Corse Net Infos - Pure player corse


VIDEO - Phase 2 du déconfinement : Quand Bastia retrouve sa couleur café !


Philippe Jammes le Mardi 2 Juin 2020 à 15:12

C’était le grand jour pour les cafés et restaurants ce mardi, un jour attendu depuis plusieurs semaines : l’autorisation de réouverture.



Dès le petit matin, le café coulait de nouveau dans les tasses des cafés et bars. A la grande joie de leurs propriétaires mais aussi des usagers. «Ca fait plaisir de retrouver nos habitudes » explique Mathieu, dynamique septuagénaire, habitué du mythique « Café des Palmiers » sur la place St Nicolas, attablé avec trois amis. «Depuis quelques jours on se revoyait avec des amis sur cette place, mais on était un peu frustrés de ne pouvoir s’attabler comme on le faisait avant le virus. Aujourd’hui on peut enfin refaire le monde autour d’un café » sourit il. Non loin de là, Antoine Paoli, le propriétaire des lieux, tout sourire aussi, veille à ce que les consignes sanitaires soient respectées.
«On a suivi les consignes, le protocole sanitaire mis en place par le gouvernement avec les gestes barrières comme on dit. On a mis en place un giratoire à l’intérieur de l’établissement pour éviter que les gens, qui doivent porter un masque,  ne se croisent et du gel à disposition à l’entrée. Les serveurs portent des masques et les toilettes sont nettoyées et désinfectées  très régulièrement  avec là aussi du gel à disposition» explique t-il.

Dehors la terrasse s’est elle aussi un peu transformée, mais pas de grand chambardement. «La mairie a fermé l’allée des bars et nous a autorisé à dresser des tables sur celle-ci ». Avec le patron nous revenons aussi à cette mi-mars, synonyme de fermetures des cafés et restaurants. «Nous avons fermé aussitôt la décision du gouvernement prise, le 14 mars au soir. Mes 7 employés ont été placés en chômage partiel et il n’y a pas eu de problèmes dans le versement de leur salaire. Personnellement je suis parti en confinement dans mon village du Cap Corse ».
Concernant l’avenir, Antoine Paoli redoute plutôt l’automne prochain que la présente saison. «Je pense que durant ces premiers 15 jours, la clientèle  va revenir nombreuse, va se lâcher un peu et on va tourner un peu plus que d’habitude. Cafés, restaurants leur manquaient. Malgré la perte du pouvoir d’achat pour beaucoup, le reste de la saison devrait aussi bien se passer avec je l’espère une recette normale. Pour l’instant je n’ai pas augmenté mes tarifs. Si le protocole sanitaire devait durer, je réviserai peut-être les prix car nous avons des frais en plus : masques, gel, produits nettoyants. J’aviserai. Pour la suite ? Je vous citerai un proverbe cap corsin - C’est au port qu’on compte les tonneaux, pas en route-  Aujourd’hui j’avoue appréhender les mois d’octobre et de novembre. Il va falloir avoir les reins solides pendant je pense 2 ou 3 ans ».

Que ce soit sur la place, la rue, piétonne,  Napoléon, le Vieux Port ou dans les quartiers sud de la ville, les tables et les chaises ont retrouvé leur emplacement d’avant la pandémie. Dans le centre ancien, les petits bistrots ont eux aussi relevé leur rideau de fer. Place Vattelapesca, à une poignée de mètres du Vieux Port, José astique ses tables.

Il est 10h, il attend ses premiers clients. «J’avoue que cette période de confinement a été très dure pour moi. Rester enfermer alors que j’aime être dehors et en activité. C’est un grand soulagement pour moi de rouvrir. Petit à petit je vais retrouver ma clientèle,  reprendre ma petite restauration, mes soirées à thème. Je suis plutôt confiant en l’avenir, confiant en l’humain. Cette pandémie va surement changer quelque chose en nous ».
 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047