Corse Net Infos - Pure player corse

SCB et "flux financiers douteux" : Vive réaction du club


Rédigé par le Mercredi 22 Janvier 2014 à 13:31 | Modifié le Mercredi 22 Janvier 2014 - 14:15


Selon Le quotidien parisien " Le Monde" citant des sources judiciaires et policières, deux enquêtes préliminaires, conduites par le parquet de Bastia, visent depuis 2013 le Sporting. Les investigations, déclenchées à la suite de signalements à la justice émanant de Tracfin, le service antiblanchiment du ministère de l'économie et des finances, ont été confiées à l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF). Le club a vivement réagi après la publication de l'article du Monde.


SCB et "flux financiers douteux" : Vive réaction du club
En début de matinée Le Monde indiquait sur son site internet que "la première enquête porte sur la pose en 2012 d'une pelouse synthétique au centre d'entraînement du club. Une prestation facturée 600 000 euros au SCB par une société à responsabilité limitée basée dans l'Hérault, mise en sommeil depuis 2004 et réactivée pour cette seule opération".
Toujours selon Le Monde, "les enquêteurs semblent suspecter une importante surfacturation. S'ils ont bien trouvé trace de versements effectués par cette société à des fournisseurs français, italiens et turcs, pour un total de 240 000 euros, ils s'interrogent toutefois sur d'importants décaissements en espèces (180 000 euros entre septembre 2012 et mars 2013) réalisés par le dirigeant de la SARL et sur l'identité des destinataires finaux de ces sommes."
La seconde procédure " ouverte en mai 2013, est la plus sensible" souligne le quotidien.
"Elle porte sur des mouvements financiers suspects apparus entre le SC Bastia et deux sociétés : une entreprise de location de voitures et un débit de boissons. Entre 2012 et 2013, ces deux structures ont perçu plusieurs centaines de milliers d'euros du SCB dans des conditions qui restent à éclaircir" ajoute Le Monde.

Vive réaction du club

Peu après la mise en ligne de l'article en question, le SCB a diffusé le communiqué suivant :
"Les actionnaires de la SASP Sporting Club de Bastia réunis ce jour au stade de Furiani ont décidé de réagir par communiqué au contenu de l’article paru dans le quotidien « Le Monde » du 22 Janvier sous le titre « SCB : la justice enquête sur des flux financiers douteux ». 
Avant toute chose, le club tient à préciser qu’il n’a jamais été avisé de quelconques procédures le concernant. Il entend ensuite affirmer de manière claire : 
- que le marché du stade avec pelouse synthétique du centre d’entrainement des jeunes situé à Borgo, n’a donné lieu à aucune malversation ni flux financier irrégulier. 
Le club est par contre actuellement en litige avec ses prestataires dans le cadre d’unprocès, puisque le stade en question souffre de malfaçons et d’inexécutions. 
- que les sommes qui ont été versées par le club à ses fournisseurs, notamment pour la location de minibus afin de transporter les jeunes du centre de formation, sont toutes fondées et justifiées. Les comptes du SCB font en outre l’objet de contrôles externes réguliers qui n’ont donné lieu à aucune observation que ce soit. 
- qu’aucun débit de boissons de Bastia ou d’ailleurs n’est ou n’a été fournisseur du club. Il est donc parfaitement faux et mensonger d’écrire qu’une telle structure « a perçu plusieurs centaines de milliers d’euros du club ». 
- que les membres du comité directeur du SCB n’ont en aucune façon été proches d’un quelconque « gang », contrairement à ce qu’affirme « Le Monde » dans son intertitre. 
Dans l’attente de plus amples informations de la part du Parquet de Bastia sur cette obscure affaire de « flux douteux » le Sporting rappelle qu’un des corédacteurs del’article, en l’occurrence M. Gérard Davet, fait actuellement l’objet d’une plainte du club avec constitution de partie civile suite à des propos tenus dans une émission diffusée sur Canal Plus courant Décembre 2012. Ce journaliste, qui pourrait être mis en examen dans cette affaire dans les prochaines semaines, avait déjà cru bon d’affirmer qu’il existait au SCB des « ramifications entre affairistes (…) nationalisme et amateurs de sport ». 
Pour l’heure, le Sporting tient à assurer à l’ensemble de ses supporters et à ses partenaires qu’aucune irrégularité n’émane ou n’a émané de la comptabilité du club. 
C’est serein que ce dernier examine actuellement les éventuelles actions à engager pour faire valoir ses droits et préserver son image."




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Animations de Noël avec l'association des commerçants du "Grand Large" à Calvi https://t.co/KtgNflELvG https://t.co/i1906AjJan
Samedi 16 Décembre - 00:43
Corse Net Infos : "Conseil départemental de la Haute-Corse : Le rideau est tombé…" : https://t.co/vIcBxdsWgp via @YouTube
Samedi 16 Décembre - 00:28
Corse Net Infos : L’apprentissage chez Orange Les jeunes, la fibre et l’avenir https://t.co/0qgaGFdz3b https://t.co/q9bzgY3zTa
Vendredi 15 Décembre - 23:25
Corse Net Infos : Capa : Arrêté approuvant le risque inondation https://t.co/efFO9tBP97 https://t.co/YtZz0apAVr
Vendredi 15 Décembre - 23:25


Newsletter







Galerie
U Babbu Natale
U Babbu Natale
Conseil départemental 2 B
Conseil départemental 2 B
ACA-Auxerre
ACA-Auxerre
Communauté de communes L'Ile-Rousse Balagne
Communauté de communes L'Ile-Rousse Balagne
CCAS de Calvi
CCAS de Calvi
Mini-Cut
Mini-Cut
Rencontre littéraire à Aix
Rencontre littéraire à Aix
MISSCORSE
Eva Colas