Corse Net Infos - Pure player corse

Le Syvadec et Citeo s’engagent à développer le tri des emballages ménagers en Corse


Rédigé par Michela Vanti le Mercredi 24 Janvier 2018 à 19:01 | Modifié le Mercredi 24 Janvier 2018 - 23:22


Face à l’objectif d’étendre le tri à tous les emballages d’ici à 2022, le Syvadec a renforcé son partenariat avec la Citeo, éco-organisme né de la fusion d'Ecofolio et d'Eco-Emballage, pour le développement de l'économie circulaire et ce mercredi, au siège bastiais du syndicat, Francois Tatti, président du Syvadec, et Christine Leuthy-Molina, directrice régionale de la Citeo, ont signé le nouveau « Contrat pour l’Action et la Performance » dans lequel ls s’engagent mutuellement à développer le tri des emballages ménagers en Corse.


Le président du Syvadec Francois Tatti et Christine Leuthy-Molina, directrice régionale la société Citeo
Le président du Syvadec Francois Tatti et Christine Leuthy-Molina, directrice régionale la société Citeo
>Baisse du tonnage des ordures ménagères collectées, hausse de celui du tri sélectif : le service de collecte des emballages ménagers accumule des bons points en Corse où en 2017 il a progressé de 24%. 

Avec 45,9 kg d’emballages ménagers triés en moyenne par chaque habitant la Corse n’est pas loin de la moyenne nationale de 47,6 kg par tête, selon la chiffres communiqués ce mercredi à Bastia par Christine Leuthy-Molina, Directrice régionale de la société Citeo lors de la signature du nouveau  « Contrat pour l’Action et la Performance » qui engage l' éco-organisme qui accompagne entreprises et collectivités locales dans leurs démarches de réduction des déchets, et le Syvadec, à développer le tri des emballages ménagers en Corse. 

Sur l’Ile, même si la tendance évolue rapidement à la hausse, il existe encore des pistes à explorer pour améliorer ces chiffres. « Par rapport à toutes les régions que la Citeo accompagne - a déclaré Christine Leuthy-Molina - la Corse est un élève en très fort progrès. Les corses trient plus et trient mieux et ils atteignent presque la moyenne nationale. On peut se féliciter de la dynamique qui a été engagée partout en Corse, par tous les acteurs et aussi par les habitants. ».

Mais malgré la forte progression il reste encore du travail à faire. Selon les chiffres de Citeo sur les 450 kg de déchets produits en moyenne par chaque habitant, il en reste  140 de recyclable à aller chercher car les capacité d’enfouissement en Corse sont limitées et il faut opter pour des solutions plus écologiques avec des retombées économiques et sociales qui puissent favoriser le développement de la région.

En Corse, ce sont 3.500 tonnes d’emballages ménagers de plus qu’en 2016 qui ont été recyclés en 2017. Un chiffre en hausse et qui doit encourager à faire du tri sélectif une habitude pour tous les habitants. « Il faut une confiance dans le devenir du geste de tri », explique la directrice régionale de Citeo « Il y a une collecte derrière le tri. Une fois le produit trié il part dans un centre de tri qui crée de l’emploi local, pour partir et être recyclé. Il faut lever le doute. 68 % des emballages ménagers mis sur le marché en France sont recyclés. Nous sommes garants que derrière le geste de l’habitant qui trie il y a du recyclage. ».

Et comme  l’a rappelé le président du Syvadec François Tatti, la Citeo garanti un accompagnement financier en fonction des actions de tri mises en place sur le territoire. « Lors que nous avons crée le Syvadec il y a dix ans - rappelle Tatti - la Corse recevait 150.000 euro par an d’Eco-emballage, aujourd’hui la Citeo verse presque trois millions d’euro à la Corse. Nous avons progressé et nous devons poursuivre dans cette direction et le contrat que nous avons signé aujourd’hui nous permettra de continuer à accompagner et inciter nos adhérents à developper le tri car depuis toujours le choix politique du Syvadec a été celui de reverser intégralement le financement de la Citeo, en fonction des taux de recyclage obtenus dans les territoires. ».


Inciter le tri et et envisager de commencer à recycler en Corse
Les nouveaux défis que le Syvadec se donne à travers la signature de ce contrat est d’inciter le tri des emballages et developer une collecte de proximité tout en relançant la collecte des papiers afin d’étendre le tri à tous les emballages d’ici à 2022.
« Pour préparer la mise en place du tri sur l’ensemble des emballages en plastique - explique le François Tatti - cette année nous sommes candidats à un appel à projet de Citeo sur l’extension des consignes de tri pour faire en sorte que les emballages plastique que pour l’instant ne se recyclent pas (pot de yaourt, emballages) soit désormais recyclés et nous espérons que Citeo retiendra la Corse pour être pilote de ce projet. Un deuxième défi c’est de mener une réflexion concrète sur la possibilité de recycler, dans des petites filières de niche, en Corse. Il y a des initiatives qui sont en préparation, nous espérons qu’elles réussissent mais pour le moment il ne s’agit que d’une étude de marché. ».  



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : "Sò quì" : Corsica Libera soutient les lycéens du Fium'Orbu https://t.co/DPkKFcYUPZ https://t.co/TSxxGGQp1h
Samedi 22 Septembre - 22:54
Corse Net Infos : La Squadra Corsa privée de Coupe du Monde... https://t.co/JEgylUUIVo https://t.co/1Ae2kaIyGv
Samedi 22 Septembre - 22:44
Corse Net Infos : La Squadra Corsa privée de Coupe du Monde... https://t.co/lpBlNpSkZK #Corse #Football
Samedi 22 Septembre - 22:39
Corse Net Infos : Football N2 : Le FCBB souffre mais s’impose face à Mantes (2-1) https://t.co/KBF0CozOpC https://t.co/CAzvdx1IPD
Samedi 22 Septembre - 21:14



Newsletter






Galerie