Corse Net Infos - Pure player corse


Trafic de stupéfiants entre la Corse et le Continent : 6 personnes mises en examen


La rédaction le Jeudi 24 Février 2022 à 20:13

Nicolas Septe, procureur de la République près le tribunal judiciaire d’Ajaccio, a révélé ce jeudi 24 février 2022 en soirée une bonne partie des détails du trafic de stupéfiants entre la Corse et le Continent démantelé il y a quelques jours par la direction territoriale de police judiciaire de Corse et le GIR. Ce jeudi soir 6 personnes ont été mises en examen par le juge d’instruction d’Ajaccio des "chefs de trafic de produits stupéfiants" et placées en détention provisoire. D'autres interpellations ont eu lieu



89 kilos de résine de cannabis conditionnés dans trois « valises marocaines » dissimulées dans des cartons
89 kilos de résine de cannabis conditionnés dans trois « valises marocaines » dissimulées dans des cartons
Nicolas Septe indique que "la direction territoriale de police judiciaire de Corse, notamment son antenne de l’OFAST* et le GIR* d’Ajaccio, après avoir découvert plus d’un kilogramme de produits stupéfiants et un pistolet automatique en février 2021 à Ajaccio au cours d’une enquête distincte, étaient chargés par le parquet d’Ajaccio d’une enquête. Au terme de minutieuses investigations conduite avec l’appui de la BRI de Corse, ils mettaient au jour l’existence d’un réseau de trafiquants de stupéfiants constitué d’une équipe protéiforme de « corses » et d’individus implantés dans la région marseillaise.
L’enquête se poursuivait alors sous l’égide d’un magistrat instructeur d’Ajaccio."


Voyages entre Corse et continent, en lien avec le trafic et aller-retour à Malaga,
Le procureur souligne encore qu'après des mois de surveillances des personnes soupçonnées, la PJ constatait plusieurs voyages entre Corse et continent, en lien avec le trafic, ainsi qu’un aller-retour à Malaga, dans le sud de l’Espagne, effectué fin janvier 2022. Observées sans interruption, ces manœuvres laissaient penser à un projet d’importation, conviction renforcée par le constat que l’équipe acheminait ensuite une forte somme d’argent à Lyon afin de financer une quantité significative de produit destinée à la Corse.
L’équipe de trafiquants s’assurait le concours d’un dirigeant d’une entreprise de déménagements ajaccienne, pour acheminer à l’aide un camion de sa société le produit entre Lyon et Ajaccio."

Dès lors "différentes unités de la Police Judiciaire étaient sollicitées afin d’assurer le suivi des protagonistes du trafic. Le 19 février 2022, le produit arrivé d’Espagne était récupéré à Lyon, notamment par un des acteurs insulaires du trafic puis chargé dans le camion de déménagement à destination d’Ajaccio."

Interception à Salon-de-Provence
La suite ?
Nicolas Septe indique que "le 20 février 2022 dans l’après-midi, l’OFAST de la DTPJ Ajaccio et le GIR d’Ajaccio, assistés de l’OFAST de la DTPJ Marseille, interpellaient sur l’autoroute à Salon de Provence deux des trafiquants, un marseillais et un ajaccien, à bord d’un véhicule assurant l’ouverture de la route et le gérant de la société de déménagement à bord de son camion. Dans ce dernier étaient découverts 89 kilos de résine de cannabis conditionnés dans trois « valises marocaines » dissimulées dans des cartons.
Le déclenchement de l’opération amenait l’interpellation d’un autre trafiquant dans les Bouches-du-Rhône et de trois autres personnes en Corse
."

D'autres interpellations
L'enquête marquée par "perquisitions et fouilles réalisées permettaient la découverte et la saisie de plus de 20.000 euros en espèces, trois véhicules, 500 grammes de cannabis supplémentaires, deux pistolets semi-automatiques de fort calibre, un gilet pare-balle, une perruque et des talkies-walkies."

Le procureur de la République précise encore dans sa communication que "les quatre individus interpellés sur le continent étaient transférés à Ajaccio durant le temps de leur garde à vue, qui s’est poursuivie dans les locaux de la DTPJ. D’autres interpellations ont également eu lieu.
A ce jour 6 personnes ont été présentées et mises en examen par le juge d’instruction d’Ajaccio des chefs de "
trafic de produits stupéfiants" .
Les 6 personnes interpellées ont été placées en détention provisoire. 
--
Les intertitres sont de la rédaction
* Office anti-stupéfiants
*Groupe Interministériel de Recherches

Trafic de stupéfiants entre la Corse et le Continent : 6 personnes mises en examen













L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047