Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Red Star vu par Baptiste Gentili : Fin de série…


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 8 Avril 2016 à 23:02 | Modifié le Samedi 9 Avril 2016 - 02:52


La belle série de onze rencontres sans défaite à domicile a pris fin vendredi soir au stade François-Coty pour l'ACA. C'est le Red Star qui à l'ultime seconde de la rencontre a mis à l'invincibilité ajaccienne. Baptiste Gentili nous livre son analyse de la soirée


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
L'ambiance
Ambiance morose de fin de saison où il est vrai que l'ACA n'a plus rien à craindre ni à espérer dans ce championnat. A l'entrée des équipes seuls quelques applaudissements accompagnent les joueurs dans un stade qui sonne creux.

Le match
L'ACA attaque avec détermination ce match. Pendant dix minutes l' équipe parisienne montre des signes de fébrilité au sein de sa défense et a du mal à contenir la fougue ascéiste.
Très imprécis et maladroits dans la relance les visiteurs sont sous pression mais petit à petit ils arrivent enfin à rentrer dans ce match, aidés aussi peut-être par des ajacciens qui au fil des minutes se montrent plus discrets et relâchent inexplicablement leur étreinte.
Et c'est le Red Star qui va se créer la plus belle occasion de but de cette première mi-temps par l'intermédiaire de leur avant centre Aristeguieta qui trouve sur sa route un Mandandadécisif sur le coup.

Alors que l'on s'acheminait vers un score nul et vierge après ces 45 minutes bien tristes, il faut bien le dire, l'ACA va bénéficier d'un penalty à la suite d'un tir contré de la main par un défenseur adverse qui permit à Cavalli d'ouvrir le score alors que l'arbitre s'apprétait à renvoyer les deux équipes au vestiaire.

C'est ce qu'il fit après que le capitaine ascéiste eut ajusté le gardien parisien d'un plat du pied imparable.
On espérait alors que la deuxième mi-temps nous offrirait un tout autre spectacle car vraiment ce premier acte ne nous aura vraiment pas donné l'occasion de vibrer c'est le moins que l'on puisse dire.
Dès la reprise on se rendit très vite compte que la physionomie de la partie allait changer car la determination de l'équipe visiteuse fut tout a fait différente, et cette équipe francilienne si apathique en première mi-temps, allait se monter très incisive et menaçante à tel point que sur un raid solitaite de Sliti, son petit numéro 10, Diabaté n'eut d'autre moyen que de le stopper irrégulièrement dans la surface de réparation provoquant ainsi le penalty qui permit au Red Star d'égaliser.
Nous en étions à la 57 ème minute et à partir de là, l'ACA va perdre pied dans cette rencontre en subissant les assauts répétés d'un adversaire qui avait bien compris qu'il y avait la place pour faire un résultat et même si Madanda retarda l'échéance en gagnant un face à face contre le redoutable Aristeguieta,c'est dans les ultimes secondes de la partie que sur un corner les Franciliens vont s'octroyer le gain du match grâce à Fournier qui, de la tête, catapulta le ballon dans les filets ascéiste.
2 à 1, un peu cruel à cet instant du match mais l'ACA ne méritait pas plus......



L'ACA
Un bon départ et puis inexorablement le rendement de l'équipe baissa considérablement de manière assez inexpliquable.
Pourtant on pouvait constater qu'en pressant très tôt et très haut cette équipe du Red Star il y avait un bon coup à jouer, or hormis le premier quart d'heure les ajacciens n'ont jamais pu concrétiser leurs bonnes intentions initiales.
On était en droit d'attendre, surtout en jouant à domicile beaucoup plus d'entrain et de panache de la part d'une équipe rassurée sur son avenir en ligue 2 surtout après sa formidable remontée au classement.
Il n'en fut rien et cela est assez décevant d'autant plus que les Parisiens en première mi-temps montrèrent des signes de fébrilité si flagrants que cela  aurait du inciter les ajacciens à soutenir une pression plus constante et qui, sans nul doute, aurait fait craquer une défense très peu rassurante.

Les Oursons avaient-ils les moyens de le faire ? C'est la question que l'on pourrait se poser, psychologiquement et physiquement l'équipe nous est apparue en baisse de régime certes, mais stratégiquement, ou du moins tactiquement, les intentions et le plan de jeu ne pouvaient en aucun cas contrarier outre mesure de l'adversaire.
C'est à mon sens en allant chercher plus haut cette équipe que l'ACA aurait pu mettre la mettre en difficulté, quitte à prendre un peu plus de risques cela en valait la chandelle en cette fin de saison ou le maintien ne fait plus aucun doute.

L'adversaire
Un adversaire à deux visages : très craintif et peu rassurant en première période, puis conquérant et incisif en seconde, ayant surtout compris qu'il y avait un coup à jouer contre des ajacciens qui n'avaient pas su saisir leur chance.
Encore en course pour la montée le Red Star est l'équipe surprise de ce championnat sans pour autant être intrinsèquement supérieure à L'ACA,  un constat qui peut légitimement laisser des regrets à l'équipe d'Olivier Pantaloni

Le bilan
Avec 9 points d'avance sur le premier relégable à 5 journées de la fin, il faudrait un énorme cataclysme pour que l'ACA ne se maintienne pas en Ligue 2.
C'est bien pour ça qu'en cette fin de saison les supporters aimeraient voir une équipe un peu plus conquérante et plus audacieuse dans le jeu, surtout qu'elle en a le potentiel.


ACA
  • ACA
  • ACA
  • ACA
  • ACA

La fiche technique

ACA : 1 Red Star : 2  (1-0)
Buts : Cavalli (42e sur penalty pour l'ACA; , Bouazza (56e sur penalty) et  Fournier (90e) pour le Red Star

Arbitre : M. Delpech
Avertissements : Da Cruz (40e), Zié Diabaté (55e), Nouri, Herbagult (58e), Aristeguieta (62e), Cavalli (68e), Cissé (81e)

ACA
 Mandanda, Diallo, Cissé, Diabaté, Gonçalves, Abergel puis Vincent (86e), Marchetti, Cavalli, Madri puis Diop (79e), Nouri, Toudic
Entraineur : Olivier Pantaloni

Red Star
Balijon, Palun, Fournier, Hergault  puis Cros (72e), Jeanvier, Sliti, Boé-Kane, Da Cruz Gomes, Chavalerin, Aristeguieta  puis Baradji (90e), Bouazza
Entraineur : Rui Almeida





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse