Corse Net Infos - Pure player corse


Première étape pour mieux cerner l’Economie sociale et solidaire en Corse

Quatre groupes de travail mis en place à Bastia


Philippe Jammes le Lundi 17 Février 2020 à 14:23

Gilles Simeoni a présidé lundi matin à Bastia, la première réunion de constitution des quatre groupes de travail sur des thématiques liées à l'Economie Sociale et Solidaire.



Gilles Simeoni a lancé lundi matin les 4 ateliers ESS
Gilles Simeoni a lancé lundi matin les 4 ateliers ESS

Cette réunion s’inscrivait dans la continuité de la 2ème  conférence territoriale de l’ESS, organisée à Bastia par le président du Conseil exécutif de Corse et la préfète de Corse le 25 novembre dernier, conformément à l’article 7 de la loi ESS qui institue que le préfet de région et le président du Conseil régional organisent au moins tous les 2 ans une conférence régionale de l’ESS pour débattre des orientations, moyens, résultats des politiques locales de développement avec l’ensemble des acteurs régionaux, et fixer les orientations pour l’avenir.


Cette conférence du 25 novembre 2019 qui réunissait 180 personnes était co-organisée avec l’ADEC et le CRESS Corsica (Caisse régionale de l'Economie Sociale et Solidaire). Gilles Simeoni avait alors proposé d’initier un travail collaboratif et concerté sur 4 thématiques :      
  • L’économie sociale et solidaire en faveur de la clause sociale dans la commande publique
  • Quand l’économie circulaire est sociale et solidaire.
  • L’économie sociale et solidaire en faveur d’une alimentation durable : comment reprendre le contrôle de son assiette avec les circuits-courts alimentaires.
  • L’économie sociale et solidaire en faveur de la mobilité durable et inclusive.
 
L’appétence et l’intérêt manifestés par les participants de la conférence territoriale de l’ESS pour ces 4 thématiques - près de 70 inscriptions - témoignent d’une volonté forte de franchir une nouvelle étape et de travailler en transversalité, au plus près du terrain, pour co-construire la nouvelle stratégie territoriale de l’ESS.
Nouvelle étape le 19 décembre dernier, lors de laquelle le président de l’Exécutif avait présenté à l’assemblée territoriale un cadre de référence pour le développement de l’ESS en Corse reprenant ces axes d’orientation.  Ce cadre avait été adopté à l’unanimité par l’assemblée. « Ce résultat traduit bien l’importance de l’économie sociale et solidaire » souligne Gilles Simeoni.
Sous l’égide de la CdC, 4 groupes de travail ont donc été constitués pour conduire une réflexion commune sur ces sujets spécifiques transverses. Une nouvelle méthode de travail a été définie avec un co-pilotage CdC (Directions sectorielles, agences et offices)/CRESS/Acteurs de terrain.


«L’objectif est d’aboutir à un ensemble de propositions concrètes, opérationnelles et réalistes d’ici à la fin de l’année 2020, de les voter afin que la nouvelle mandature de 2021 dispose d’un outil en état de marche» souligne Gilles Simeoni.
« Cette réunion d’aujourd’hui était importante à la fois sur la méthode et le fond. Sur la méthode il y a cette conférence du 25 novembre puis le vote le 19 décembre et la mise en place de ces 4 groupes de travail qui impliquent dans la réflexion et dans l’action l’ensemble des acteurs, qu’ils soient institutionnels, des entreprises, des associations qui œuvrent dans le cadre de l’ESS. Sur le fond, l’idée c’est, à partir de l’expérience de terrain, de décliner des propositions novatrices avec un soutien budgétaire adapté autour de ces 4 thèmes. L’ESS a un poids important dans l’économie insulaire. Des centaines voire des milliers d’emplois directs ou indirects, une présence sur tout le territoire y compris dans les zones rurales et de montagne en voie de désertification. Et au-delà du point de vue économique, il y a le sens de l’ESS avec une économie qui est le produit de la justice et de la solidarité et qui est en phase avec la construction d’ensemble que nous voulons pour la Corse
 ».

Cette 1ère réunion des 4 groupes avait 3 buts :
  • Dresser un état des lieux de la filière/thématique avec recueil cartographique des initiatives sur le territoire
  • Identifier les besoins des acteurs et des territoires
  • faire des propositions visant à développer les clauses sociales dans la commande publique, les activités relevant des circuits courts alimentaires, de l’économie circulaire, de la mobilité durable et inclusive et élaboration de fiches-actions.
 
Trois autres réunions sont d’ores et déjà prévues :
  • 18 mai (constructions sur les propositions et rédaction de fiches
  • 14 septembre : restitutions des fiches
23 novembre : restitution des travaux des 4 groupes et validation en COPIL (Comité de pilotage).

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047