Corse Net Infos - Pure player corse

Emploi : en Corse, c’est l’heure de la reprise


La rédaction le Mardi 21 Septembre 2021 à 19:30

Avec un chômage qui a baissé de 22,2% en un an et un volume d'offres emploi supérieur à celui d'avant-crise, le marché du travail se porte bien en Corse, selon le directeur régional de Pôle Emploi, Christian Sanfilippo, qui constate néanmoins que certains secteurs manquent de main-d’œuvre.



Le directeur de Pôle Emploi Corse, Christian Sanfilippo
Le directeur de Pôle Emploi Corse, Christian Sanfilippo
-  Quel est l’état de santé du marché du travail en Corse ?
- Il est plutôt bien orienté. La saison masque peut être quelques difficultés chroniques mais en tout cas il est plutôt bien orienté. La demande d’emploi et le chômage ont baissé de 6,8%. Après la Bretagne, la Corse est la région de France avec le taux de chômage le plus bas. Dans l'île, le nombre de demandeurs d'emplois continue de baisser : les chômeurs de catégorie A ont reculé de 2,7% en juillet par rapport à juin 2021. Sur les 21 830 demandeurs d'emploi des catégories A, B et C cumulées, la baisse par rapport au mois précédent, est de 3% et comparée à la même période de  2020, on constate un recul de 22,2% du, en grande partie, aux emplois saisonniers.
Mais au-delà de la saison, les offres d’emploi déposées à Pole Emploi continuent de progresser même en septembre. La semaine dernière on en avait pas moins de 1 424 ce qui est un chiffre important pour la région en post-saison qui est le signe d'une forte reprise.
 
- Quelles sont les difficultés chroniques dont vous parlez ?
- Les offres d’emploi ne manquent pas dans certains corps de métiers mais malgré cela certains secteurs tels que le bâtiment, l'hôtellerie-restauration, le transport, la santé, les services à la personne manquent de main-d’œuvre et ont des difficultés à recruter. Les causes sont multiples : la saisonnalité de certaines offres, l'incertitude liées au contexte sanitaire et aussi une diminution des personnes sans activité qui, toute catégories confondues, ont baissé de 22,2% par rapport à l'an passé.  


- Les offres ont donc retrouvé le volume d’avant la crise ?
- Le volume est même supérieur à celui de 2019 et il a doublé par rapport à l’année 2020 : ça démontre qu’il y du travail et des offres en CDD et CDI. Selon les chiffres de l'INSEE, la croissance de l'économie française devrait retrouver son niveau d'avant la crise du Covid-19 et dépasser 6 % à la fin de l'année 2021

- Comment la crise sanitaire a changé le marché de l’emploi corse ?
- La période Covid a eu un effet en Corse comme ailleurs, de nombreuses entreprises dans la restauration, les tourisme ou des activités culturelles ont dû fermer et de fait les demandeurs d’emploi se sont reconvertis. Pôle Emploi favorise énormément des dispositifs d’aide à la formation individuelle avec un contrat de travail à l’issue. C’est un dispositif particulier qui représente aujourd’hui plus de 51% moyens alloués aux formations toujours plus adaptées eaux besoins des entreprises.

- Quel a été l'effet "pass sanitaire" sur les offres d'emploi ?
- Pour le moment on n'enregistre pas de tensions… on a pas plus inscrits  ni de demandes spécifiques mais on attend de voir comment va évoluer la situation dans les établissements de santé et médico-sociaux de l'ile.
 
- Deux mois que vous êtes en Corse, quels sont vos priorités ?
- Tous d'abord travailler plus dans l’anticipation pour prévenir l’activité saisonnière, anticiper la demande et aider les employeurs, en organisant des rencontres entre recruteurs et demandeurs d'emploi, en ciblant mieux les candidatures
Redynamiser les formations, comme je le disais, pour aider les chômeurs longue durée, qui ont augmenté pendant la crise à se réinsérer dans le marché de l’emploi. Et innover le recrutement : par exemple, vendredi dernier à Ajaccio quelques 30 personnes en recherche d'emploi ont rencontré 10 employeurs lors de compétitions sportives par équipe. L'idée, c'est que le matin, il y a des épreuves sportives en équipe, où on ne sait pas qui sont les recruteurs et qui sont les demandeurs d'emploi, on créé un lien, on se côtoie, on échange ; et puis l'après-midi, chacun sera identifié comme "recruteur" ou "chercheur d'emploi" et pourra faire des entretiens. Cela permet aussi aux entreprises de rencontrer des personnes dans un cadre différent, qui casse les codes, alors qu'il ne les aurait peut-être pas reçus autrement. Il faut être créatifs et oser un recrutement plus informel.

 















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047