Corse Net Infos - Pure player corse


Le FC Balagne joue son avenir mardi au siège de la FFF


(Jean-Paul-Lottier) le Lundi 12 Août 2019 à 15:59

Le FC Balagne est convoqué mardi 13 août à 11h45 devant la Commission Fédérale des Règlements et Contentieux de la Fédération Française de Football à Paris qui examinera l'appel du club balanin concernant la participation du joueur Michel Cascinelli lors de la rencontre AS Furiani-Agliani - FC Balagne du 24 mars dernier. Cet appel devant les plus hautes instances du football fait suite à la décision de la Ligue Corse de Football de rejeter l'évocation du FC Balagne en première instance et en appel




Le FC Balagne joue son avenir mardi au siège de la FFF

C'est ce mardi 13 août à 11h45 dans les locaux de la Commission Statuts-Règlements de la Fédération Française de Football, rue de Grenelle à Paris que se jouera le nouvel épisode de l'été dont le FC Balagne est bien malgré lui le personnage principal.
On ne va pas refaire tout l'historique de cette histoire aux rebondissements multiples.
Rappelons seulement que le FC Balagne a perdu le 24 mars dernier une rfencontre de championnat de R1 face à la réserve de l'AS Furiani-Agliani.


Le FC Balagne a posé des réserves sur la participation du joueur de Furiani Taoufik El Fa qui à leur sens était toujours sur le coup d'une suspension pas complètement purgée. 
La Ligue Corse de Football rejeté en première instance et en appel cette évocation du FC Balagne estimant que le joueur en question avait bien purgé sa suspension.
Le FC Balagne a fait appel de cette double décision devant la plus haute instance du football à Paris, laquelle avait une toute autre lecture des règlements que la Ligue Corse de Football en donnant match gagné à Calvi.
Cette décision intervenait quelques jours après seulement que l'USC Corte ait fêtée son titre de Champion de Corse de R1 et son accession en N3 .


Le problème, c'est qu'il restait encore une ultime journée de championnat à disputer et que l'USC Corte était exempte alors que le FC Balagne devait lui jouer contre la Casinca et que du coup il n'avait besoin que d'un nul pour ravir le titre et l'accession aux Cortenais. Et, c'est ce qu'ils firent en l'emportant.
l'USC Corte décidait de porter l'affaire devant le Tribunal Administratif de Paris qui se déclarait incompétent et renvoyait les Cortenais vers le TA de Bastia.
Ce dernier cassait la décision de la FFF et lui ordonnait d'intégrer l'US Corte en N3, infligeant au passage une amende à la FFF.
Cette dernière prenait acte de cette décision et intégrait Corte en lieu et place du FC Balagne mais annonçait aussitôt qu'elle allait saisir en référé le Conseil d'Etat.
Le FC Balagne en faisait de même et profitait que la Ligue Corse de Football n'ait toujours pas entériné le résultat de cette fameuse rencontre entre Furiani et FC Balagne pour faire une nouvelle évocation sur la participation d'un autre joueur, Michel Cascinelli alors que toujours selon leurs dires, celui-ci n'avait pas purgé tous les matches de sa suspension.


Fidèle à sa position et à sa lecture diamétralement opposée à celle de la FFF, la Ligue Corse de Football acceptait cette évocation tardive mais déboutait en première instance, puis en appel de FC Balagne.
Comme pour la précédente affaire, le FC Balagne a donc décidé de porter l'affaire en appel à la FFF.
Ce recours sera donc examiné ce mardi 13 août à 11h45.
Reste à savoir aujourd'hui, si fidèle à sa logique et à sa lecture des règlements, la FFF va donner gain de cause au FC Balagne comme on est en droit de l'attendre au vu de ce que l'on vient d'expliquer où si, au contraire, elle va faire volte-face et rejeter l'appel du FC Balagne?


Ce qui est certain, c'est que cet imbroglio autour de l'interprétation des règlements fait aujourd'hui que le FC Balagne s'est préparé et a recruté des joueurs pour jouer en N3 et non en R1 et que si le 17 août prochain il ne démarre pas le championnat de N3, on risque d'assister à une tempête sans  précédent dans le monde du football amateur et que l'avenir des 400 licenciés du FC Balagne s'assombrisse en cas de mise en sommeil du club comme cela a été évoqué.
Fort heureusement, pour l'instant on n'en est pas encore là.


Didier Bicchieray, et Julien Bianconi  présidents du FC Balagne se sont envolés pour Paris où il doit retrouver l'avocat du club Me Lucien Felli pour se rendre à la convocation de la FFF.
" Pour l'heure, même si cette situation n'est pas facile à vivre et qu'elle perturbe notre préparation, nous gardons confiance en la Fédération Française de Football et aux instances du Conseil d'Etat pour faire valoir notre bon droit et rétablir cette injustice dont nous sommes victimes. C'est sereinement et confiant que nous nous rendrons demain rue de Grenelle".
déclarait Didier Bicchieray avant de regagner la capitale.



L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria