Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Clermont vu par Baptiste Gentili : "Quelle belle soirée !"


Rédigé par (Baptiste Gentili) le Samedi 13 Février 2016 à 00:29 | Modifié le Samedi 13 Février 2016 - 02:27


Vite et bien. Plus rien n'arrête l'ACA. Vendredi soir c'est Clermont, sixième de Ligue 2, qui est tombé, logiquement (3-1) au stade François-Coty. L'analyse de Baptiste Gentili.


Le "coup du chapeau" pour Toudic (Photos Marcu-Antone Costa)
Le "coup du chapeau" pour Toudic (Photos Marcu-Antone Costa)
L'ambiance
C'est acquis l'ACA a retrouvé et même reconquis son public,les sourires ont remplacé les grimaces,les applaudissements ont chassé les sifflets et même si ce n 'est pas la grande foule, Timizzolu retrouve des couleurs

Le match

A peine assis le public va exulter une première fois et ce dès la 3e minute Toudic, esseulé côté gauche, adresse un centre tir semble t-il contré et le ballon plongeant va se loger quasiment dans la lucarne opposé. Et, déjà; 1 à 0 pour les Oursons. Un début de rencontre idéal pour les ajacciens qui assomment d'entrée leurs adversaires. La question qui ses pose alors est de savoir comment va réagir cette équipe de Clermont qui pourtant n'est pas venue pour jouer les faire valoir ?Passé le premier quart d'heure les hommes de Corinne Diacre, vont reprendre leurs esprits et même prendre le jeu à leur compte sans toutefois se montrer réellement menaçants pout la défense 
En effet mis à part sur un corner la tête de Diedhiou renvoyé sur la ligne par un défenseur ajaccien, les Auvergnats monopolisent le ballon mais s'exposent aux contres meurtriers des attaquants locaux très inspirés et par là même les plus dangereux.
A ce petit jeu là on peut vite se rendre compte que la défense assez fébrile des visiteurs offre des possibilités de but aux protégés d'Olivier Pantaloni.
et à la 43e minute Toudic, encore lui, double la mise à la suite d'un ènième contre rondement mené et ponctué par un centre :  l'ex cabiste aux prix d'une limpide reprise de volée ne laisse aucune chance à Caillard, l'infortuné gardien clermontois.
2 à 0 avec un scénario de rêve : que demander de plus à une équipe ajaccienne en pleine confiance?

De retour des vestiaires on sent Clermont prêt à jouer son va-tout, en se jetant corps et âmes dans la bataille,  mais en voulant refaire son handicap, l'équipe visiteuse, s'expose encore un peu plus et va payer très cher sa générosité.
Cette fois, sur une mésentente entre un défenseur et son gardien, le héros de la soirée Julien Toudic se montre le plus prompt et réalise le "coup du chapeau", portant ainsi le coup de grâce à un adversaire qui ne pourra jamais s'en remettre.
Nous en étions à la 55e minute et le sort de la rencontre était, déjà, scellé.
3 à 0 : en tout cas le public n'en croit pas ses yeux, d'autant plus que l'ACA, à partir de cet instant , va dérouler et offrir à ses supporters un magnifique spectacle jusqu'à la fin de ce match, ou presque, car, Clermont réussira à réduire le score à 6 minutes du coup de sifflet final à la suite à d'un relâchement coupable de l'arrière-garde insulaire, qui restera anecdotique et sans conséquence.
3 à 1 : score final et quelle belle soirée pour l'ACA !

L'ACA
Très certainement le match le plus abouti de la saison pour l'ACA, maîtrisé parfaitement et de bout en bout.
On sent une équipe en pleine confiance désormais, s'appuyant sur une défense infranchissable et une paire de récupérateurs de premier plan (Abergel ET Marchetti, un meneur de jeu retrouvé (Cavalli) et un Toudic en état de grâce,bien épaulé par Nouri et Madri.
Rien à voir avec l'équipe du début de saison empruntée et doutant de ses  capacités.
Comment expliquer cette véritable métamorphose ?
Je dirais que des tribunes la première chose qui saute aux yeux, c'est l'état de forme de toute l'équipe, biens en jambes tous les joueurs sont pratiquement et désormais au même niveau physique.
La répercussion directe se traduit par une animation dans le jeu offensif beaucoup plus accrue et soutenue qui augmente considérablement l'efficacité dans ce secteur.
On peut dire qu'à présent lorsque l'ACA ouvrira le score il sera difficile à son adversaire (quelqu'il soit dans cette Ligue 2) de gagner le match.
Avec une telle qualité défensive, l'équipe ajaccienne dans sa configuration devient une véritable machine à contrer et peut désormais avoir l'ambition de terminer en boulet de canon une saison mal débutée et qui pourrait,  au final, lui donner quelques regrets.
Quoiqu'il en soit la série d'invincibilité des rouges et blancs se poursuit et à ce rythme,elle devrait lui permettre de terminer à une place beaucoup plus conforme à sa valeur réelle.

L'adversaire
orinne Diacre le coach de Clermont aime que son équipe joue bien au football, cela est
flagrant, cela se voit, cela se ressent, et ses joueurs l'expriment bien.
Vendredi soir les ajacciens ont battu une belle équipe, c'est indéniable. Peut être même la meilleure dans le jeu en tout cas que nous ayons vu évoluer à F. Coty. 
Pourtant le score pourrait contredire cette affirmation, mais la seule raison ne se situe pas au tableau d'affichage : elle s'explique en grande partie parce que défensivement cette équipe n'est pas à la hauteur de ses ambitions et de la qualité de son jeu offensif.
C'est la grande différence qu'il y avait ce vendredi entre ces deux équipes. On peut, aussi, la résumer en un seul mot et ça s'appelle le « REALISME ».   En Ligue 2 c'est même un maître-mot !

L.e bilan
Les Rouges et Blancs sont sur un nuage en ce moment.  En tournant à deux points de moyenne par match ils ne cessent de gagner des places.  Le maintien est donc en bonne voie à douze matchs de la fin, mais à cette cadence terminer dans les cinq premiers peut devenir un objectif ambitieux mais tout a fait réalisable. Onzième actuellement,  l'équipe en a les moyens.<






Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse