Corse Net Infos - Pure player corse


Législatives 2022 en Corse : Paul-Félix Benedetti analyse le second tour


La rédaction le Lundi 20 Juin 2022 à 21:15

Dimanche 19 juin, lors du second tour des élections législatives, le nationalistes se sont imposés dans trois circonscriptions sur quatre en Corse. Malgré ces résultats positifs, le leader de Core in Fronte, Paul-Félix Benedetti, pense qu'une "remise en question du courant nationaliste sur ses fondamentaux" soit nécessaire car "si on a manqué de peu pour arracher le quatrième, on a manqué de peu pour en perdre un."
L'élu indépendantiste livre à Corse Net Infos son regard sur ce scrutin et sa vision de la politique



"C'est une satisfaction de voir que la représentation parlementaire des patriotes corses va rester à trois. On a manqué de peu pour arracher le quatrième, mais manqué de peu pour en perdre un. Ce qui montre l'importance d'un repositionnement patriotique du courant nationaliste sur ses fondamentaux. Qu'on ait une remise en question des logiques de gouvernance actuelle et qu'on se dise qu'on a eu besoin aujourd'hui de se recentrer sur notre histoire, car si on n'était que sur l'instantané de la politique actuelle, il aurait pu y avoir un vote de défiance. On voit qu'au niveau national, il n'y a pas de majorité et qu'il faut reconnaître que la voix de la Corse sera aussi la voix de l'évolution institutionnelle, calée sur une Europe des régions, une Europe des peuples, une Europe de solidarité, à l'inverse de cette Europe des nations qu'incarne aujourd'hui lamacaronie avec de la défiance. Concernant l'abstention, moi je comprends l'abstention dans des positions actuelles. Les élections législatives sont des élections en gros de grands partis et il y a aujourd'hui un rejet de tout ce qui est la politique coutumière. Aujourd'hui, on doit avoir une vision politique différenciée avec une logique d'écoute de tous et de partage de responsabilité. Le mandat de député est souvent un mandat solitaire qui est rattaché ensuite au Palais-Bourbon, à des logiques de groupe  l'individualisme n'existe plus. Et donc aujourd'hui, il est en décalage par rapport aux attentes du peuple corse. Mais des peuples en général qui attendent aujourd'hui qu'on leur parle de la cherté de la vie, de leur identité, de leur avenir, du travail et de la paix. Et je crois qu'aujourd'hui, il y a cette défiance et cette défianc se traduit par un refus d'aller voter."

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047