Corse Net Infos - Pure player corse

Les deux préfets de Corse en Balagne pour les signatures des conventions « Petites villes de demain »


Jean-Paul-Lottier le Mercredi 26 Mai 2021 à 17:59

Pascal Lelarge, préfet de Région, François Ravier, préfet de Haute-Corse, accompagnés de Florent Farge, sous-préfet de l'arrondissement de Calvi - Haut-Nebbio, Conca d'Oro, étaient en Balagne pour signer une convention avec les communes labellisées, au titre du programme « Petites villes de demain »




« Petites villes de demain »  est un programme visant à revitaliser et conforter les petites villes exerçant des fonctions de centralité mais aussi  pour répondre aux enjeux actuels et futur, pour en faire des territoires démonstrateurs des solutions inventées au niveau local et qui contribuent aux objectifs de développement durable..
Pour les représentants de l'État en Corse, cette journée devait débuter à l'aéroport Calvi-Balagne où un point devait être fait avec les représentant de la CCI de Corse, gestionnaire de la plateforme aéroportuaire de Calvi- Sainte-Catherine, modernisée et agrandie, propriété de la Collectivité de Corse.
Au cours de cette réunion, à laquelle la presse n'était pas conviée, il a sans doute aussi été question des travaux de l'Aviation d'affaires qui, après maintes péripéties, devaient être livrés pour cette saison 2021.

C'est ensuite à l'Hôtel de Ville de Calvi, que Pascal Lelarge, François Ravier et Florent Farge devaient se rendre . Sur place, ils étaient accueillis par le Maire Ange Santini, qui, protocole sanitaire oblige, était entouré de quelques élus seulement : Jean-Louis Delpoux, François-Xavier Acquaviva, Pierra Siméoni, adjoint  et d'un conseiller municipal Jean-Baptiste Ceccaldi.
Le premier magistrat de la ville s'entretenait dans son bureau avec les représentants de l'État, avant de rejoindre la salle du conseil municipal où élus et chefs de services devaient, toujours sans la presse, évoquer différents dossiers, et des différentes priorités s'inscrivant dans le cadre de la convention « Petites Villes de Demain » qui devait être signée un peu plus tard.
François-Marie Marchetti, président de la Communauté de Communes Calvi-Balagne, concerné par cette convention au titre de l'EPCI rejoignait la réunion.

Des projets bien "ficelés" et prêts à être lancés
Rappelons qu'en 2019, le préfet de Haute-Corse avait demandé à la Municipalité de Calvi de présenter avant la fin de l'année des dossiers prêts à être lancés et suffisamment élaborés qui pourraient faire l'objet d'un financement  dans le cadre du reliquat du PEI ou du PTIC.
Parmi ces dossiers « ficelés » : l'aménagement du Théâtre de verdure au fond de la jetée de l'ancien port de commerce avec un projet culturel, l'aménagement de la Tour du Sel et de la Caponnière en salle d'exposition et lieu touristique, l'aménagement de l'ancien Hôpital militaire dans la citadelle, la rénovation de l'éclairage public, la mise en lumière des rempart de la citadelle....
Concernant l'éclairage public, la Ville de Calvi avait dans le cadre de la rénovation de l'éclairage public en Corse été retenue après avoir répondu à un appel à candidature de l'Agence d'Aménagement Durable, d'Urbanisme et d'énergie.
Problème , c'est que ce projet ne prévoyait pas la mise en sécurité du réseau, indispensable pour une telle opération d'éclairage en LED. Un autre financement était indispensable. DE tout cela, Pascal Lelarge en a pris connaissance avant de faire le point avec les élus et de discuter des financements
A 12h45, la presse pouvait enfin revenir pour cette signature de convention « Petites villes de demain » entre François Ravier, Préfet de Haute-Corse, François-Marie Marchetti, Président de la Communauté de Communes Calvi-Balagne et Ange Santini, Maire de Calvi.

« Petites villes de demain » est un outil important, cohérent, écologique »
« Pour en arriver à la signature de cette convention, de cette adhésion au programme « Petites villes de demain », il a fallu plusieurs semaines, plusieurs mois de travail entre les trois parties. Cette convention va permettre dans un premier temps à Calvi de disposer d'une ingénierie . Et charge ensuite entre les différentes parties de travailler dans les 18 mois à venir sur ce projet de revitalisation dont on a besoin pour aboutir à la convention cadre « Petites Villes de Demain », dans laquelle elles s'engageront à signer une opération de revitalisation du territoire (ORT) . Aujourd'hui, ce n'est qu'une étape, un début ou un premier aboutissement. Ce projet « Petites villes de demain » est un outil important, cohérent, écologique »souligne François Ravier, préfet de Haute-Corse.
« Pour confirmer les propos du Préfet, la communauté de communes s'inscrit dans ce partenariat. La Ville de Calvi est la ville centre de notre intercommunalité. Nous nous inscrivons bien volontiers dans ce dispositif et nous espérons, au bout de 18 mois, avoir une vision beaucoup plus globale sur ce territoire qui est le mien, celui que je gère, celui de l'interco » ajoute François-Marie Marchetti, Président de l'Interco Calvi-Balagne.

Un accompagnement de l'État
 
«  C'est un pas important qui est fait aujourd'hui, dans le cadre d'une réflexion globale que l'on vient de mener  avec l'État , sur le rôle des communes comme Calvi,  gros village au centre d'une station touristique » souligne Ange Santini, maire de Calvi.
«  Ce matin c'est un point de départ. Nous avons 18 mois avec le recrutement d'un chargé de mission, financé en grande partie par l'État, qui va pouvoir, en relation avec la communauté de communes , structurer un projet pour la ville de Calvi, à travers elle pour la microrégion.  Je sais que la signature de cette convention va donner encore plus de force à des projets prioritaires. D'autres dossiers ont été évoqués . Parmi eux il y a le petit marché Producteurs-Pêcheurs qui, symboliquement, va être réalisé et pour lequel l'État nous accompagne. Et puis, il y a ce projet novateur déjà évoqué plus haut, celui du changement des 1.600 points lumineux de la Ville de Calvi . Sans votre soutien, sans la possibilité de traiter la base avec la mise en sécurité de l'existant, ce projet était mort-né » rappelle encore Ange Santini en s'adressant au préfet de région Pascal Lelarge qui effectuait là sa première visite en Balagne et le préfet  de Haute-Corse François Ravier.

Signature de convention aussi pour l'Ile-Rousse et Saint-Florent
Il revenait au préfet de région de conclure ces interventions, avant une visite dans la citadelle, suivie d'un buffet dans la Tour du Sel.
A 15 heures, c'est cette fois en sous-préfecture de Calvi qu'étaient signées les conventions pour les communes de l'Ile-Rousse et de Saint-Florent, en présence du maire de l'Ile-Rousse Angèle Bastiani et du maire de Saint-Florent Claudy Olmeta.
La Communauté de Communes Lisula-Balagna était représentée par José Sauli, maire de Pietralba.















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047