Corse Net Infos - Pure player corse

Exposition Rencontre à Venise : Etrangers et Vénitiens dans l’art du XVIIe siècle au Palais Fesch


Rédigé par Davia Carlotti le Mardi 3 Juillet 2018 à 19:40 | Modifié le Mardi 3 Juillet 2018 - 22:38


L’exposition temporaire Rencontre à Venise : Etrangers et Vénitiens dans l’art du XVIIe siècle proposée au Palais Fesch jusqu’au 1er octobre est l’événement culturel de l’été à plus d’un titre. Il s’agit de la première exposition en France consacrée à l’art vénitien du XVIIe siècle. Elle vient compléter celles précédemment organisées sur le baroque italien : Florence au Grand Siècle, entre peinture et littérature (2011) et La peinture en Lombardie, la violence des passions et l’idéal de beauté (2014).


Le Palais Fesch ouvrait au public le 29 juin l’exposition « Rencontre à Venise : Etrangers et Vénitiens dans l’art du XVIIe siècle ». Un événement en soi unique puisque le sujet dans son ensemble n’a jamais été traité sur le territoire français. La dernière exposition majeure fut organisée à Venise en 1959. Il est vrai que le XVIIe siècle Vénitien moins connu du grand public « s’étrangle » entre les deux périodes florissantes de l’Histoire de l’Art vénitien : le XVIe siècle avec des peintres ancrés dans la culture collective comme le Tintoret, Bellini, Titien ou Veronese et le XVIIIe siècle, siècle de Casanova, avec Rosalba Carriera, Giambattista Tiepolo, Canaletto ou Guardi …
« La Ville d’Ajaccio de part son importante collection de peinture italienne du 17e siècle s’est donnée comme vocation d’organiser des expositions sur ces écoles trop ignorées en France et rarement traitées en Italie et ainsi après Florence et Milan c’est au tour de Venise de dévoiler ces mystères » explique Simone Guerrini, adjointe à la Culture dans son discours d’ouverture.
Pour réaliser ce projet d’envergure soutenu par la Collectivité de Corse et la Ville d’Ajaccio, le Palais Fesch a travaillé avec de nombreux partenaires : des églises vénitiennes, des musées nationaux et de province français, des collectionneurs privés mais surtout la prestigieuse Gallerie dell’Accademia de Venise.
Le travail de recherche et de mise en valeur des collections a été réalisé grâce au commissariat d’exposition de Linda Borean et Stefania Mason, Professeures d’histoire de l’art moderne à l’Università d’Udine et d’Andrea Bachi, Directeur de la fondation Federico Zeri, Université de Bologne.
 
Une période artistique aux multiples influences
 
L’exposition s’attache à faire le lien entre les peintres vénitiens du siècle et ces peintres étrangers, voyageurs ou hôte de longue période, pour qui la Sérénissime était devenue une étape incontournable en Italie. Ils exercèrent une grande influence sur la peinture de ce siècle.
« Cette exposition entend montrer la vitalité et la variété de l’école picturale vénitienne du Seicento qui se renouvelle par des idées originales, apportées surtout par des artistes étrangers, dont les forces locales vont s’emparer en les mûrissant » explique-t-on du côté du Palais Fesch.
Cette peinture s’épanouit dans un contexte sociétal où la commande artistique publique perd de la vitesse au profit de la commande privée accompagnant ainsi le développement du collectionnisme, phénomène qui se diffusera à travers l’Europe.
Plus de trois ans ont été nécessaire aux commissaires d’exposition pour réunir les 66 œuvres qui permettent au public d’obtenir un éclairage sur les grandes périodes artistiques qui dominent ce siècle : de la période la plus foisonnante entre 1630 à 1670 et l’arrivée des peintres étrangers comme Fetti, Liss ou Strozzi et la nouvelle génération vénitienne – Pietro Della Vecchia, Tinelli, Piero Liberi, Girolamo Forabosco, Antonio Zanchi - qui émerge pendant la terrible épidémie de peste, et qui sera inspirée par d’autres écoles grâce au florentin Sebastiano Mazzoni ou au  Génois Giambattista Langetti, ce dernier étant un chef de file du courant des Tenebrosi. Mais des peintres comme Sébastiano Ricci et Giambattista Tiepolo remettent de la lumière sur les toiles vénitiennes à l'aube du XVIIIe siècle ...
 
Une immersion dans la Venise du XVIIe siècle
 
« On a essayé  de recréer l’atmosphère vénitienne du XVIIe siècle jusque dans la musique. Quand on se promène à Venise dans les cales vénitiennes, dans les palais vénitiens ou les églises, la peinture est indissociable de la sculpture et c’est ce  mélange que l’on a souhaité mettre en avant dans cette exposition par la présence de nombreux décors sculptés. Ce siècle est marqué par l’émulation artistique entre ces artistes étrangers,  européens ou italiens et les peintres vénitiens  et c’est ce qui confère l’originalité à ce Seicento vénitien » explique Philippe Costamagna, Conservateur des musées de la Ville d’Ajaccio.
Le parcours de l'exposition s'articule en une série de thèmes qui illustrent les échanges entre artistes locaux et étrangers : « Visions célestes et cauchemars terrestres », « La mort viendra »,  « Anciens et nouveaux protagonistes entre le sacré et le profane », « Allégories », « Portrait et autoprotraits », "A l'origine de la création artistique", "Vers le nouveau siècle". Si le thème tragique l’emporte, il reflète l’esprit de l’époque marqué par la grande peste de 1630.
Des œuvres inédites pourront être appréciées des visiteurs comme La vision de  Saint Jérôme de Johann Liss et La Charité de Saint Laurent de  Bernardo Strozzi, deux œuvres majeures de l’Eglise San Nicolo da Tolentino à Venise, ou encore La Mélancolie, de Domenico Fetti, une œuvre prêtée par le musée du Louvre – très apréciée de Louis XIV –mais aussi le David et la tête de Goliath de Domenico Fetti, un portrait de la Dogaresse de Girolamo Forabosco et un buste sculpté du grand sculpteur baroque Lorenzo Bernini. A voir pendant tout l’été au Palais Fesch.
 
 
Au Musée Fesch jusqu'au 1er octobre, horaires du musée de 9h15  à 18 heures
Entrée : 8€ Tarif réduit 5€




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Virades de l'Espoir à Sainte Lucie dimanche https://t.co/caCiCW2Lco https://t.co/IOWlvdH2qX
Jeudi 20 Septembre - 23:45
Corse Net Infos : Une convention cadre entre la Collectivité de Corse et Business France https://t.co/8bnHG2BpcJ
Jeudi 20 Septembre - 23:35
Corse Net Infos : #Corse CDC : Polémique entre la droite et l’Exécutif sur la gestion des #déchets @IsulaCorsica @jmmondo https://t.co/j89qk3AzgM
Jeudi 20 Septembre - 23:26
Corse Net Infos : CDC : Polémique entre la droite et l’Exécutif sur la gestion des déchets https://t.co/vqfSazSEcj https://t.co/LB3gfqcSJP
Jeudi 20 Septembre - 23:24



Newsletter






Galerie