Corse Net Infos - Pure player corse


Umani vole « Rifà di a Corsica un Giardinu »


Léana Serve le Lundi 6 Juillet 2020 à 11:30

L'association Umani s'est réunie ce 4 juillet au Parc de Saleccia pour son annuelle Assemblée générale. Jean-François Bernardini, le président, a évoqué les réalisations de l'année écoulée et les objectifs de la prochaine.




Lors de l'assemblée générale d'Umani, de ce samedi 4 juillet, Jean-François Bernardini a dressé le bilan des programmes d'action de l'association.

La première action évoquée c'était la contribution à la naissance de Terre de liens Corsica, relais insulaire de "Terre de Liens", né en 1998 avec pour objectif d'alléger le poids de l'acquisition foncière imposé aux agriculteurs, d'oeuvrer pour la préservation de l'espace agricole sur tout le territoire national, de lutter contre la spéculation.
La Corse était la seule région à ne pas avoir d'antenne et depuis un an le mouvement citoyen Terra di u Cumunu préserve les terres agricoles afin d’y développer des usages solidaires respectueux des Hommes, du vivant et de l’environnement. Il accompagne les porteurs de projet et les collectivités territoriales, acquiert des terres et permet l’installation de paysans en agriculture biologique via un bail rural environnemental.



La non-violence
Concernant le programme de non-violence, créé en 2011 par Umani, l’association a réussi à toucher 80 000 personnes, adultes et juniors, entre la France et la Suisse. Elle a obtenu un agrément ministériel pour lui permettre de diffuser la culture de la non-violence dans le milieu scolaire. Ces « Passionnés de solutions », comme Jean-François Bernardini le rappelle, ont un lien de confiance avec les adhérents, et souhaitent « faire prendre conscience à chacun de ses forces et de ses chances ».

Les objectifs pour l'année à venir
Dans cette lignée, Umani, a mis en place différents projets pour cette année, notamment le lancement de Rifà di a Corsica un Giardinu projet qui a but est de « produire ce que nous mangeons et manger ce que nous produisons ». 100 000 euros seront investis sur deux ans.
Jean-François Bernardini précise que dans ce programme, il y a également une volonté de créer un réseau paysan de familles, professionnels et particuliers. Dans 10 ans, Umani espère  avoir mille jardins pour la Corse. De plus, ils partent à la reconquête des « petites usines de vie » qui n'existent plus.

L'un des autres projets consiste à développer les journées de non-violence. Mi juillet, des formations de formateurs en non-violence de Corse vont être organisées. L'association va également continuer à organiser des journées de formation à la non-violence mixte en prison, entre personnel et détenus.


Lingua viva
Dans le cadre du programme de Lingua Viva, trois ouvrages vont être publiés, après avoir été traduits en langue corse par des collégiens et des lycéens. Ces livres sont Tistù i ditoni verdi, écrit par Maurice Druon, et traduit par des élèves de Cervioni, Nasreddin Hodja et Le fantôme de Canterville.
Ces publications vont permettre d'augmenter le capital de littérature jeunesse en langue corse.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047