Corse Net Infos - Pure player corse


En Corse en 2021, la pandémie mais pas seulement


M.V. le Lundi 3 Janvier 2022 à 18:53

Marquée par le Covid-19, l'année 2021 a tout de même laissé place à d'autres événements. Du Sporting en ligue 2, à la réélection de Gilles Simeoni, en passant par la mort de Petru Guelfucci ou la victoire du collectif 5 mai, l'actualité corse a connu une année dense.

Retour sur les moments forts de l'année sur l'ile



Janvier : top départ de la vaccination et couvre feu à 16 heures

Il y a un an, la France se lançait dans un long combat contre le Covid-19 grâce à une vaste campagne de vaccination. Malgré un retard à l'allumage, au fil des jours, les injections ont été de plus en plus nombreuses. En Corse c'est le 6 janvier que la campagne démarre à Bastia. C'est le Dr Joseph Lucciardi, chirurgien du centre hospitalier de Bastia et président de la Commission Médicale d'Etablissement, le premier insulaire àavoir reçu  la première dose de Pfizer injectée sur l''île. Moins d'un an après  228 076 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre  le coronavirus soit une couverture vaccinale de 66,2 %. De plus, 222 559 personnes ont bénéficié d’un schéma complet vaccinal (64,6 %). À la date du 30 décembre 115 388 personnes avaient reçu une dose de rappel (soit 33,5 % de la population tous âges, 64,4 % chez les 65-74 ans et 59,8 %, chez les 75 ans et plus).


Couvre feu à 18 heures
Le 16 janvier, le couvre-feu à 18 heures est élargi à toute la France métropolitaine. Et la Corse ne fait pas exception. Initialement mise en place pour quinze jours, soit jusqu'à la fin du mois de janvier, cette mesure a été prolongée jusqu'au mois de juin avec des adaptations horaires à cause de la situation sanitaire toujours dégragée.

 

La place Saint Nicolas de Bastia lors du premier couvre-feu du mois d'octobre (Photo Livia Santana)
La place Saint Nicolas de Bastia lors du premier couvre-feu du mois d'octobre (Photo Livia Santana)

Février : à Ajaccio des jeunes pénètrent dans la préfecture pour demander la libération d'Alain Ferrandi

En Corse en 2021, la pandémie mais pas seulement
Le lundi 22 février une vingtaine de militants se sont introduits  à la préfecture d’Ajaccio pour demander le transfert en Corse d’Alain Ferrandi et de Pierre Alessandri, condamnés à perpétuité pour leur participation à l’assassinat du préfet Erignac. Une action coup de poing qui a marqué le début d'une année marquée par le combat mené depuis plusieurs années par des militants corses qui souhaitent que les membres du commando Erignac puissent purger le reste de leur peine à la prison de Borgo plutôt qu' à Poissy.
   
 
 

Mars : Antoine Exiga évincé


Le  20 mars dernier Antoine Exiga président historique du GFCA Volley a été évincé lors de l'assemblée générale du club. Il n’a en effet pas obtenu le nombre de voix nécessaires pour rester dans le comité directeur. Quelques jours après cet épisode plus d'une centaine de personnes se sont données rendez-vous pour manifester leur soutien au président.

Des menaces pour le maire de Sisco
Le 18 mars Ange-Pierre Vivoni, maire de Sisco, reçoit des menaces, par téléphone, lui réclamant de retirer son offre de rachat du couvent de Sainte-Catherine dont la vente est au cœur d'un e bataille juridique depuis 2017. L'édile dit avoir reçu un appel téléphonique "particulièrement menaçant" d'un interlocuteur anonyme. Le lendemain Vivons dépose plainte mais en octobre dernier, faute de preuves, l'enquête a été classée sans suite par le parquet de Bastia.





 

Avril : Le SC Bastia en ligue 2

Tombé de la Ligue 1 à la National 3 lors de l’été 2017, le mercredi 28 avril, après une saison exceptionnelle dans un stade Armand-Cesari complètement vide à cause du Covid, le Sporting Club de Bastia est officiellement promu en Ligue 2 après a défaite d'Orléans. Même avec les bars et les restaurants fermés, les supporteur de ce club mythique ont fêté l'ascension du Sporting, peut-être la plus grande des institutions, dans la cour des grands.

L’ancien sénateur Joseph Castelli incarcéré à Borgo  
Joseph Castelli ancien sénateur de Haute-Corse a été incarcéré le 20 avril au centre pénitentiaire de Borgo. Il avait été condamné le 30 mars dernier par le tribunal de Bastia à quatre ans de prison dont trois ans ferme pour "trafic d’influence, corruption passive et faux en écriture" par le tribunal correctionnel de Bastia.




 

Mai : la victoire de l'association Inseme

Après plus de 10 ans de combat, la question de la prise en charge du second accompagnant d'un enfant malade contraint à rejoindre le continent est tranchée. Dans une lettre datée du 18 mai transmise à Laetitia Cucchi, présidente de l'association INSEME, Olivier Véran annonce la pérennisation du dispositif actuel.   Même si le décret promis par l'ancienne ministre Agnès Buzyn ne verra vraisemblablement jamais le jour, c'est une grande victoire par l'association/

Un Corse devient le plus jeune Grand-Maître d'échecs français de tous les temps
Le jeune Bastiais Marc Andria Maurizzi a réalisé sa troisième norme de grand-maître international (GMI) d'échecs, il y a de cela quelques jours lors du tournoi de Grands Maîtres, organisé par le Club du C'Chartres Échecs, du 17 au 21 mai.
Un excellent résultat qui lui permet, à à peine 14 ans et 5 jours d'obtenir le titre de GMI à vie. Et dans le même temps de devenir le plus jeune titré de l'histoire des échecs français. Il détrône ainsi Étienne Bacrot qui détenait le record de précocité du plus jeune GMI français à 14 ans et 2 mois. Et ce depuis 24 ans !

La Corse maîtrise de la reproduction de la langouste
Le 25 mai, le laboratoire de recherches Stella Mare a annoncé maîtriser  la reproduction de la langouste rouge, une prouesse scientifique qui ouvre la voie à un élevage de l’espèce.Une avancée scientifique majeure pour la Corse selon Antoine Aiello, directeur de la plateforme Stella Mare, qui a présenté à la presse la "nouvelle prouesse" réalisée par les équipes de la plateforme scientifique de l'Université de Corse et du CNRS spécialisée en Ingénierie écologique marine et littorale .

 

Juin : Gilles Simeoni réélu sans ses alliés

Sans les alliés nationalistes avec lesquels il gouvernait la Corse depuis 2015, le dimanche 27 juin Gilles Simeoni a remporté le second tour des élections territoriales, . Le président sortant du conseil exécutif de Corse a été placé en tête des suffrages (40,6%), devant le chef de file de la droite, le maire ex-LR d'Ajaccio Laurent Marcangeli (32%) en obtenant une majorité absolue d'élus dans l'Assemblée de Corse.

Juillet : la Corse aux Jeux Olympiques

Du 24 juillet au 8 aout deux Corses ont  participé aux Jeux Olympiques de Tokyo : Alexandra Feracci (Karaté), Morhad Amdouni (Athlétisme) faisaient partie de la délégation française, honneur que très peu d'insulaires, ont eu l'heur d'apprécier. Même si les deux athlètes n'ont pas décroché des médailles, c'est une grande fierté pour la Corse que deux de ses enfants participent aux JO.


Une femme présidente de l'assemblée de Corse 
Pour la première fois, une femme a été élue à la présidence de l'assemblée de Corse : Marie-Antoinette Maupertuis, professeur des universités et ancienne présidente de l'Agence de Tourisme de la Corse, est la nouvelle présidente de l'hémicycle élue au 1er tour par 32 voix sur 63, donc à la majorité absolue. Cette ascension historique d’une femme au perchoir de l’Assemblée a été saluée par une ovation sur les bancs de l’hémicycle et dans les tribunes où s’entassaient les militants de Femu a Corsica.


 

Aout : un été marqué par le Covid

Arrivée pendant l'été, la quatrième vague de Covid-19 a frappé particulièrement le sud de la France et la Corse au moment où plusieurs dizaines de milliers de touristes étaient en vacances. Hôpitaux saturés, évacuations sanitaires et mesures restrictives pour endiguer le virus ont rythmé l'été et la saison touristique que selon les professionnels a été meilleure des deux précédentes.

Pass sanitaire
Le pass sanitaire devient obligatoire dans les bars et restaurants. A partir du 1er aout, les clients doivent  présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures ou un certificat de vaccination (complet) pour pouvoir s'asseoir à une table (même en terrasse), aller au cinema où dans un musée.
Les premières manifestation no pass no cas ont lieux à Bastia et Ajaccio.


Septembre : A Bastia et Biguglia, a Scola Corsa a accueilli ses premiers élèves

Le 6 septembre 27 enfants, 15 à Bastia et 12 à Biguglia, on fait leur rentrée dans les premières écoles maternelles immersives en langue corse de l'ile. De accueil, à l'enseignement en passant par les activités péri-scolaires, l'intégralité de la scolarité de l'enfant se fera en effet en langue corse et le français sera introduit en classe de CE1. L’objectif est donc celui d'accompagner les élèves à jusqu'à la fin de l'école primaire, afin qu'ils maîtrisent les fondamentaux de la langue et de la culture corse.  
A Scola Corsa s'inscrit dans le réseau d'écoles immersives en langue régionale Eskolim qui a déjà des établissements en Alsace, Occitanie, au Pays Basque, et en Bretagne où la filière scolarise des enfants de la maternelle au baccalauréat. 
 

 

Octobre : il n’y aura plus de matchs de football professionnel le 5 mai

Après dix ans de combat, le jeudi 14 octobre le Sénat a adopté définitivement la loi Castellani qui interdit de jouer des matchs de football le 5 mai en mémoire des victimes de la catastrophe de Furiani qu'en 1992 avait fait 19 morts et 2357 blessés. Le Sénat a voté à main levée, sans modifications, le texte qui avait été adoptée en février dernier à l’Assemblée nationale et qui dispose qu’ « aucune rencontre ou manifestation sportive organisée dans le cadre ou en marge des championnats de France professionnels de football de première et deuxième divisions, de la Coupe de France de football et du Trophée des Champions n’est jouée à la date du 5 mai ». Cette interdiction de jouer le 5 mai est toutefois circonscrite : ainsi, les matchs de football amateurs pourront toujours se tenir. Le cas échéant, les joueurs et les arbitres porteront un brassard noir.


Le monde de la chanson corse en deuil : Petru Guelfucci n'est plus
Petru Guelfucci, l'incomparable interprète de "Corsica", le titre universalement connu composé par Christophe Mac-Daniel, s'est éteint ce vendredi 8 octobre 2021 à Marseille des suites d'une longue maladie
 
En Corse en 2021, la pandémie mais pas seulement

Novembre : Les vestiges de deux bâtiments de la période romaine découvertes à Penta-di-Casinca

Dans le cadre de fouilles préventives, les archéologues de l’Inrap ont mis à jour les vestiges de deux bâtiments antiques sur la commune de Penta-Di-Casinca. La découverte va permettre d’en savoir plus sur la vie dans la plaine orientale pendant l’époque romaine

Décembre : Omicron débarque en Corse

Sur fond d'un nouveau variant venu d'Afrique, la Corse a vécu un mois de décembre moins confiné que celui de 2020 mais toujours placé sous le signe du Covid.  Omicron a en effet débarqué sur l'ile le 16 décembre avec deux premiers cas détectés dans le Sud de l'ile. Rapidement ce variant a été la cause d'une explosion des contaminations qui ont atteint des chiffres record, 1000 cas pour 100 000 habitants, le 30 décembre dernier. 













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047