Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Brest L'œil du technicien : La rubrique d'après-match de Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 30 Septembre 2016 à 22:55 | Modifié le Samedi 1 Octobre 2016 - 01:18


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté à ACA-Brest.


ACA-Brest L'œil du technicien : La rubrique d'après-match de Baptiste Gentili

L'analyse de la soirée
La reception d'un des ténors de la ligue 2 se révèle être un véritable test pour l'ACA en appel après sa défaite à Sochaux. Le Stade Brestois se présente, en effet,  en leader sur la pelouse de François-Coty, et d'entrée de jeu justifie son rang en imprimant un rythme soutenu, fort de ses individualités mais aussi en s'appuyant sur un 4X1X4X1compact avec une rapide projection vers l'avant.
Mais les Ajacciens ne sont pas en reste et répondent par un pressing haut qui leur permet de faire plus que jeu égal avec les bretons.
C'est ce qui va nous permettre d'assister à une bonne première mi-temps où les deux équipes vont se neutraliser malgré l'opposition de style.
Tour à tour des situations favorables vont se succéder dans les deux camps mais pas d'occasions nettes,ce qui rendra fort logique ce score de parité à la pause.
Quelle équipe arrivera à débloquer la situation? Au vu de ces 45 premières minutes, bien malin qui pourrait le dire.


La seconde période débute et à la grande joie du public c'est l'ACA qui va donner un début de réponse. En effet à la 52e minute  sur un débordement époustoufflant de Maazou qui trouve Nouri à la reception, l'ACA ouvre magistralement le score.
Des Ajacciens qui dès le début de ce second acte ont passé la vitesse supérieure et bousculent littéralement un leader pratiquement à la dérive.
A partir de là l'ACA va offrir à ses supporters 30 minutes de bonheur.Prenant de vitesse une défense brestoise aux abois, les Oursons auraient largement mérité d'inscrire ce second but synonyme de victoire.
Multipliant les combinaisons et les accélérations sur les côtés de la défense adverse, Maazou, Nouri,Cavalli et consorts vont nous gratifier durant cette demi heure d'un football de feu tel qu'on voudrait le voir toutes les semaines.
Par miracle Brest  est toujours debout et il fallut qu'à la 75e minute Lippini commette une faute stupide concédant ainsi un deuxième carton jaune passible d'une expulsion pour le cours de cette rencontre soit inversé.
A onze contre dix les hommes de Jean-Marc Furlan vont alors prendre la direction des opérations et réussir à égaliser à la 82e par Diallosur corner.
A cet instant de la partie les données du match on changé. L'ACA est au bord du KO, et va souffrir jusqu'à la dernière seconde d'une partie qu'elle ne méritait en aucun cas de perdre.
Au courage, les acéistes vont réussir à conserver ce point du nul : ce fut un moindre mal tant ils méritaient beaucoup mieux sur l'ensemble de ce bon match de ligue 2.


Les plus
L'ACA a démontré ce vendredi soir qu'elle avait bien le potentiel pour inquiéter n'importe quelle équipe de ce championnat.
Les argument offensifs de cette équipe sont réels, et n imprimant un pressing haut dès les premiers instants d'une rencontre les rouges et blancs finissent par user leurs adversaires aussi prestigieux qu'ils soient.
Brest en a fait l'expérience.
Avec Maazou en fer de lance, Nouri formidable accélérateur de jeu et Cavalli aux manettes, c'est toute l'équipe qui finit par ce mettre au diapason et peut tout a fait se montrer irrésistible à domicile pour l'instant.
A mon sens dans ce match les hommes d'OlivierPantaloni ont livré un de leurs meilleurs match depuis belle lurette.
Les trentes premières minutes de la seconde mi-temps furent les plus aboutisse et les plus spectaculaires et qui en disent long sur les possibilités de cette équipe.
Le leader quant à lui ne nous a pas déçus non plus.  Toujours à la recherche de la bonne passe, de la bonne combinaison tout en recherchant l'efficacité,BREST est un candidat sérieux à la montée.


Les moins
Le manque de contrôle de Lippini a anéanti le bénéfice du match pour une équipe qui s'est retrouvée en infériorité numérique alors qu'elle avait tout en main et se dirigeait tout droit vers une victoire qui n'était pas volé. Ce fut le seul point noir de cette soirée.
Les Bretons quant à eux, ils ont peut être laissé apparaître une faille dans leur solide dispositif, que leurs adversaires directs pourraient exploiter.
En effet lorsque ont leur impose un pressing haut aussi efficace que celui de l'ACA, l'équipe perd de sa superbe défensivement mais aussi dans l'entre jeu ou les pertes de balle furent nombreuses enrayant ainsi la machine bretonne.
Un moins dans cette rencontre : certes encore faut il le faire comme l'a si bien fait L'ACA


Le fait du match
Incontestablement l'expulsion de Lippini a peut être privé son équipe du gain de ce match et c'est bien là le fait du match, d'autant plus qu'a ce moment de la partie l'ACA avait la main mise sur les évènements.


L'homme du match 
Véritable poison pour la défense adverse,grâce à un pouvoir d'accélération hors du commun Maazou mérite amplement la palme. Ce joueur monte de plus en plus en puissance au fil des rencontres et en gagnant en lucidité il pourrait bien être la révélation de son équipe et causer beaucoup de soucis aux défenseurs de n'importe qu'elle équipe de ligue 2.





S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse