Corse Net Infos - Pure player corse

Battu à Lorient, le GFCA quitte la Ligue 1


Rédigé par Antoine Astima le Samedi 14 Mai 2016 à 22:00 | Modifié le Samedi 14 Mai 2016 - 23:21


Le GFCA n'est pas parvenu à ses fins. En s'inclinant par la plus faible des marges au Moustoir le Gaz a du même coup réduit à néant les chances de maintien qui étaient encore les siennes au coup d'envoi d'autant que dans le même temps le Stade de Reims, soudainement efficace, et surtout Toulouse s'imposaient.


Lorient : 1 GFCA : 0 (1-0)
But pour Lorient : Moukandjo (27e)
Arbitre : Benoit Millot assisté de Mrs Zitouni et Luzi
Avertissements : Bellugou (10e) à Lorient, Tsjbumbu (74e) au GFCA


FC Lorient
Lecomte- Guerriero, Lautoa, Rose, Koffi- Jouffre (cap. puis Ben Khemis (70e)), Bellugou, Udong, Cabot puis Philippoteaux (78e) - Jeannot, Moukandjo puis Barthemé (39e)
Entraîneur : Sylvain Ripoll.


GFCA
Maury- Touré, Filippi (cap.), Martinez, Sylla- Ducourtioux, Youga puis Zoua (82e) Djokovic- Boutaïb-May puis Pujol (46e), Tshibumbu
Entraîneur : Thierry Laurey.


Pour ce match couperet, le GFCA a fait le déplacement au grand complet, histoire de mobiliser les troupes. Sur le terrain, le coach ajaccien a décidé de brouiller les cartes. Ainsi, Mangane, Lemoigne, Zoua et Pujol débutent sur le banc. Coeff, blessé (rechute à la cuisse), n’est pas dans le groupe. Derrière, Martinez et Filippi constituent la charnière centrale. Au milieu, Youga est titulaire, tout comme le duo Mayi, Tshibumbu dans un système en 4-3-3 avec Boutaïb dans l’axe.  L’entame du match est très sérieuse mais le gaz garde les pieds au Moustoir et  l’oreille sur Angers et Reims. Grâce à un pressing très haut, les Ajacciens ne tardent pas à prendre le jeu à leur compte et se créer la première occasion par Mayi trop court sur un ballon de Boutaïb (2e). 

Dans un match très ouvert, Lorient réagit par Moukandjo qui vient buter sur Maury impeccable (12e). Dans le même temps, Angers ouvre le score devant Toulouse mais Reims ouvre la marque face à Lyon et quitte provisoirement la zone rouge (14e). Après un quart d’heure difficile, les Bretons se reprennent et ouvrent même le score, en contre sur un ballon de Jeannot pour Moukandjo qui fusille Maury (27e). Si le match s’équilibre, la vivacité des Bretons gêne les initiatives ajacciennes assez timides dans l’ensemble et dans un jeu trop stéréotypé pour prendre à défaut la défense adverse.

Au retour des vestiaires, la rentrée de Greg Pujol apporte un peu plus de solutions à un collectif en panne d’inspiration. Pourtant, au fil des minutes, les Corses s’enhardissent. Le jeu est plus fluide et les efforts conséquents mais les initiatives trop décousues. On croit même à l’égalisation sur un ballon de Sylla pour Tshibumbu mais il manque son contrôle seul face à Lecomte (69e). Pujol aura deux balles de buts mais la première finira sur le poteau (79e) et la deuxième de peu à côté de la tête (81e). 

Dans le même temps, si le match a priori « arrangé » de Reims, ne fait pas les affaires du Gazelec, le retour de Toulouse, qui mené à Angers (2-1), revient et s’impose sur le fil 3-2, ne donne pas de regrets aux Ajacciens qui tomberont les armes à la main.





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse