Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Reims, l'œil du technicien : La rubrique d'après-match de Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 14 Octobre 2016 à 23:42 | Modifié le Samedi 15 Octobre 2016 - 00:10


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté à ACA-Reims


ACA-Reims, l'œil du technicien : La rubrique d'après-match de Baptiste Gentili
L"analyse de la soirée
Un seul regret dans cette soirée la désaffection du public,peu nombreux alors que l'adversaire qui se présente sur la pelouse de F. Coty  n'est autre que le prestigieux Stade de Reims, leader qui plus est de cette ligue 2. 
Les absents ont toujours tort et ce vendredi soir on peut le dire ils auront manqué une belle soirée de football. Deux équipes aux caractéristiques différentes,tant sur le plan tactique que sur les intentions de jeu.
Au rituel 4X2X3X1 des rouges et blancs,les champenois répondent par un 4X4X2 classique.

Un début de match légèrement à l'avantage des visiteurs qui en 2 occasions auraient pu ou même du ouvrir la marque sans le manque de réalisme de leurs attaquants trop gentils devant le but des

ajacciens.

Comme souvent en pareilles circonstances,lorsque l'on « oublie » de mener au score c'est l'adversaire qui en profite et l'ACA ne s'en fera pas prier car juste avant la mi-temps Jordan Pierre-Charles,ouvre la marque de la tête sur un corner et ce n'était pas volé.

Loin de là serais je tenter de dire,car après ce début un peu difficile les hommes d'Olivier Pantaloni tranquillement vont faire jeu égal avec les Rémois et vont même finir mieux que ces derniers.

Le score de 1 à 0 à la pause pouvait être qualifié de logique tant les ajacciens tenaces et très disciplinés posèrent quelque problèmes au leader, solide mais loin d'être génial.

La deuxième période sera du même tonneau ou presque une équipe de Reims qui tente de revenir

au score face aux ascéistes étonnants de sérénité répondant coups pour coups aux velléités adverses.

Le match il est vrai aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre,chaque équipe ayant l'occasion de marquer, mais malgré deux chaudes alertes en fin de partie c'est l'ACA qui conservera son avantage et sortira vainqueur d'un match très agréable à suivre et qui confirme le potentiel réel d'une équipe ajaccienne sur la montante.



Les plus

L'ACA est sur une bonne dynamique en ce moment, confirmant son potentiel offensif qui peut faire mal même aux meilleurs.

L'implication collective de chaque joueur fait plaisir à voir mais surtout solidifie l'ensemble du groupe, ce qui le rend très difficile à manoeuvrer.

La générosité et la pugnacité de cette équipe la rendent incontestablement plus forte et Reims l'a constaté à ses dépens.

Un milieu de terrain qui sous l'impulsion d'Abergel a littéralement paralysé l'équipe de Der Zakarian, car, à mon sens, c'est à partir de ce secteur que les ajacciens ont construit leur victoire.

Reims dans ce match a fait preuve de rigueur, de solidité, de valeurs que prône leur entraineur : c'est sans doute ces qualités qui jusqu'à vendredi soir en faisait un leader, un ensemble complet qui pourrait

accéder à l'étage supérieur.  Mais cela sera t-il suffisant?  La suite nous le dira.



Les moins

Les petits moins de ce soir côté ajaccien, se sont situés au niveau défensif malgré un excellent Cissé. En deux ou trois occasions, les rouges et blancs auraient pu hypothéquer cette victoire par manque de concentration. En fait dans cette rencontre l'ACA s'est elle même mise en difficulté sans conséquences sur ce match c'est vrai, mais ceci sera quand à prendre en considération.

Pour ma part même si comme il est dit plus haut Reims, c'est du solide, cette équipe manque de panache, de talent même.

Avec un manque de vivacité,dans les trois lignes, des joueurs athlétiques, grands costauds mais pas de génie, très lourds derrière cette équipe est tout de même vulnérable. L'ACA en a apporté la preuve.



Le fait du match

Un bon match,de bon niveau et on peut le dire de haut de tableau sans fait marquant pour une fois.



L'homme du match

Je vais certainement le citer souvent cette saison mais comment faire autrement que de mettre en

valeur une fois de plus la superbe prestation de Laurent Abergel,véritable métronome de son

équipe, au four et au moulin, combatif à souhait, formidable récupérateur et génial relanceur, : le petit milieu de terrain de l'ACA est bien parti pour réaliser une saison de premier plan.





S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse