Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Niort vu par Baptiste Gentili : "Le résultat qui maintient le club en Ligue 2"


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 18 Mars 2016 à 21:11 | Modifié le Samedi 19 Mars 2016 - 01:50


L'ACA s'est bien repris ce vendredi soir, au stade François-Coty face aux Chamois Niortais battus 2-0 à la faveur des buts de Cavalli (59e) et Nouri (83e). L'analyse de Baptiste Gentili


Cavalli buteur et passeur
Cavalli buteur et passeur
L'ambiance
Mobilisation générale au niveau des supporters, ce match doit permettre à l'ACA d'assurer quasi définitivement son maintien afin de finir la saison avec sérénité. Le  public ajaccien en cette occasion montre la voie et c'est sous les applaudissements et de nombreuses banderoles que les joueurs font leur entrée sur la pelouse.

Le match

Est ce que ce sont les séquelles de la défaite à Metz qui paralysent les joueurs de l'ACA, ? Toujours est–il que ce début de rencontre,  disons le frileux, des acéistes, n'est pas des plus rassurants face à une équipe Niortaise bien regroupée en défense et qui durant cette première mi-temps ne sera en difficulté qu'une seule fois sur un rush ajaccien suivi d'un cafouillage  à 5 mètres de la ligne de but.

Alors que quelques minutes avant ce sont bien ces visiteurs qui auraient dû ouvrir le score sur une occasion quasiment immanquable que Koné en position idéale face au but laissa échapper d'une manière incroyable.
C'est à ces deux seules occasions,une de part et d'autre, que de résume ce premier acte insipide sanctionné par un 0 à 0 qui ne restera pas dans les mémoires.

On attendait bien sûr une réaction de la part des rouges et blancs,et cela devenait une obligation pour pouvoir arracher la décision contre une équipe sur la défensive qui allait craquer une première fois dès la 58e. En effet Cavalli, idéalement placé sur un renvoi du gardien face au but, ne se fit pas prier pour, enfin, libéré les siens.
En fait l'ACA beaucoup mieux inspirée en ce début de seconde mi-temps, se créa d'entrée par l'intermédiaire de Toudic la première opportunité mais perdait son duel face à Delecroix, le dernier rempart Niortais.
C'est, à mon sens, cette action là qui aura servi de détonateur aux Oursons haussant, enfin, hausser le rythme et faire, ainsi douter leurs adversaires.

Enchaînant des actions de plus en plus tranchantes l'ACA devra quand même attendre la 83ème minutes pour faire le "break" et sceller le sort de la rencontre grâce à Nouriqui sur un contre meurtrier donnera un avantage justifié, et définitif, aux protégés d'Olivier Pantaloni.
Finalement un 2 à 0 un peu laborieux mais grâce à une bien meilleure deuxième période l'ACA mérite cette victoire.


L'ACA
Il fallait gagner ce match les Ajacciens l'ont fait.... mission accomplie même si dans le jeu tout ne fut pas parfait.
Une équipe ajaccienne à deux visages, hésitante et très peu inspirée, puis fringante et efficace : c'est ce que l'on pourrait dire de la prestation de ce vendredi soir. Ce ne fut pas le match le plus accompli en terme de jeu, mais l'ACA a su réagir quand il fallait en étant tout simplement très réaliste.
Le côté positif de cette soirée réside surtout dans le fait que la réaction aura été collective, chaque joueur rehaussa son niveau de jeu dans la seconde partie du match et, ensemble, l'équipe a démontré sa capacité à aller chercher ce résultat qui n'était pas capital mais qui, dès ce vendredi, maintient le club en Ligue 2.

L'adversaire 
Les Chamois Niortais devront encore lutter pour le maintien et au vu de leur prestation ce n'est pas étonnant.
Avec une équipe quasi inoffensive - c'est clairement le mal qui là ronge - en faisant illusion dans le jeu, sans jamais, ou presque, finir et encore moins conclure ses actions : dans ces conditions,  le compartiment défensif, pourtant assez solide, finit par céder.
C'est à mon sens la grosse faiblesse d'une équipe vaillante, qui souvent se fait contrer à partir du moment où les défenseurs se voient presque dans l 'obligation d'aller prêter main forte aux attaquants stériles, ou presque, créant ainsi un déséquilibre qui, s'il persiste, risque de couter cher en fin de saison.

Le bilan
Même si mathématiquement ce n'est pas fait, l'ACA va se maintenir en Ligue 2. Cette victoire a le mérite de laisser entrevoir une fin de saison sereine qui peut permettre de bien terminer ce championnat mais, surtout, de pouvoir penser et réfléchir à la saison prochaine, ce qui n'est pas négligeable


La fiche technique

Stade François-Coty, ACA : 2 Niort : 0 (0-0)
Buts pour l'ACA Cavalli (59e) et Nouri (83e)
Arbitre : M. Batta
Avertissements : Nouri (43e), Diabaté (59e), Marchetti (66e) à l'ACA, Koukou (36e) à Niort.

AC Ajaccio
R. Mandanda - Lippini, Cissé puis Frikèche (54e), Diallo, Diabaté - Nouri, Marchetti puis Gonçalves (83e), Vincent, Madri puis Videmont (85e) Cavalli (cap.) - Toudic.

Niort
Delecroix - Selemani, Bong, Sans, Lahaye puis Kiki (5e) - Koukou puis Djigla (74e) - Dona Ndoh, Roye (cap.), Sambia , Omrani - Koné.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 14:01 Michel Luccioni raconte la photographie de presse

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse