Corse Net Infos - Pure player corse

1 à 1 à Dijon : Le GFCA c'est du solide !


Rédigé par (Cp) le Vendredi 20 Février 2015 à 21:33 | Modifié le Vendredi 20 Février 2015 - 23:11


Le GFCA est en train de faire la preuve que sa place sur le podium de la Ligue 2 n'est pas le fruit du hasard. Vendredi soir à Dijon quand à la demi-heure de jeu Tavares trouva le chemin des filets pour les locaux, les joueurs de Thierry Laurey ont réagi immédiatement. Pour se remettre dans le bon sens de la marche et afficher des ambitions qu'ils ont été à deux doigts de concrétiser. Si ça c'est pas du caractère !


1 à 1 à Dijon : Le GFCA c'est du solide !
A Dijon , Dijon : 1 GFC Ajaccio : 1 (1-1)
Buts pour Dijon : Tavares (31e), pour le GFC Ajaccio : Larbi (36e)
Arbitre : M. Varela
Avertissements : Benet (33e), Paulle (90+3) à Dijon,  Riveyran (29e) au GFC Ajaccio
Spectateurs : 7 780
Dijon : Reynet - Bamba, Rémy, Paulle (cap), Souprayen - Benet puis Diony (59e), Diallo puis Cissé (74e) Bela, Marié pusi Gastien (84e) - Raspentino, Tavares. Entr. : Dall'Oglio
GFC Ajaccio : Maury - Rivieyran, Fillipi, Brechet puis Martinez (77e), Andreu - Poggi puis Pujol (74e), Ducourtioux, François, Larbi - Mayi puis M'Madi (89e) , Boutaib. Entr. : Laurey


Le GFC Ajacccio sait voyager. Son déplacement de vendredi pouvait être celui de tous les dangers face à un adversaire qui plus que le club ajaccien a l'ambition d'aller retrouver l'élite.
Mais vendredi soir si les Dijonnais ont ouvert la marque en premiers et si cela pouvait à ce moment augurer une issue heureuse pour eux les Corses du GFC Ajaccio ont vite contrarié leur plan.
Certes quand Julio Tavares, le Cap Verdien, bien lancé dans la profondeur, a résisté à Bréchet dans la surface, avant de réussir un tacle gagnant du gauche face à Maury, on pensait que le DFCO allait se diriger vers un succès aisé.
Mais  la réplique du GFC Ajaccio fut rapide et facilitée par la passivité locale de la défense dijonnaise.
Larbi ne s'est pas privé d'en profiter. En tout cas lorsque l'occasion s'est présentée il a armé sa frappe sur un ballon qui a navigué dans la surface après un centre de Ducourtioux. Et avec l'aide du poteau le GFC Ajaccio égalisait cinq minutes après avoir été mené à la marque.
Tout était donc à refaire pour les locaux mais à la reprise c'était encore Ajaccio qui était à la manœuvre et Boutaïb, idéalement lancé dans la profondeur et en position favorable, tardait à tirer : Paulle en profitait pour tacler et écarter le danger…
Et le GFCA poursuivait avec
Pujol  qui, à peine rentré sur le terrain à la place de Louis Poggi, après une frappe sans angle détournée par Reynet, au duel avec Paulle tirait au-dessus alors qu'il était dans les six mètres et que le portier dijonnais était à terre !
En fin de match c'était  Ducourtioux qui tentait un lob de près de 40 mètres que le gardien dijonnais avait toutes les peines du monde à arrêter. Il repoussait le ballon dans ses six mètres, mais Paulle gênait suffisamment Pujol et détournait sa reprise en corner !
Le club corse ne repartait pas moins de Côte d'Or avec un point précieux qui lui permet de rester sur le podium.
Oui, le GFCA c'est du solide !




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse