Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Encore quelques heures pour voter pour l’œuvre d’art du patrimoine corse que vous voulez voir restaurer


La rédaction le Jeudi 21 Mars 2024 à 08:37

Le calice amorié de Tarrano, Moise sauvé des eaux &Joseph vendu par ses frères de l'oratoire de Saint-Roch de Bastia, Hercule et les oiseaux du lac de Stymphale de Corte : quelle sera l'œuvre d'art corse qui bénéficiera pour sa restauration d’un soutien de 8000€ de la part d’Allianz France ? Ce sera à vous de décider avant ce jeudi 21 mars à 23 h 59.



En 2023-2024, les collaborateurs et Agents généraux d’Allianz France s’engagent à nouveau pour la 3e édition de la campagne Le Plus Grand Musée de France aux côtés de la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art français. L’année dernière, plus de 80 000 personnes avaient voté en ligne pour soutenir la restauration d’un objet d’art accessible à tous près de chez eux.

Pour cette nouvelle édition du grand concours national, 246 œuvres d’art ont été signalées partout en France. Après vérification de leur éligibilité (œuvres mobilières, accessibles à tous gratuitement et de propriété publique ou associative), ces œuvres ont été présentées à un jury composé de représentants d’Allianz France et de la Sauvegarde de l’Art français, afin d’établir une liste de finalistes qui seront présentés au vote du public.
Le jury a présélectionné trois œuvres par région pour leur qualité artistique, le niveau d’urgence de la restauration et l’implication des communes ou associations porteuses de projets.

En Corse, ce sont Le calice armorié de Tarrano, Moïse sauvé des eaux &Joseph vendu par ses frères de l'oratoire de Saint-Roch de Bastia, Hercule et les oiseaux du lac de Stymphale de Corte qui ont été retenus.
Quelle est l'œuvre qui bénéficiera d'une dotation de 8 000 euros pour sa restauration ?
À vous de décider !

Calice armorié de Tarrano

Ce calice gothique, datant probablement du XVe ou du XVIe siècle, incarne une rareté artistique. Doté d’une base polylobée en cuivre rehaussée d’écus armoriés, il présente une coupe en argent, délicatement dorée à l’intérieur. Le nœud sphérique de la tige dévoile une finesse ciselée avec des représentations de saints personnages, tels que le Christ ressuscité et la Vierge Marie. Cette pièce exceptionnelle, par sa qualité d’exécution et ses possibles liens avec les orfèvres de Sisco, témoigne d’un patrimoine local précieux.
Dans un premier temps, la restauration comprendra un nettoyage en pro- fondeur de l’œuvre, très encrassée. Il faudra ensuite polir les parties en métal précieux pour lui redonner toute sa brillance et ses couleurs éclatantes..

Moïse sauvé des eaux & Joseph vendu par ses frères (Bastia)

Dans l’oratoire Saint-Roch, sont conservées deux huiles sur toile représentant Moïse sauvé des eaux. Elles pro- viennent de la collection du Cardinal Fesch et datent du XVIIe siècle... Sur la première toile, Moïse enfant, couché dans un panier, est sorti des eaux du Nil. Il est entouré de trois servantes. À droite, la fille du Pharaon, entourée de deux servantes et d’un petit page, donne les ordres depuis la berge du fleuve.
Sur la deuxième, le jeune Joseph vendu comme esclave par ses frères jaloux à des marchands ismaélites en route pour l’Égypte. Joseph est entouré par trois marchands, vêtus de costumes orientaux (volumineux turbans, long kaftans). Penché, l’un des frères de Joseph, compte les pièces. Une restauration s’impose !

Hercule et les oiseaux au lac de Stymphale (Corte)

Dans la collection du cardinal Fesch figure une représentation du cinquième travail d’Hercule : les oiseaux du lac de Stymphale. Hercule y affronte les oiseaux dévastateurs du lac Stymphale, responsables de la destruction des récoltes. Doté de son habileté à l’arc, le héros parvient à les exterminer, coiffé de la dépouille du lion de Némée.
L’exploit se déroule dans un paysage de rochers escarpés surplombant le lac, avec les oiseaux menaçants en arrière-plan. L’école génoise de peinture, née au XVIIe siècle dans le contexte baroque, fusionne les influences flamandes, notamment de Rubens et Van Dyck, et exerce ,à son tour une influence notable dans la région niçoise et en Corse. Aujourd’hui, la toile est très encrassée et nécessite une restauration.

Comment voter ?

Le vote a été ouvert  le 1er mars à toutes et à tous sur le site de la Sauvegarde .
Il se poursuit jusqu’à ce jeudi  21 mars à 23 h 59.
Dans chaque région, l’œuvre (ou lot d’œuvres) qui aura reçu le plus de votes bénéficiera pour sa restauration d’un soutien de 8000 € de la part d’Allianz France.