Corse Net Infos - Pure player corse

Spulà : Cellule de veille d'i Paceri sur les réseaux sociaux


Rédigé par le Mercredi 25 Octobre 2017 à 18:12 | Modifié le Mercredi 25 Octobre 2017 - 18:53


"La démarche contre le racisme et toutes les discriminations et harcèlements initiée et mise en place, depuis deux ans, par le Collectif Avà Basta et les formations et actions contre la non violence sont complémentaires. Umani, Femmes Solidaires, Per a Pace ses sont inscrites dans notre démarche de paix" souligne dans un communiqué Ghjiseppu Maestracci président d'Ava Basta


Ghjiseppu Maestracci président d'Ava Basta et le collectif I Paceri per Viaghju en Septembre dernoer…
Ghjiseppu Maestracci président d'Ava Basta et le collectif I Paceri per Viaghju en Septembre dernoer…
Depuis trois ans, avec la crise migratoire en Europe et les attentats, se développe un climat de peur poussant au rejet de l'autre, à des de discriminations religieuses, au racisme, à la xénophobie, à l'homophobie et autres harcèlements multiples... notamment à l'école.
Les dérapages de certains mouvements et groupuscules identitaires qui prônent le repli sur soi et inoculent la haine en particulier sur les réseaux sociaux mais qui organisent aussi des rassemblements haineux, font réagir des personnes soucieuses de paix en perpétuant les traditions d'accueil et de partage qui sont 'encore' les nôtres : La longue marche des Paceri a pris chemin en ce sens..

Des groupes de Paceri dont certains suivrons une formation à la pédagogie de la non-violence se sont constitués dans plusieurs régions de l'île.
Les Paceri , " Les faiseurs de paix", ont décidé d'aller vers l'Autre partout... et en particulier dans les écoles et aux portes de l'Ecole.


Faire "un état des lieux", constater et mettre “à palesu” et en 'lien' les différents acteurs et groupes confrontés aux difficultés et obstacles que rencontre le "vivre ensemble" et oeuvrer à y remédier est l'objectif poursuivi..
Ils se réunissent et se réuniront régulièrement, pour faire cet état des lieux et mettre en place les actions à développer. Ces Paceri interviendront dans le milieu associatif, dans les établissements scolaires, à l'Université et auprès des élus et autres responsables.
Ils seront actifs et réactifs sur le tous les terrains de vie.
Un nouveau moyen d'agir et de contrer la haine et tous les harcèlements, de dénoncer les contrevérités, de détecter et prévenir les dérives xénophobes et racistes, les radicalisations, de développer l'esprit critique et savoir recouper et reconnaître la fiabilité et véracité des informations et commentaires, vient de se concrétiser par la mise en place de la “ Cellule de Veille: Spulà..” 
Cette cellule est constituée de membres actifs issus du conseil d'administration du Collectif Antiraciste Avà Basta dont la longue histoire est jalonnée de luttes.


Composition de la cellule de veille
Anità Rao Donati, Charles Benquè, Diack Mohamedou,. Dias Corine, Ghjiseppu Maestracci, Hélène Savelli,.Jacky Casanova,. Jean-Christophe Orsoni,  Michel Padovani.
Cette cellule sera à l'écoute de toutes et de tous.
Chaque membre sera géographiquement libre de son action.
Toutefois, la cellule se réunira tous les mardi après midi à a Tramandera. 12 Boulevard Auguste Gaudin. 20 200 Bastia.
Toute personne désireuse de contribuer peut venir pousser la porte.
Toute personne à l'esprit Paceru pourra communiquer avec elle.
ipaceri.per.viaghju@gmail.com
Toutes les photos de graffiti racistes seront reçus à : murmuresdemurs@gmail.com
Nous veillerons à les faire effacer.
Andemu.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie