Corse Net Infos - Pure player corse


Procès du jeune agriculteur : Jean-André Flori condamné à 5 mois de prison ferme


Livia Santana le Jeudi 31 Octobre 2019 à 17:04

Ce jeudi 31 octobre, lors de son procès en comparution immédiate, le jeune agriculteur Jean-André Flori a écopé d'une peine de 10 mois de prison dont 5 fermes. Il a été condamné pour avoir "exercé des violences sur une personne dépositaire de l'autorité publique" lors du rassemblement de soutien à Joseph Colombani le 24 octobre dernier. Une condamnation jugée lourde pour son avocat maître Jacques Vaccarezza.



Ce jeudi après-midi, une trentaine de personnes étaient venues assister à l'audience de comparution immédiate de Jean-André Flori. Le jeune agriculteur - 28 ans -contenais a été condamné pour avoir cassé le nez d'un CRS lors du rassemblement de soutien à Joseph Colombani le 24 octobre dernier devant le commissariat de Bastia. La victime n'était pas représentée pendant le procès. 

Dans les faits rapportés par le CRS victime d'un coup au visage, Jean-André Flori aurait essayé de franchir une barrière de cinq CRS. En le repoussant, le fonctionnaire de police a reçu un coup de coude au visage engendrant une fracture du nez. Une blessure qui lui a valu 40 jours d'incapacité temporaire de travail. 

L'agriculteur installé depuis un an et demi sur Corte, a clamé son innocence. Pour son avocat, Jacques Vaccarezza, son client n'était pas en capacité de frapper le CRS avec son coude puisqu'il s'était fait opérer du canal carpien le 23 septembre dernier. Le prévenu l'a d'ailleurs rappelé à la barre :  "Quand les CRS sont arrivés j'ai reculé. Je n'ai pas franchi la barrière, je ne suis pas le porteur des coups en plus il est impossible pour moi de fermer le poing je n'ai pas assez de force dans ce bras."


L'essentiel du procès s'est articulé autour des photos tirées d'une vidéo surveillance du commissariat. Sur ces clichés, on voit  Jean-André Flori portant un t-shirt noir. Or, ce dernier affirmait porter lors de la confrontation avec les CRS un veste orange. La version des gardiens de la paix restait confuse. Ainsi, maître Vaccarezza dénonce un dossier traité "en 48 heures, à une vitesse grand V".

Le prévenu risquait jusqu'à 10 ans de prison ferme puisqu'il avait déjà été condamné à un mois de sursis à la suite d'un fait de violence survenu en janvier dernier. Le procureur de la République avait requis 10 mois de prison ferme.
Le tribunal a condamné Jean-André Flori à une peine de 10 mois dont 5 avec sursis et un mandat de dépôt. Il sera renvoyé aux intérêts civils le 15 janvier 2020. L'avocat de l'agriculteur n'exclut pas de faire appel. 

Après l'audience, le jeune homme a été conduit à la prison de Borgo. 
La réaction de maître Vaccarezza en vidéo...





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047