Corse Net Infos - Pure player corse


"Be Bop" - Le second corps n'a pas été retrouvé : recherches abandonnées


C.-V. M le Samedi 26 Septembre 2020 à 13:46

Les recherches pour tenter de retrouver le troisième passager du "Be Bop", un voilier de 11 mètres immatriculé à Marseille, qui a coulé à proximité d'Ajaccio, ont été abandonnées sur la zone du naufrage en raison des conditions météo toujours très mauvaises, avec des rafales de vent à plus de 40 nœuds et une mer très formée" expliquait en début d'après-midi capitaine de vaisseau Christine Ribbe, porte-parole du préfet maritime de la Méditerranée.



Ce qu'il reste du "Be Bop" brisé sur la côte à Porticcio (Photo Michel Luccioni)
Ce qu'il reste du "Be Bop" brisé sur la côte à Porticcio (Photo Michel Luccioni)
La capitaine de vaisseau Christine Ribbe rappelait au téléphone que le  voilier de 11 mètres immatriculé à Marseille s’était retrouvé en difficulté au large d’Ajaccio peu après minuit après que son mouillage a  rompu dans une crique où il avait tenté de se mettre à l’abri.  Et que le Be Bop essayait de regagner  le port d’Ajaccio au moment où il a talonné sur des hauts-fonds.  
Le Be Bop, on le sait, a finalement coulé près des hauts-fonds.
La porte-parole du préfet maritime de la Méditerranée confirmait qu'il y avait trois personnes à bord du voilier, toutes les trois françaises. Un couple et un de leurs amis âgé de 78 ans.
 
 
 
La femme âgée d'une soixantaine d'années  est tombée à l’eau et a pu miraculeusement regagner la côte à la nage  à proximité de  Porticcio. C'est elle qui a donné l'alerte avant d'être prise en charge par les secours du SIS 2A qui l'ont immédiatement conduite au center hospitalier d'Ajaccio.
Son témoignage a encore permis d'apprendre aux sauveteurs qu'il y avait deux autres personnes à bord, qui, comme elle, ne portaient pas de gilet de sauvetage.
Ce qui n'est pas particulièrement recommandé quand l'on navigue dans des conditions aussi abominables.


Les secours importants, se sont vite organisés : remorqueur Abeille-Flandre qui était prépositionné au large en raison des mauvaises conditions météo, canot SNSM d’Ajaccio, vedette de la gendarmerie,  l’hélicoptère de la Sécurité Civile puis Puma de l’Armée de l’air et un peu plus tard hélicoptère de la gendarmerie

Un corps flottant près du lieu du naufrage a été repéré en début de matinée par le Puma. Il a été récupéré par les plongeurs des pompiers

Recherches abandonnées
"A 6 heures ce samedi, les recherches n’avaient pas permis de retrouver le second corps" précisait encore Christine Ribbe.
Un plongeur a pu brièvement visiter l'épave coulée, mais son examen rapide, en raison des conditions météo qui auraient pu mettre en danger la vie du sauveteur, n’a permis de retrouver le second corps à l’intérieur de ce qu'il restait du voilier.
La vedette de la SNSM d'Ajaccio a, encore, inspecté la côte sans davantage de succès.
Finalement, les recherches pour tenter de retrouver la seconde victime de ce drame, ont été abandonnées en raison des conditions météo toujours très mauvaises, avec des rafales de vent à plus de 40 nœuds et une mer toujours très formée.
"Aux éléments déchaînés le fait de ne pas porter de  gilet de sauvetage réduit les chances de se retrouver en vie  lorsque l'on est confronté à de telles situations" rappelle la porte-parole du préfet maritime, qui demande à tous de faire preuve de la plus grande prudence lorsque l'on prend la mer.

(Photos Michel Luccioni)

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047