Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : La technique étrusque enseignée à des lycéens de Jean-Nicoli


Philippe Jammes le Samedi 29 Mai 2021 à 09:45

Dans le cadre d’un programme pédagogique avec les classes du patrimoine de Bastia, Roberto Paolini, un céramiste de talent et renommé, était ce vendredi à la bibliothèque patrimoniale de Bastia.



C’est un beau travail de partenariat qui s’est achevé ce vendredi 28 mai à la bibliothèque patrimoniale de Bastia. Sur un projet de Linda Piazza, sa responsable, avec le concours de l'INEACEM (Institut d'études appliquées des civilisations et des espaces méditerranéens), une classe du parcours patrimoine du lycée Jean-Nicoli, CAP EPC (Equipier Polyvalent Commerce) s’est penchée toute une année sur la civilisation étrusque. La dizaine de lycéens a ainsi parcouru des ouvrages spécifiques avec  Linda Piazza, Jean Castela (INEACEM), Mathilde Mattei, enseignante et Anne-Solen Gourdon, professeur documentaliste et fait les liens avec la Corse.


«C’est une ouverture culturelle en liaison avec leur formation » souligne Annee-Solen Gourdon. «Il y a eu un suivi pédagogique avec Jean Castela, une sensibilisation culturelle  étrusque» indique pour sa part Linda Piazza. «Nous avons étudié les rites des étrusques, leur vocabulaire et nous nous sommes entendus sur la réalisation d’un cratère, un vase étrusque servant à mélanger le vin et l’eau. Avec eux nous avons réfléchi sur les motifs à dessiner dessus et les ont choisis sur d’anciens livres du patrimoine consacrés au sujet et les ont trouvés sur le Saggio di bronzi etruschi datant de 1813» ajoute Linda Piazza.


«C’est un projet passionnant que nous avons réalisé : faire découvrir et comprendre aux élèves le monde étrusque et comment la Corse s’insérait dans ce monde là » souligne Jean Castela, également guide conférencier et professeur à l’Université de Corse. «Les élèves ont créé une iconographie dans le but de la faire peindre sur un cratère par Roberto Paolini, céramiste qui est le seul à connaitre les techniques de l’antiquité, des grecs et des étrusques. Ce cratère sera exposé à la bibliothèque patrimoniale».


Roberto Paolini est né il y a 35 ans à Cerveteri, près de Rome, une des grandes cités du monde étrusque. «Tout jeune j’ai été passionné par l’art étrusque» confie Roberto Paolini «J’ai tout de suite voué une passion aux origines de ma ville, aux tombes, à la civilisation étrusque. Tout jeune j’ai appris à reproduire leurs céramiques et j’ai fait de ma passion mon métier. Aujourd’hui c’est très important pour moi de transmettre cette passion et le gout pour l’histoire vivante. L’histoire est un pilier de l’identité et il est fondamental de transmettre cette histoire, cette connaissance non pas d’un point de vue livresque mais d’une manière vécue en partant de l’art, des gestes des artistes de l’époque et comment la vivre aujourd’hui en fonction de l’époque contemporaine ».


Roberto Paolini travaille avec la technique et les outils des étrusques de l’époque et collabore avec les plus grands musées italiens.
Cet artiste était donc là ce vendredi pour montrer aux jeunes lycéens son savoir-faire et les faire participer à sa réalisation.
Le projet se poursuivra l'an prochain avec comme thème "Les Etrusques et les parfums" et pourquoi pas un voyage sur site des lycéens.
 

Roberto Paolini avec les partenaires du projet lors de la réalisation du cratère.
Roberto Paolini avec les partenaires du projet lors de la réalisation du cratère.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047