Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



Archéologie : une nécropole découverte à l'Ile-Rousse


Jean-Paul-Lottier le Mercredi 7 Avril 2021 à 11:42

Dans le cadre des travaux de rénovation de la Villa Zanardi à l'ILe-Rousse un diagnostic archéologique a été entrepris et une nécropole datant des IIIe - VIe siècles de notre ère a été découverte



Jean-Nicolas Antoniotti, Maître d'ouvrage (Photos Eyefinity Prog /Kevin Guizol)
Jean-Nicolas Antoniotti, Maître d'ouvrage (Photos Eyefinity Prog /Kevin Guizol)

Représentants de la Municipalité de l'Ile-Rousse et archéologues étaient invités ce mercredi 7 avril à une double visite s'inscrivant dans le cadre de  projets immobiliers Pagliaghju et domaine Zanardi portés par l’entreprise Demeures Corses sur la commune d’Ile Rousse.
Premier centre d'intérêt, celui de la prescription d’une fouille archéologique par les services de l’État (DRAC de Corse) réalisée par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) qui a permis de mettre au jour une nécropole datant des IIIe - VIe siècles sur la commune d'Ile-Rousse.
Le second concerne  le projet immobilier par lui-même consistant en la conservation et la réhabilitation d'une maison de notable, emblématique pour bon nombre d'île-roussiens, celle de la Villa Zanardi.
Ce domaine chargé d'histoire est niché entre le couvent des moines et l'église paroissiale de l'Immaculée Conception.
La particularité historique majeure du Domaine Zanardi, vient du fait qu'il est  ceinturé par les remparts historiques de la cité paoline.
La ville fut, rappelons-le, construire en 1758, suivant les plans de Pascal Paoli sous la République de Corse. En 1765 la création d'une enceinte fortifiée est autorisée par le Gouvernement de Balagne afin de protéger le port et ses activités.
François-Marie Zanardi dont le Domaine porte son nom est né en 1846. Il fût le premier pharmacien de la cité paoline.
Sa réussite professionnelle l'amènera à acquérir un terrain exceptionnel: un magnifique parc arboré situé juste derrière l'église paroissiale dominant fièrement l'emblématique place Paoli.
Il y fera bâtir la résidence familiale noble et imposante pour l'époque qui deviendra la "Villa Zanardi". La demeure restera dans la famille où y vécut son fils Dominique, artiste peintre dont quelques unes de ses oeuvres ont été rapatriées et exposées dans la villa Zanardi.

La "Villa Zanardi"  préservée par le notaire Me Jean Cruciani
Si la "Villa Zanardi" a été jusque là préservée, on le doit au notaire Me Jean Cruciani, figure très connue de l'Ile-Rousse qui est devenu propriétaire dans les années 80 et qui a installé à l'époque son étude au sein même de la "Villa Zanardi".
Présent sur les lieux ce matin il était remercié par les différents interlocuteurs.
A l'aube de sa retraite bien méritée, Me Cruciani a exigé que le futur de ce lieu soit écrit par un île-roussien.
C'est alors qu'il a sollicité Jean-Nicolas Antoniotti, enfant de l'Ile-Rousse, aujourd'hui à la tête des "Demeures corses".
Un défi immense à relever pour Jean-Nicolas qui se souvient que dans les années 1960 il arpentait secrètement ce terrain de jeu.
Ce Domaine qui s'étendra sur 9785 m2 et qui disposera de deux accès verra la Villa Zanardi restaurée à l'identique, remeublée avec le mobilier d'origine de la maison, et décorée avec les peintures du fils Mathieu Zanardi.
Les espaces naturels seront privilégiés, tout comme les remparts historiques de la ville qui seront restaurés et consolidés.
Il y aura aussi des parkings souterrains.
Pour ce qui est de l'architecture et de l'intégration du projet, le travail de conception a été confié à l'atelier Puccinelli Architectes sous la direction de Pierre-Paul Puccinelli en parfaite collaboration ave c l'architecte des Bâtiments de France et l'architecte conseil de l'État.
A noter aussi  que l'aménagement paysager de ce poumon vert en centre-ville a été confié à deux paysagistes bien connus: Bruno Demoustier du Parc de Saleccia et de Mathilde Letteron familière de la Balagne.
Maître d'ouvrage, Jean-Nicolas Antoniotti avoue humblement  que répondre favorablement à la sollicitation de Me Cruciani " a été l'un des défis les plus complexes que j'ai eu à relever, même après 30 ans de métier et des centaines de réalisations". Et d'ajouter : " L'enjeu était de conserver absolument le patrimoine existant tout en permettant à plusieurs familles de résider dans ce poumon vert chargé d'histoire.
Aujourd'hui ce projet est abouti et je m'en réjoui"

La découverte d'une nécropole datée du Bas-empire

Comme l'expliquera Daniel Guerin, Directeur de l'INRAP, préalablement à ce projet immobilier porté par les "Demeures corses", la prescription d'une fouille archéologique par les services de l'État (DRAC de Corse) réalisée sous son contrôle par l'Institut National de recherches archéologiques préventive (INRAP) a permis de mettre au jour une nécropole datant des IIIe - Ve siècles de notre êre. L'occupation des lieux durant l'antiquité est ainsi désormais confirmée avec cette première fouille effectuée au coeur de la cité, fondée au milieu du XVIIIe siècle.
Au printemps 2019, un diagnostic archéologique révèle une dizaine de sépultures antiques aux archéologues de l'INRAP. Bien que cette zone ait été largement  réaménagée au XIXe siècle , notamment par l'extension des remparts du rempart aujourd'hui encore en élévation, la nécropole semble circonscrite entre la rue Louis-Philippe au nord et les reliefs rocheux encore perceptibles au sud et à l'est de la zone atteinte.
Les explications sur cette découverte exceptionnelles se poursuivaient lors d'une visite sur le site archéologique.


 






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047