Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



Covid-19 : réanimation quasi saturée et personnel fatigué, l’hôpital d'Ajaccio sous tension


Julia Sereni le Mardi 6 Avril 2021 à 16:42

Après le déclenchement du plan blanc vendredi 2 avril, l’hôpital d’Ajaccio s’organise. Si, pour l’heure, les déprogrammations d’opérations resteraient marginales, c’est surtout la question des ressources humaines, autre volet du plan blanc, qui inquiète.



L'hôpital d'Ajaccio s'organise après le déclenchement du plan blanc. Photo : Michel Luccioni
L'hôpital d'Ajaccio s'organise après le déclenchement du plan blanc. Photo : Michel Luccioni
Vendredi 2 avril dernier, l’Agence Régionale de Santé de Corse a déclenché le plan blanc, notamment au vu de la situation de la région ajaccienne, jugée « préoccupante ». Il prévoit d’une part, de déprogrammer les opérations non urgentes, et d’autre part, de mobiliser le maximum de ressources humaines.
 
Si l’ARS annonçait vendredi 2 avril « des déprogrammations ajustées et ciblées », pour l’heure, elles restent marginales à l’hôpital d’Ajaccio. « On a quasiment rien déprogrammé pour que les usagers n’aient pas de pertes de chances » indique Pascal Derudas, directeur adjoint de l’hôpital.

Des personnels éprouvés

Ce qui inquiète davantage, c’est l’autre volet du plan blanc, à savoir les ressources humaines. « Les professionnels de santé et les personnels des établissements de notre région sont fortement mobilisés depuis un an, y compris dans le cadre de la vaccination, ce qui induit un impact sur les ressources humaines disponibles. » écrit l’ARS dans un communiqué.
 
Des personnels qui s’avèrent, par ailleurs, particulièrement éprouvés après des mois de sollicitation intense. « Les prédispositions des personnels étaient autres lors de la première vague » analyse Pascal Derudas, « aujourd’hui, les soignants sont fatigués ».

Des chiffres préoccupants

Un état de fait à prendre en compte dans les décisions d’aujourd’hui, d’autant que la tension hospitalière ne tend pas vers une amélioration : « La tendance est à une quasi saturation » explique le directeur adjoint de l’hôpital.

En effet, au 5 avril, 68 personnes étaient hospitalisées en Corse-du-Sud pour COVID-19, selon les données de Santé Publique France - les chiffres du jour n'ayant pas encore été rendus publics. De même, toujours selon les données de Santé Publique France, au 5 avril, 100% des lits de réanimation sont occupés par des patients COVID.

68 personnes hospitalisées pour COVID-19 en Corse-du-Sud, selon les données de Santé Publique France. Source : Covid Tracker
68 personnes hospitalisées pour COVID-19 en Corse-du-Sud, selon les données de Santé Publique France. Source : Covid Tracker

100% des lits de réanimation occupés en Corse-du-Sud, selon les données de Santé Publique France. Source : Covid Tracker
100% des lits de réanimation occupés en Corse-du-Sud, selon les données de Santé Publique France. Source : Covid Tracker

Plusieurs pistes sur la table

Une réunion de crise devrait avoir lieu ce mardi 6 avril en fin d’après-midi. Plusieurs points pourraient y être abordés, notamment la possibilité d’investir un nouveau service dédié à la COVID, ou la question de l’annulation des congés des personnels.
 
Mais le point d’achoppement reste les ressources humaines : « Armer des lits c’est une chose, mais il faut le personnel » confie Pascal Derudas. Pour soulager les soignants ajacciens, une option serait donc sur la table : faire venir en renfort des infirmiers du continent.

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047