Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de la Ligue : Le GFCA tombe à Créteil


Rédigé par (Cp) le Mardi 26 Août 2014 à 21:55 | Modifié le Jeudi 28 Août 2014 - 00:46


Longtemps mené en première période le GFCA avait réussi à revenir à la hauteur de son adversaire avant la pause grâce à J. François. Mais à 10 minutes de la fin Piquionne a mis fin aux espoir du GFCA face à un adversaire qui a joué pendant près d'une demi-heure à 10 après l'exclusion du premier buteur Seck.


Stade Dominique Duvauchelle US Créteil-Lusitanos : 2 GFC Ajaccio : 1 (1-1)
Buts pour Créteil : Seck (32e) et Piquionne (80e)
Pour le GFC Ajaccio : J. François (45e)
Arbitre : M. Husset
1 812 spectateurs
Exclusions : Seck (64e) à Créteil, Fabre (89e) au GFC Ajaccio
US Créteil-Lusitanos:
Kerboriou, Ilunga puis Esor (55e), Mahon de Monaghan, Bartolomeo, Dabo, Montaroup, Lafon, Seck, Ndoye, Genest puis Tribeau 79e), Andriatsima puis Piquionne (68e) (Merville, Esor, Tribeau, Piquionne, Diaby)
GFC Ajaccio :
Goda, Rivieyran, Filippi, puis Ducourtioux (85e) puis SInapi (90+3)Martinez, Fall, Fran!ois, Fabrre, Poggi, Mayi puis Boujedra (81e), Mmadi, Pujol (Maury, Andreu, Ducourtioux, Sinapi, Boujera)

Philippe Hinschberger souhaitait voir une équipe plus joueuse et accrocheuse contre le GFC d’Ajaccio.
A ce titre, la première période a dû lui donner
partiellement satisfaction. Les Franciliens se sont effectivement montré à leur avantage en s’adjugeant la possession du ballon lors de la première période en créant le danger. Faneva Andriatsima (22e) et Bagaliy Dabo (24e) se sont ainsi retrouvé en situation de face-à-face avant qu’Ibrahima Seck ne donne, de la tête, l’avantage à la maison cristolienne sur un centre d’Aurélien Montaroup (1-0, 32e). Mais si les locaux ont su mettre le pied sur le ballon, ils ont également parfois marché dessus, offrant à leur adversaire du soir une belle occasion d’égaliser que Yann Kerboriou a parfaitement géré (40e).
En revanche, le
portier francilien n’a pas pu faire grand chose sur la suivante. Après avoir repoussé du pied un premier assaut de Grégory Pujol, Yann Kerboriou n’a pu aller chercher la tête de Julien François qu’au fond des filets.

Au retour des vestiaires, les spectateurs ont cru voir rejouer le scénario du match face à Niort.
Créteil 
bafouille quelque peu son football et donne à Grégory Pujol l’opportunité de prendre l’avantage (53e) avant d’être pénalisée par l’expulsion d’Ibrahima Seck (64e).
Réduite à dix,
la formation de Philippe Hinschberger va subir sans plier les assauts du Gazélec, toute heureuse de profiter de son manque de précision corse, avant que le coach cristolien ne fasse entrer un joker nommé Frédéric Piquionne (69e).
Quelques
instants après une action avortée de Bagaliy Dabo qui aurait pu le mettre en situation de un contre un, Frédéric Piquionne est monté plus haut que tout le monde sur un corner tiré par Mathieu Lafon pour offrir la qualification à son équipe.
C'était rageant pour le Gazelec qui pensait sans doute pouvoir aller, encore une fois, à la prolongation avant de terminer lui aussi à 10 après le carton rouge infligé à Fabre.
Pour les joueurs ajacciens il va s'agir à présent de se préparer comme il convient à la réception du leader troyen qui a coulé mardi soir face à l'ACA.
Mais pour Thierry Laurey il importe aujourd'hui de trouver une solution défensive pour son équipe qui en l'espace de trois matches a quand même encaissé 7 buts !




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse