Corse Net Infos - Pure player corse


Tirs contre la gendarmerie à Bastia : neuf personnes mises en examen pour "association de malfaiteurs terroriste"


La rédaction le Samedi 10 Octobre 2020 à 21:48

Neuf personnes ont été mises en examen ce 10 octobre, notamment pour «association de malfaiteurs terroriste», dans l'enquête sur des tirs visant, le 14 juillet dernier, le siège du groupement de gendarmerie de Haute-Corse à Bastia.



Tirs contre la gendarmerie à Bastia : neuf personnes mises en examen pour "association de malfaiteurs terroriste"
Mardi 6 octobre,  la section antiterroriste du parquet de Paris à procédé à douze interpellations dans l'enquête sur des tirs contre la gendarmerie de Montesotro, à Bastia, attentat qui a eu lieu le 14 juillet dernier et qui avait été revendiqué par le FLNC. Après ces 12 interpellations  (11 hommes et une femme, âgés de 24 à 76 ans) ce samedi 10 octobre,   "neuf personnes ont été présentées à un juge et mises en examen pour «association de malfaiteurs terroriste correctionnelle», «destruction ou dégradation en réunion» et pour le «transport et l'acquisition d'armes de catégorie A ou B», le tout en relation avec une entreprise terroriste" révèle le quotidien Le Figaro. "Trois de ces personnes ont été placées en détention provisoire, deux ont vu le débat sur la question de leur placement éventuel en détention provisoire différé à la semaine prochaine et sont incarcérées dans l'attente. Quatre autres ont été placées sous contrôle judiciaire. Trois autres personnes qui avaient été placées en garde à vue à l'issue du coup de filet de mardi ont, elles, été relâchées sans suites judiciaires." détaille le quotidien - "Ces interpellations avaient été effectuées dans le cadre d'une commission rogatoire de juges d'instructions antiterroristes parisiens portant sur plusieurs faits: des tirs d'arme à feu perpétrés dans la nuit du 13 au 14 juillet dernier contre le siège du groupement de gendarmerie de Haute-Corse dans le quartier de Montesoro à Bastia ainsi que deux conférences de presse les 14 juillet 2020 et 27 septembre 2019."
Le 14 juillet un commando armé a en effet fait apparition Sant'Antone di a Casabianca où se tenait le rassemblement patriotique de a Cunsulta Naziunale. Se réclamant du FLNC un de quatre hommes a lu un communiqué dans lequel le groupe a d'abord salué la mémoire de Pascal Paoli avant de s'adresser à l'Etat "français" pour revendiquer des tirs perpétrés la veille contre la gendarmerie de Montesoro, à Bastia, et évoquer une solution politique à la question corse : "le gouvernement français" doit "mettre en œuvre un vrai processus de reconnaissance du peuple corse et de décolonisation". 
Dans la vidéo partagée sur les réseaux sociaux par des personnes présentes au rassemblement on voit le commando terminer son apparition par des coups de feu tirés en l'air. 
Le lendemain, 15 juillet, le parquet national anti-terroriste avait été saisi et une information judiciaire avait ensuite été ouverte et confiée à des juges d'instruction antiterroristes.

 






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047