Corse Net Infos - Pure player corse


​L’ACA, aux deux visages, bute sur Orléans (0-0)


Vincent Marcelli le Vendredi 13 Septembre 2019 à 22:41

Au cours d’un match où chacune des deux équipes aura eu sa mi-temps, l’ACA, fébrile en première période et plus conquérant en deuxième, doit se contenter du partage des points.




Reprise des hostilités en Ligue 2 après une mini-trêve de deux semaines. L’occasion, pour l’ACA, qui reste sur une élimination en coupe de la Ligue à Nancy et une défaite en championnat à Auxerre (3-1), de démarrer un cycle nouveau. Sans Laçi, suspendu, et avec la première titularisation de Jallow aux avant-postes, les Ajacciens vont être confrontés à un véritable match-piège. Une rencontre où les « rouge et blanc » présenteront deux visages. L’un timide, à côté, subissant toujours l’adversaire et l’autre plus conquérant, celui qu’on lui connaît. À l’arrivée, un point satisfaisant. Au cours d’un premier acte d’un faible niveau technique, les Ajacciens vont tourner en rond et seront, sous la pression adversaire, plus dans la réaction que dans l’action. Les passes n’arrivent pas, le jeu est statique et le déchet important. En face, les visiteurs jouent, au contraire crânement leur chance avec un côté droit (Pinaud-Perrin) très actif. À l’amorce du dernier quart d’heure, les Acéistes se créent une première occasion avec un tir en pivot de Coutadeur contré (26e). C’est la deuxième incursion dans la surface adverse. La troisième aurait pu être la bonne sans un arrêt réflexe de Vachoux sur sa ligne sur une tête piquée d’Avinel (35e). Orléans reste menaçant par Schneildler (37e) et Pinaud qui manque le cadre de peu (40e). À la pause, tout reste à faire.

Courtet tout prêt de son 5e but
Le coup de tête de Bayala sur un centre de Courtet donne le tempo d’un second acte disputé sur un autre rythme par des Ajacciens qui retrouvent, enfin, leur jeu. Mais en face, l’adversaire n’a pas dit son dernier mot. Témoin, Schneildler chipe le ballon dans les pieds de Huard et vient buter sur Leroy (53e). L’ACA insiste et Courtet est bien prêt de trouver la faille suite à un superbe mouvement collectif de Cavalli, relayé par Bayala, intenable sur son flanc droit. L’ACA retrouve des couleurs, cette fois, c’est Tramoni qui échoue d’un rien à deux reprises (68e et 78e). Enfin, la tête de Courtet sur un coup franc de Coutadeur méritait un meilleur sort (88e). Ce sera la dernière occasion de la rencontre. Les Ajacciens doivent s’en contenter.
Football Ligue 2 7e journée
Stade François Coty
ACA-Orléans 0-0
Temps chaud
Spectateurs : 3500 environ
Arbitre : M. Ben El Hadj assisté de MM. Jouannaud et Pasqualone
Avertissements : Corinus (30e), Coutadeur (40e) pour l’ACA
D’Arpino (44e), Cambon (48e) pour Orléans
ACA
Leroy- Kalulu, Choplin (Diallo 84e), Avinel, Huard- Coutadeur, Corinus- Jallow (Tramoni 60e), Cavalli (cap.) (Cuypers 76e), Bayala- Courtet- ent : O. Pantaloni
Orléans
Vachoux- Pinaud (cap.), Ba, Cambon, Thiam (Lazuyadio 73e)- D’Arpino- Perrin (Ephestion 86e), Lopy, Talal, Correa (Thill 70e)- Schneidler- ent : D. Ollé Nicolle
 




L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria