents, pour ne pas en dire plus les Nimois n'ont rien montré qui serait de nature à rassurer leurs supporters, mais peut être n'avaient ils pas les moyens de mieux gérer ce fameux troisième match de la semaine comme l'ont pourtant bien réusst les ajacciens !

Le bilan

Un GFCA de gala qui excusez du peu avec 16  points se retrouve sur le podium. Pas mal pour un promu, non?
Au-delà de ce constat sur le plan comptable, le capital confiance emmagasiné grâce à ces résultats est un moteur important qui est de nature à apporter plus sérénité à l'entrainement, et on le sait bien, cela ne peut que favoriser et accélérer les progrès des joueurs et d'une équipe.

La fiche technique
Stade Ange-Casanova, GFCA : 2 Nîmes : 0 (2-0)
Buts pour le GFCA : Tshibumbu (13e), Fabre (43e)
Arbitre : M. Lavis
GFCA : 
Maury, Andreu, Filippi, Bréchet, Ducourtioux puis Rivietran (90e), Youga, Martinez, Mmadi puisBoujedra, Fabre, Tshibumbu puis Mayi (74e), Pujol (Goda, Larbi)
Nîmes :
Michel, Cordoval, Elie, Barillon, Kovacevic, Tchoutou, Mendy, Briançon puis Parpeix (77e), Valls, Maoulida, Nouri (Robali, Koura, Gallon, Sartre)




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse