Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA : Jean-Luc Vannuchi succède à Thierry Laurey


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mercredi 1 Juin 2016 à 17:43 | Modifié le Mercredi 1 Juin 2016 - 17:53


La relégation a fait très mal mais elle est à présent digérée. La vie continue et le GFCA aussi. On remet le bleu de chauffe et ça repart comme aux plus beaux jours, le moral plus affûté que jamais, la détermination et l’envie d’aller de l’avant en plus. Depuis mercredi, le GFCA s’est attaché les services d’un nouvel entraîneur : Jean-Luc Vannuchi, jusque là lié avec l’AJ Auxerre. Les contacts avaient été établis depuis plusieurs semaines avec le Cargésien et les deux parties sont tombées d’accord pour ce nouveau challenge


Et il sera de taille ce challenge de la nouvelle saison dans un groupe fort relevé avec bon nombre d’équipes qui visent très haut. Le GFCA en est conscient et fera en sorte de tenir ses engagements avec l’ambition qu’on lui connaît.
Mercredi matin donc, Olivier Miniconi et Fanfan Tagliaglioli ont accueilli Jean-Luc Vannuchi lequel a fait un rapide tour des installations du stade Ange-Casanova en compagnie de Christophe Ettori et Christian Versini.


« La nouvelle saison commence aujourd’hui, avec l’arrivée de notre nouvel entraîneur Jean-Luc Vannuchi qui prendra ses fonctions le 20 juin prochain et cela pour les deux prochaines saisons. Jean-Luc, nous le connaissions à travers sa carrière de joueur puis d’entraîneur. Il a le profil de celui que nous recherchions et nous sommes d’ailleurs très vite tombés d’accord pour cette nouvelle aventure en Ligue 2. »
Ainsi s’exprimait Olivier Miniconi matin lors de la conférence de presse au cours de laquelle il a rappelé la difficile fin de saison écoulée et le nouveau challenge qui se profile pour les prochains mois : « Ce sont des moments difficiles pour un club de foot mais c’est la loi du sport et il faut la respecter. Nous voilà maintenant de plain-pied dans une autre aventure avec Jean-Luc et, nous l’espérons, une formation qui va se reconstruire pour faire honneur au club… »
 
Retrouver l’élite au plus vite…
Jean-Luc Vannuchi, 46 ans en septembre prochain, possède une carte de visite tout ce qu’il y a de plus honnête pour un footballeur auteur d’une carrière exemplaire. Solide défenseur, il a effectué ses débuts à l’OGC Nice avant de rejoindre Guingamp puis Cannes et Nîmes où il a dirigé l’équipe réserve avant de prendre les rennes de l’équipe fanion à la tête de laquelle il accède à la Ligue 2. En 2009, Jean-Luc devient entraîneur du Paris FC où il succède à Pilorget et réussit à maintenir le club sans pour autant renouveler son contrat. Il entraîne ensuite le FC Martigues.
Après l’obtention de son diplôme d’entraineur professionnel, il prend la direction de l’AJ Auxerre où il succède à Bernard Casoni et pour sa première saison au club, il parvient à hisser l’équipe en finale de la coupe de France. Le club est battu un but à zéro par le PSG.
Aujourd’hui, le voilà à la tête du GFCA avec un challenge on ne peut plus clair : retrouver au plus vite l’élite du football français !


« C’est une grande fierté pour moi de devenir le nouvel entraineur du Gaz. Je suis originaire de Cargèse et je crois être le second après le regretté Charles Alessandri qui nous a quittés. J’aurai tant aimé qu’il soit à nos côtés aujourd’hui…
Prendre les rennes de cette équipe est un honneur, une équipe qui a réussit de très belles choses ces dernières années. Il va maintenant falloir digérer assez rapidement la rétrogradation. Lorsqu’on a gouté à l’élite, je crois que l’ambition occupe de nouveau nos pensées à tous. Nous allons tout faire avec le club et son staff pour retrouver cette ambition et retrouver l’élite au plus vite
 
- Le GFCA ?
 - Je connais son histoire, sa marche en avant ces dernières années. Le GFCA est un club phare de Ligue 2 et malgré cette descente, ça reste un grand club. Originaire de l’île, cette rencontre me parait tout à fait logique et j’avoue avoir été très vite convaincu par ce projet. Le parcours de la saison écoulée a certes été chaotique, avec du bon et du moins bon, j’ai surtout gardé le souvenir de l’accession en Ligue 1 avec un parcours remarquable et performant. Le GFCA n’était pas la meilleure équipe mais il dégage quelque chose de positif et il faut vraiment s’appuyer là-dessus pour ses vertus. Il y a de quoi travailler dans la sérénité avec, j’espère, un recrutement qui va nous permettre d’aller de l’avant avec un mental et un physique

Le but ?
Je partage l’avis de notre président Miniconi, à savoir retrouver au plus tôt l’élite du football français. Il y aura des départs, des arrivées, un groupe à construire, un challenge à relever surtout. Il va falloir un peu de temps sans doute, mais en redescendant de Ligue 1, il faut être ambitieux, afficher très vite nos valeurs. Je suis venu à Ajaccio pour cela
J.-F. V.  
   




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse